Moteurs truqués chez Volkswagen : les véhicules rappelés échoueraient toujours aux tests

 |   |  323  mots
Pour l'Association australienne de l'automobile, les tests des moteurs devraient être effectués en conditions réelles et non pas en laboratoire.
Pour l'Association australienne de l'automobile, les tests des moteurs devraient être effectués en conditions réelles et non pas en laboratoire. (Crédits : Reuters)
Malgré le rappel des véhicules, après le scandale des moteurs truqués, l'Association australienne de l'automobile juge, dans une étude, que les voitures réparées ne respectent toujours pas les régulations, en conditions réelles. Volkswagen dément et affirme que l'agence fédérale de l'automobile KBA a approuvé la mise à jour de son logiciel.

Des véhicules Volkswagen rappelés et modifiés après le scandale des moteurs truqués consomment davantage de carburant et échouent aux contrôles antipollution, affirme l'Association australienne de l'automobile (AAA), dans une étude publiée lundi.

Fin 2015, le premier constructeur mondial avait été secoué par le scandale d'émissions polluantes du "dieselgate", après avoir reconnu avoir équipé 11 millions de ses voitures diesel d'un logiciel faussant le résultat des tests anti-pollution et dissimulant des émissions dépassant jusqu'à 40 fois les normes autorisées.

Lire aussi : Dieselgate: le patron de Volkswagen visé par une enquête pour manipulation

Les véhicules en question avaient été rappelés, mais l'AAA affirme lundi que des tests qu'elle a commandés montraient que les voitures réparées ne respectaient pas en conditions réelles les régulations.

"L'analyse des émissions (...) montre que les véhicules Volkswagen affectés utilisent 14% de plus de diesel après le rappel, et ont des niveaux d'émissions nocives plus de 400% supérieurs à ce qui est observé lors de tests en laboratoires", indique l'AAA dans son communiqué.

Pour Volkswagen, les véhicules rappelés "correspondraient aux standards"

Les émissions sont moins importantes qu'avant le rappel, mais demeurent supérieures aux limites autorisées en Australie, indique l'AAA qui a mené ces tests en partenariat avec la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA).

Volkswagen a rejeté lundi la comparaison en affirmant que l'agence fédérale de l'automobile KBA avait approuvé la mise à jour de son logiciel et que les véhicules rappelés "continuaient de satisfaire aux standards européens et australiens en termes d'émissions".

L'AAA estime que les tests en conditions réelles, plutôt que ceux en laboratoire, devraient aider les autorités concernées à mettre en place les législations.

Environ 42.000 véhicules en Australie, et plus de six millions dans le monde, ont été réparés selon Volkswagen.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/03/2018 à 20:00 :
J ai une Volkswagen et j ai peur !
Réponse de le 10/09/2018 à 20:11 :
les françaises sont bien pires! faut se renseigner
mais ce pays comme toujours et à l'inverse des allemands ne jouent pas franc jeu! triste mentalité
il est reconnu que les moteurs Renault et autres polluaient bien plus et qu'ils avaient bien de la chance de ne pas être présent aux states sans quoi ...
a écrit le 12/03/2018 à 22:30 :
Les médias frncais publiront-ils un jour les résultats des tests de pollution pour comparer les différents constructeurs ? Il parait que que qu’il y a de grosses différences, et que VW serait loin d’être le pire.
Réponse de le 13/03/2018 à 10:18 :
"Il parait"

Il parait aussi que jésus a marché sur l'eau...

Il parait aussi que nous évoluons en démocratie.

Comme quoi les apparences hein...
Réponse de le 14/03/2018 à 8:44 :
- Helmut !! remets un singe sous la Passat !!

CQFD.
a écrit le 12/03/2018 à 17:58 :
Volkswagen et d'autres polluent ? Bah, ma foi les plus résistants d'entre-nous survivront, les autres subiront la sélection naturelle.
a écrit le 12/03/2018 à 16:01 :
Volkswagen, Audi et Porsche auraient du être mis en liquidation.

Au contraire, le bon peuple achète de plus en plus de ces voitures du constructeur du Dieselgate.

Sans la tricherie sur le diesel, il est vrai que les voitures allemandes seraient des gouffres à essence sans aucun autre attrait.
Réponse de le 12/03/2018 à 16:56 :
Arrêtez de critiquer nos voisins qui ont été capables de mettre au point des logiciels truqueurs parfaitement fiables, sans bogue, n'exigeant aucune maintenance. Ca c'est du boulot.

C'est pourquoi les français adorent la qualité allemande, et préfère acheter cher et payer leurs pièces détachées très chères.
Réponse de le 12/03/2018 à 16:56 :
Arrêtez de critiquer nos voisins qui ont été capables de mettre au point des logiciels truqueurs parfaitement fiables, sans bogue, n'exigeant aucune maintenance. Ca c'est du boulot.

