Les profits bondissent chez Daimler (Mercedes)

 |  | 427 mots
Les Mercedes font toujours rêver
Les Mercedes font toujours rêver (Crédits : Reuters)
Le bénéfice net du célèbre constructeur des Mercedes (et des Smart) a doublé à 1,09 milliard d'euros. Les ventes de voitures particulières ont progressé de 14% à 389.500 voitures.

Les Mercedes font toujours rêver. Le constructeur automobile allemand Daimler a vu ses bénéfices grimper en flèche au premier trimestre. Le bénéfice net du célèbre constructeur des Mercedes (et des Smart) a doublé à 1,09 milliard d'euros, contre 564 millions l'an dernier, et le bénéfice d'exploitation (Ebit) a grimpé de 85% à 1,79 milliard. Il faut certes relativiser. Le premier trimestre 2013 de référence avait été en effet particulièrement faible. Il n'empêche.

Rentabilité des voitures multipliée par 2,5

Le groupe de Stuttgart a affiché des ventes record entre janvier et mars 2013. Il a augmenté son chiffre d'affaires de 13% à 29,5 milliards d'euros. Les ventes en volume de Mercedes-Benz ont progressé de 14% à 389.500 voitures. La division voitures particulières affiche un profit opérationnel de 1,18 milliard, multiplié par 2,5, soit une marge de 7%. En incluant les utilitaires, car, bus et camions dont il est le premier constructeur mondial, Daimler a augmenté ses volumes trimestriels de 13% à 565.800 unités.

La division utilitaires a amélioré sa rentabilité opérationnelle à 123 millions. La division poids-lourds aussi à 341 millions, celle ces cars et bus à 53 millions. Clairement, ce sont les voitures frappées de l'étoile qui assurent la réelle profitabilité du groupe. Les liquidités nettes du groupe se montent à 14,5 milliards

Ces résultats, légèrement au-dessus des attentes des analystes, ont été toutefois fraichement accueillis par la bourse. Le titre a perdu à l'ouverture 1,78% à 66,58 euros. Pour 2014, Daimler attend une "hausse conséquente" de son chiffre d'affaires et de son bénéfice d'exploitation. La Chine et l'Amérique du nord vont continuer à tirer la croissance des ventes, tandis que, en Europe, le groupe mise sur la poursuite d'une "reprise timide".

Très bon début pour Volkswagen

Ce début d'année s'annonce bon pour les groupes automobiles germaniques. Volkswagen, numéro un européen, a annoncé mardi un bénéfice net (part du groupe), sur les trois premiers mois de l'année, de 2,39 milliards d'euros, en hausse de 18,3%.  Le consortium aux douze marques a également battu les prévisions en termes de chiffre d'affaires et de résultat opérationnel. Ses recettes ont grimpé de 2,7% à 47,8 milliards d'euros, et son bénéfice d'exploitation a bondi de 21,8% à 2,85 milliards (hors co-entreprises en Chine). Soit 6% de marge (5% un an auparavant).

Il faut d'ailleurs ajouter 1,24 milliard de profit opérationnel tiré des activités en Chine. Les liquidités nettes de la division automobile se sont établies à 17,7 milliards. Un sacré trésor de guerre. Le volume de ventes du consortium Volkswagen àvait grimpé sur le trimestre de 5,6% à 2,44 millions d'unités (livraisons).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/04/2014 à 15:08 :
mouais.... mi-figue, mi-raisin, pas comme ceux chez Renault, voyons....
a écrit le 30/04/2014 à 13:55 :
C''est drole comme ds un article consacré a Mercedes on retrouve.... Volkwagen ! ! !
Réponse de le 30/04/2014 à 14:08 :
OUI, car VOLKSWAGEN a publié ses résultats hier. Les autres constructeurs européens ne les ont pas encore annoncés. Renault et PSA, eux, ne publient pas de résultats financiers trimestriels. C'est AUSSI SIMPLE QUE CELA!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :