Le malus renforcé fait flancher le marché automobile français en janvier

Le marché automobile français a chuté en janvier, un recul sans surprise avec l'entrée en vigueur début 2020 d'un malus renforcé sur les gros véhicules les plus polluants et une nouvelle règle européenne sur les émissions des constructeurs.
Chez les constructeurs français, Renault (avec Dacia et Alpine) a le plus souffert avec une baisse de 17,5% et 29.749 nouvelles immatriculations.
Chez les constructeurs français, Renault (avec Dacia et Alpine) a le plus souffert avec une baisse de 17,5% et 29.749 nouvelles immatriculations. (Crédits : HANNIBAL HANSCHKE)

Le nombre de nouvelles immatriculations de voitures particulières neuves s'est replié de 13,44% sur un an à 134.232 unités, selon les chiffres publiés samedi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), après un bond de 27,7% en décembre.

"Ce n'est pas une surprise car on avait eu, au mois de décembre 2019, une augmentation d'immatriculations de voitures qui allaient avoir un trop fort malus" au 1er janvier 2020, explique à l'AFP François Roudier du CCFA.

"On le voit en particulier dans certaines marques étrangères qui ont des voitures de luxe ou des gros SUV, où ce qui a été immatriculé en décembre ne l'a pas été en janvier", ajoute-t-il.

Daimler (Mercedes, Smart) très touché

Les groupes allemands Daimler (Mercedes, Smart) ou BMW par exemple ont ainsi vu leurs immatriculations chuter respectivement de 48,9% et 17,3%.

Les constructeurs ont également avancé en décembre certaines immatriculations de gros véhicules émetteurs de CO2 pour éviter qu'ils entrent dans le calcul des émissions moyennes de CO2 de leurs ventes en 2020.

Une nouvelle norme européenne leur impose en effet depuis le début de l'année de respecter un plafond de 95 grammes par kilomètre en moyenne sur l'ensemble de leur gamme, sous peine de fortes amendes.

Ces "changements de normes" et les "immatriculations tactiques" des constructeurs qui en découlent "créent des distorsions sur le marché qui rendent les chiffres difficilement analysables", note pour sa part Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem de l'automobile.

"Si on sort de ces hausses et contrecoups artificiels, la dynamique du marché français reste quand même extraordinairement bonne", portée par les ventes aux entreprises alors que celles aux particuliers ont baissé.

PSA mieux que Renault

En terme de motorisations, les immatriculations de véhicules électriques ont bondi en janvier. Elles représentent désormais 8,2% de l'ensemble des nouvelles immatriculations (10.952 voitures), contre seulement 2% en janvier 2019. De même, la part de marché des véhicules hybrides rechargeables est passée en un an de 0,7% à 2,8% (3.734 immatriculations en janvier 2020). Là encore, pour améliorer leur bilan CO2 en 2020 et éviter ou limiter les pénalités, les constructeurs ont "retardé" certaines immatriculations du dernier trimestre 2019, explique M. Roudier.

Les véhicules diesel, eux, représentent 31,7% des nouvelles immatriculations, après 34,2% en janvier 2019, une part de marché qui "se stabilise" autour du tiers des immatriculations, du fait du manque "d'alternative au diesel sur les gros rouleurs", note M. Roudier, l'hybride rechargeable restant encore très cher.

La part de marché de l'essence est tombée de 58% à 48,7% entre janvier 2019 et janvier 2020, peut-être le signe du "désenchantement" des consommateurs sur le coût à l'usage d'une voiture essence, selon M. Neuvy.

Chez les constructeurs français, Renault (avec Dacia et Alpine) a le plus souffert avec une baisse de 17,5% et 29.749 nouvelles immatriculations. PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel) a en revanche fait mieux que la moyenne, avec un repli limité à 5,9% et 51.620 immatriculations de véhicules neufs. Le groupe avait "moins besoin que d'autres de faire jouer des immatriculations par anticipation" pour réduire son empreinte CO2, explique M. Neuvy.

Le groupe allemand Volkswagen (avec Audi, Skoda, Seat, Porsche, Bentley et Lamborghini) de loin l'étranger le plus présent sur le marché français, a vu ses immatriculations chuter de 16,7% à 14.799 véhicules. Le constructeur italo-américain Fiat Chrysler, en cours de fusion avec PSA, s'inscrit en net repli (-37,7%). Les groupes japonais Nissan (+28,2%) et Toyota (+15,2%), eux, sont à rebours de la tendance.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 39
à écrit le 03/02/2020 à 15:02
Signaler
Faut être totalement cinglé pour acheter un véhicule neuf en ce moment. Le gouvernement cherche du cash car la croissance ralentie, les rentrées de TVA baissent et comme tout gouvernement, ils ne savent pas faire des économies. Sous couvert d'écol...

le 04/02/2020 à 1:49
Signaler
Absolument d'accord : TERRIBLE ET RECURRENTE INSTABILITE FISCALE AUTO ET ENERGETIQUE ET Danger ! à louer chez le concess une neuve 100-200 eur/mois : " punition " de 2000 eur, meme à l'encontre des plus soigneux ( " remise en état " ) Rest...