C'est pourquoi les français adorent la qualité allemande, et préfère acheter cher et payer leurs pièces détachées très chères.
a écrit le 12/03/2018 à 14:57 :
Combien de possesseurs de VW n'ont pas répondu à la campagne de rappels mis en place par le constructeur en France ? Il faut espérer que ceux-ci seront sanctionnés lors de leur prochain passage au contrôle technique et ainsi obligés de faire le nécessaire.
a écrit le 12/03/2018 à 13:51 :
Les véhicules en causes de chez Volkswagen ne pourrons pas passer aux nouveaux codes standards des prochaines contrôles techniques à partir du moi de Mai, si les propriétaires ont mis à jour leur véhicules dans les concessions. En effet, ces véhicules consommes plus et non pourrons pas répondre aux nouveaux critères de pollution. On ne sait toujours pas ou en est la procédure lancée en France sur cette escroquerie et suivie par trois juges d'instruction à ce jour.
Réponse de le 13/03/2018 à 7:47 :
A Seoul suite au "scandale VW et consorts, les tests de controles ont ete actualises aux normes US.
Mon voisin possede une A6, cette derniere "modifiee" par Audi afin de respecter la loi. Resultat apres test, sa voiture est interdite de roulage. Une voiture de deux ans d'age.
a écrit le 12/03/2018 à 13:31 :
Pourquoi protéger VW dans les commentaires svp ??? Vous trouvez qu'il n'y a pas assez des médias de masse européens pour la défendre ?

Si notre vieille europe décadente écoutait plus souvent les critiques de ceux qui y croyaient au lieu de les éliminer elle ne serait pas dans cet état déplorable hein.

C'est pas les thuriféraires qui mènent à la prospérité, ce sont ceux qui pensent et non qui prient. Mais l'UE a éradiqué, à cause de son fonctionnement de réseau, toute notion d'intelligence.

Vite un frexit.
Réponse de le 12/03/2018 à 22:41 :
'Si notre vieille europe décadente écoutait plus souvent les critiques de ceux qui y croyaient au lieu de les éliminer elle ne serait pas dans cet état déplorable hein.'

Qui croyaient à quoi?

Encore des phrases creuses, je vais devoir vous signaler.....
Réponse de le 14/03/2018 à 10:11 :
"Encore des phrases creuses, je vais devoir vous signaler..... "

JE vous signale vous me signalez et on est toujours là...

Étrange modération alors que je préfèrerais qu'on me supprime mon commentaire plutôt que de lui imposer une réponse affligeante comme la votre.

JE vais valider plusieurs fois cette réponse c'est peut-être juste un bug si ça se trouve allez savoir...
a écrit le 12/03/2018 à 11:14 :
Que voulez vous quand vous avez des véhicules qui dépassent de dix à vingt fois la norme difficile de les faire rentrer dans les clous autrement qu'en bridant leur puissance pour de bon. Mais alors c'est la quadrature du cercle parceque les constructeurs allemands ont misé toute leur pub sur ces trois critères : forte puissance, sobriété et faible taux d'émission; hors on sait depuis toujours que c'est impossible avec les moteurs à explosion.
a écrit le 12/03/2018 à 10:57 :
Vous voulez dire que ma polo trafiquée que VW a "mis à jour" sana mon consentement lors de la réparation d'une de ses multiples pannes en m'offrant pour toute compensation à leur escroquerie une "visite de pré-contrôle technique", est encore hors des clous?
Pourtant on voit bien la différence : Le TDI de 90 chx n'en sort plus que 70 et la consommation est montée à plus de 6.5l au 100...
groupe d'escrocs. Jamais plus je n'achèterai chez eux.
Réponse de le 12/03/2018 à 12:05 :
@ le lorain
Si votre puissance a diminué après remise à jour du système, rien d’anormal techniquement parlant. Votre consommation a augmenté c’est normal également il ne fallait pas vous attendre a autre chose, et votre concessionnaire aurait dû vous en avertir. L’optimisation des performances en pollution engendrée par le système de « trucage », mis en place afin de satisfaire aux contrôles, étant annihilées par la remise à niveau, entraine une modification du rendement moteur et d’où consommation supérieure. Mais je comprends que vous soyez frustré. En ce qui concerne les le niveau de rejets particules fines qui elles, peuvent être considérées comme polluantes, si votre véhicule n’est pas équipé d’un dispositif SCR utilisant L’AD Blue, vous serez toujours en dehors des normes euro 6 ; C’est le cas de la plupart des véhicules antérieurs aux années 2015.Mais ne vous affolez pas, ne soyez pas un mouton, la pollution aérienne du secteur routier, c’est moins de 15 % de la pollution anthropique.
a écrit le 12/03/2018 à 10:45 :
Ma fille avait ramené sa voiture, conformément aux instructions par lettre recommandée AR de Volkswagen. Après contrôle, sa voiture était bridée et des voyants s'allumaient. Un devis de réparation lui a été proposé, en lui indiquant que ce n'était pas de leur responsabilité.
Ainsi, je me suis rendu avec elle chez Volkswagen, pour leur signifiait mon désaccord, et par enchantement, toutes les réparations ont été prises en charge, y compris le contrôle technique.
Moralité, ne pas se laisser influencer par ce constructeur.
Réponse de le 12/03/2018 à 12:27 :
Je vous invite à suivre ce lien pour témoigner
https://www.60millions-mag.com/forum/volkswagen-f44/probleme-suite-a-mise-a-jour-antipollution-t36305.html

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :