Haut de gamme : très bons profits trimestriels chez les allemands

 |   |  473  mots
Norbert Reithofer, patron de BMW
Norbert Reithofer, patron de BMW (Crédits : reuters.com)
BMW a enregistré une marge trimestrielle de 9,5%, Audi de 10,1%. Mercedes reste en retrait à 7%.

PSA scinde DS et Citroën pour faire de la première à terme une marque "haut de gamme" indépendante. Fiat Chrysler promet pour sa part de sextupler les ventes d'Alfa Romeo en tout juste cinq ans! En attendant, les marques "premium" allemandes cartonnent et dominent le marché mondial.

Marge de 9,5%

BMW vient ainsi d'enregistrer des résultats record au premier trimestre. Le constructeur bavarois a livré  487.024 unités (avec les Mini et Rolls Royce) sur le trimestre (+8,7%). Le chiffre d'affaires a augmenté de 3,9% et le résultat opérationnel de 2,6% à  2,09 milliards. La marge opérationnelle des seules activités automobiles atteint 9,5%. 

Audi (groupe Volkswagen) a vendu pour sa part 412.846 voitures dans le monde sur le trimestre (+11,7 %). La firme aux anneaux  a réalisé un bénéfice opérationnel de 1,31 milliard d'euros. Sa marge opérationnelle s'est établie à un coquet 10,1%.

Mercedes a enregistré aussi des ventes historiques à 389.500 unités (hors utilitaires et poids-lourds, +14%). La division voitures particulières du groupe Daimler affiche un profit opérationnel de 1,18 milliard, multiplié par 2,5, soit une marge trimestrielle de 7%.  Porsche (groupe Volkswagen également) table de son côté sur un bénéfice stable en 2014. L'an dernier, son profit opérationnel avait augmenté de 6% à 2,58 milliards d'euros. La marge atteignait 18%!

Progression en Asie

Les spécialistes allemands du haut de gamme progressent beaucoup en Asie.  BMW (avec Mini) y a crû de 21,8% sur le premier trimestre à 158.120  unités. Pour la seule Chine, les livraisons se sont envolées d'un quart à 107.951. Audi, principal contributeur aux bénéfices du groupe Volkswagen,  a augmenté de son côté en mars ses ventes de 37% en Chine - son principal marché -, Mercedes de 34%.

Ils croissent aussi outre-Atlantique. Mercedes a enregistré une hausse de ses ventes de 11% aux Etats-Unis  en mars. En Europe, marché sinistré, BMW a accru ses livraisons au premier trimestre de 3,3%.

Les usines tournent

Conséquence de ces ventes soutenues, grâce à des gammes larges et attractives, des images de marque en béton, des motorisations de pointe, des véhicules plaisants à conduire,  élégants et d'une qualité de finition imbattable - même si la fiabilité n'est pas toujours optimale, loin de là: les usines tournent à plein. "Toutes  nos usines tournent à plus de 100% des capacités. Certaines sont à 120%", nous expliquait dernièrement  Harald Krüger, Directeur de la production de BMW. La firme bavaroise a d'ailleurs recruté 4.500 personnes outre-Rhin l'an passé, dont 1.700 intérimaires transformés en salariés à contrat indéterminée.