à écrit le 03/02/2020 à 14:48
Signaler
Le plus surprenant sur ce fameux CO2, on taxe les moyens de se déplacer en sachant qu'ils sont indispensables, et mon département qui a une grande quantité de forêts développe le chauffage au bois sachant que pour le chauffage ,la combustion du bois ...

le 03/02/2020 à 16:48
Signaler
L'énergie bois est neutre en CO2, en effet la combustion libère ce qu'il a capté pendant sa croissance. Si le bois est local, pas de CO2 non plus consommé par le transport. L’utilisation du bois permet de diviser les émissions de CO2 par 12 par rap...

à écrit le 03/02/2020 à 11:59
Signaler
Ou comment on détruit une industrie. Le Co2 n'est que le mauvais prétexte et a bon dos.

à écrit le 03/02/2020 à 11:36
Signaler
à Demago.... des a n e s il y en a déjà beaucoup au gouvernement .......

à écrit le 03/02/2020 à 11:13
Signaler
Un SUV c'est gros, lourd, énergivore et polluant et après un déstockage massif en fin d'année cela n'a rien de surprenant de voir les ventes chuter. A noter le surprenant "rebond" de Nissan et Toyota qui s'en sort très bien avec ses véhicules à faibl...

à écrit le 02/02/2020 à 22:47
Signaler
Le malus renforcé fait flancher le marché automobile français en janvier... oui certainement, mais ce qui fait flancher toute l'industrie, c'est la pauvreté et la précarité qui se répandent, la misère qui s'étale massivement.

à écrit le 02/02/2020 à 18:57
Signaler
L'automobiliste est une vache à lait qui aime bien se faire traire . . .et en plus maintenant on lui fait croire que son herbe est bio...(voitures vertes électriques...)

à écrit le 02/02/2020 à 17:23
Signaler
Aujourd'hui acheter un véhicule neuf équivaut à jouer à la roulette russe pour sa future revente. Louer un véhicule en lld ou loa est faire le bonheur des fabricants au détriment des clients car un le cout malgré ce qui peut-être dit ou écrit est éle...

à écrit le 02/02/2020 à 17:07
Signaler
Une voiture entretenue peu durer longtemps et faire aisément 200 000 à 300 000 km et plus. En changer avant un taux d'usure avancé, c'est du gaspillage. Ça veux dire qu'on jette un produit qui peut encore servir et en acheter un neuf pour lequel il...

à écrit le 02/02/2020 à 14:31
Signaler
Surtout pas se faire escroquer par l'électrique : autonomie km en progrès, Mais !! Doublement en seulement 10 ans des taxes, atteignant 38.7% Objectif Politique, et de Bercy , les 70% de TAXES quand, l'auto électr sera répandue. LE COUP ! D...

à écrit le 02/02/2020 à 14:10
Signaler
Avec un gouvernement comme celui de la France, les Allemands ont intérêts à quitter l'Europe comme les Anglais. Ils n'ont rien à gagner avec la FRANCE. On le voit déjà avec leurs véhicules pénalisés en FRANCE par des malus astronomiques.

à écrit le 02/02/2020 à 12:36
Signaler
Dans les années 80, l'Italie a tué son industrie automobile avec sa vignette. On n'a visiblement rien appris...

à écrit le 02/02/2020 à 12:23
Signaler
1. Le gouvernement refuse obstinément de mettre en place des taxes (payés par ceux qui consomment des produits étrangers), protectrices de l'économie locale et des industries françaises, et favorisant une réduction des échanges commerciaux de longue ...

à écrit le 02/02/2020 à 11:32
Signaler
Le problème c'est que les véhicules vendus actuellement, qu'ils soient à énergie fossile ou électriques sont déjà obsolètes, ils n'auront qu'une valeur de revente résiduelle. Nous sommes dans flou et non sens sur la voiture de demain. Imaginer que le...

à écrit le 02/02/2020 à 9:19
Signaler
La décroissance est en route. Avec le coronavirus en chine, les vols aériens ont diminué de 25%. On est sur la bonne voie.

à écrit le 02/02/2020 à 6:33
Signaler
Macron au gouvernement, je ne changerai pas de vehicule pour ne pas lui verser de TVA . Il m'a pris 1,7% de csg qu'il ne m'a pas rendu. Beaucoup de retraités depuis on réduit leur consommation et il faut continuer cet effort.

le 02/02/2020 à 7:15
Signaler
Exactement, il est sourd au manifestations.......alors consommation minimale.......faut le taper au porte monnaie. Pas de gros achat, pas de voiture....recession vaut revendications.!

le 02/02/2020 à 7:15
Signaler
Exactement, il est sourd au manifestations.......alors consommation minimale.......faut le taper au porte monnaie. Pas de gros achat, pas de voiture....recession vaut revendications.!

le 02/02/2020 à 8:38
Signaler
Vous pouvez encore faire plus, limitez vos déplacements, ne plus utiliser l’autoroute, si vous êtes frontaliers faites vos achats à l’étranger pour vos besoins....

le 02/02/2020 à 10:57
Signaler
Le retraites doivent payer la même CSG que les actifs.

le 03/02/2020 à 7:33
Signaler
Merci de payer enfin la csg comme tout le monde, autant que ceux qui travaillent et gagnent moins que vous.. Et si cela doit vous priver de votre 4x4 ... ce n’est pas bien douloureux 😋

à écrit le 02/02/2020 à 4:00
Signaler
L'électr n'est pas la solution : Taxes sur l'électr doublées en 10 ans atteignant presque 40% L'objectif politique est d'atteindre les 70% Les acheteurs d'électriques vont etre bien vite piégés et amers ( et a Maire ) ( et marrons : non macro...

à écrit le 02/02/2020 à 0:55
Signaler
même en étant pro europe on se pose des questions sur la pertinence de telles mesures l'électrique écolo ah bon ...qu'on me le prouve, en fait on déplace la pollution et encore c'est pas prouvé et puis ces accus ils ont une durée de vie de combien ...

le 02/02/2020 à 9:51
Signaler
En fait, pourquoi toutes ces questions alors que vous avez déjà un avis de néophyte bien arrêté ! C’est dommage car je vous invite à conduire une voiture électrique et vous ne reviendrez jamais à autre chose. Le problème des voitures électriques en F...

le 02/02/2020 à 14:12
Signaler
Il semble que le commentaire précédent s'interroge sur les aspects écologiques revendiqués par les véhicules électriques, et leurs promoteurs, pas sur l'agrément. Dans ce registre, un gros V8 bien coupleux ça a son charme. Ayant eu dans ma jeunesse...

le 03/02/2020 à 0:29
Signaler
DOXA je ne nie pas l'agrément de l'électrique, mais le mensonge qui entoure sa pureté déclarée, quant à Telsa 2 accélérations ( puissantes mais pas 3 sinon on rentre à pieds ) la clim ou le chauffage et on charge pendant……….

à écrit le 01/02/2020 à 21:19
Signaler
où comment couler un secteur économique? simple demander à lemaire, c'est un spécialiste, à chaque fois qu'il touche qq chose, hop ça se casse la figure.

à écrit le 01/02/2020 à 20:15
Signaler
D'un autre côté il était temps de freiner cette mode du très gros véhicule, s'il n'y a que les taxes pour cela, que voulez vous...

le 02/02/2020 à 11:01
Signaler
Et pourquoi? La pollution première est le chauffage. Je vois pas de taxe sur ce type d'émission....

à écrit le 01/02/2020 à 20:13
Signaler
J'ai commandé en octobre une dacia dokker essence 130ch avec immat en décembre obligatoire car le malus passait de 540€ à plus de 1600€... Vu la voiture de luxe construite par Dacia c'est honteux...

le 01/02/2020 à 21:21
Signaler
Pourquoi en essence ?

à écrit le 01/02/2020 à 17:48
Signaler
A côté de ça, on bétonne sans vergogne les plus belles terres fertiles périurbaines par paquets de 10000 ha chaque année sans que personne ne moufte, tout ça pour des hangars XXL, des centres commerciaux pléthoriques cernés par des rond-points à n'en...

à écrit le 01/02/2020 à 17:43
Signaler
Et c'est pas fini... après la baisse des immatriculations, celle de la richesse, etc...Macron et sa bande devrait tout de même se poser la question pourquoi cela ne marche pas....mais non. Après la classe eux municipales, le prochain épisode risque ...

à écrit le 01/02/2020 à 16:52
Signaler
on est bien sur un droit de poluer pour les riches !!!!!!!!!!!!!!si on veut vraiment empêcher la polution limitons a 110 les autoroutes supprimons tous les avions prives, les bateaux de croisiere etc ET QUE MR MACRON MONTRE l'exemple en arretant se...

le 01/02/2020 à 17:56
Signaler
110 sur les autoroutes :pourquoi pas 50 tant qu'on n'y est, mais pour les voitures seulement. Et ne changeons rien pour les trop nombreux camions !

le 02/02/2020 à 8:49
Signaler
J ai encore mieux pour ceux qui veulent plus de taxes . Interdisons la voiture et tous engins motorisés...privilégions uniquement les ânes. Plus de probleme de limitation de vitesse ni de recyclage. Voilà l avenir !

le 02/02/2020 à 11:04
Signaler
Vous avez oublié le chauffage de maisons.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.