En 2013, BMW a fabriqué pour la troisième année consécutive plus d'un million de véhicules en Allemagne, soit 50% de ses volumes de fabrication mondiaux. Audi a annoncé pour sa part  qu'il pourrait encore augmenter sa production en Allemagne. La marque a déjà ajouté 53 nouvelles équipes dans ses deux principales usines allemandes, à Ingolstadt et Neckarsulm, entre janvier et la fin avril.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/05/2014 à 13:45 :
Et bas c'est bien les bénéficies vont permettre à Audi de rapatrier ces usines délocalisé il y a peu de temps en Allemagne plutôt que de les laisser dans des pays "sous développé"... En tout cas on peux toujours y croire...
a écrit le 08/05/2014 à 9:57 :
L'esthétique, l'innovation, la fiabilité, le sérieux, tout ceci finit par payer! Cette éclatante réussite en est la preuve!
Réponse de le 08/05/2014 à 13:26 :
Comment expliquer les allemands sont systématiquement les derniers en fiabilité? Exemple enquête Autoplus janvier 2014 les deux derniers sont Audi et BMW. Avez-vous entendu parler de la désinformation?
Réponse de le 08/05/2014 à 18:51 :
Si les voitures allemandes étaient si mauvaises elles ne se vendraient pas à ce niveau! On peut aussi soupçonner les soit-disantes études d'un petit côté partial bien naturel! Mais la vérité se fait jour dans les chiffres de ventes !
Réponse de le 08/05/2014 à 20:17 :
Les voitures allemandes ne sont sans doute pas mauvaises, mais surcoté coté fiabilité, ça c'est maintenant statistique. C'est surtout l'image de marque qui compte dans leur cas. il y a 10 ans ils étaient en avance côté fiabilité, et leur réputation s'est faite ainsi, en restant sans doute régulier. Mais sur plusieurs enquêtes, et mêmes des allemandes, les constructeurs allemands ne sont pas le splus fiables du tout. Il me semble d'ailleurs qu'historiquement ce sont les japonais type honda, toyota( voire mazda?) qui sont très fiable. Les françaises se sont grandement améliorer. Reste pour elles à maintenir ce niveau pendant plusieurs années pour gagner en réputation.
a écrit le 08/05/2014 à 8:54 :
Les voitures allemandes bénéficient d'une effet d'image, leur réussite c'est essentiellement du marketing. Pour la technique, elles ne valent pas leur supplément de prix, elles tombent en panne comme les autres. Leçon marketing oui mais leçon industrielle: n'importe quoi! Demandez à ceux qui connaissent le secteur.
Réponse de le 08/05/2014 à 10:25 :
Personne ne met le pistolet sur la tempe des gens pour les obliger a acheter des voitures Allemandes!
Réponse de le 08/05/2014 à 20:19 :
c'est un peu ça le principe du marketing... faire vendre "sans violence"....
a écrit le 08/05/2014 à 0:27 :
PSA et RENAULT délocalisent un Max à l'étranger pour produire moins cher et ensuite ils osent nous vendre ces voitures à des prix élevés comme si elles étaient produites en France. Si ce n'est pas se moquer des Français....!
Réponse de le 08/05/2014 à 12:36 :
Avant de raconter n'importe quoi, renseinez-vous. L'énorme majorité des véhicules PSA vendus en France sont fait en France. D'ailleurs regardez la liste des véhicules qui ont obtenu le label made in France (2008, 308, 3008, 5008, toute la gamme DS, etc). Par ailleurs, cet article oublie de rappeler que beaucoup de voitures "allemandes" sont faites hors d'Allemagne (Espagne pour Golf et Polo, Hongrie pour beaucoup de Mercedes, etc)
a écrit le 07/05/2014 à 21:21 :
Les constructeurs allemands Audi Bmw Porsche Vw donnent des Leçon Magistrale de gestion et de stratégie industrielle,
de quoi mettre l'accent sur la ringuardise minable des dirigeants et leurs bras cassés de Renault et PSA.
Réponse de le 07/05/2014 à 22:03 :
Tout à fait , des usines dirigées par des ingénieurs , de la prise de risque , de l'ambition , de la vision long terme ... un exemple à enseigner ... à l'Ena ce serait bien .. lol
Réponse de le 08/05/2014 à 13:19 :
Oui c'est exact, il faut aussi saluer les performances de Toyota qui aussi fait une démonstration de stratégie et de gestion industrielle ... dans la discrétion et la rigueur.
Réponse de le 08/05/2014 à 20:21 :
alors autant sur Toyota, je veux bien qu'on parle de stratégie industrielle, de méthodes... mais sur les allemands... ils n'ont rien de plus que les Français..Je bosse avec les deux, et il ne faut pas croire que l'usine allemande soit plus rigoureuse, ait moins d'aléas, ou sache mieux planifier sa production que des usines françaises !
a écrit le 07/05/2014 à 19:57 :
Les Allemands savent travailler.
Réponse de le 07/05/2014 à 20:58 :
ja, nous allemands, nous sommes travailleurs, vous français des fainéants.
Réponse de le 07/05/2014 à 22:21 :
35,5 h en Allemagne
37,6 h en France (il est vrai que le présentéisme est une exception culturelle)
a écrit le 07/05/2014 à 19:10 :
Et encore un coup de pub (gratuite?) du sieur Verdevoye à ses riches amis constructeurs allemands...
Réponse de le 07/05/2014 à 20:47 :
Est-ce possible...??? Pourrait-on préférer une BMW, Audi ou Mercedes à une voiture française? Pour sûr, ça ne peut qu'un journaliste à la solde des constructeurs allemands. Leurs résultats trimestriels exceptionnels ne méritent pas non plus un article, mieux vaudrait parler d'entreprises françaises ; mais dans le secteur automobile, que pourrait on en dire sans sembler péssimiste?
Réponse de le 07/05/2014 à 20:51 :
Ne vous en déplaise les faits sont les faits
Réponse de le 08/05/2014 à 6:41 :
Il serait bien d' avoir les résultats de vente en France, pour Audi par exemple !
Réponse de le 08/05/2014 à 19:35 :
En moyenne Audi est à 3 % de parts de marché en France , soit 60000 véhicules neufs ... des résultats minables dans l'absolu certes mais cohérents pour un pays pauvre comme la France ..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :