À quoi ressemble le propriétaire français de demain ?

 |   |  294  mots
Près de six acheteurs potentiels sur 10 sont au moins quadragénaires. (Photo : SalFalko via Flickr)
Près de six acheteurs potentiels sur 10 sont au moins quadragénaires. (Photo : SalFalko via Flickr) (Crédits : SalFalko)
La population des acquéreurs vieillit et leur budget devient de plus en consistant, Les moins de 40 ans ne représentent plus que 42% des futurs acquéreurs, contre 52% en 2009, selon une enquête récente.

Les propriétaires français sont de plus en plus vieux et riches. Tel est le portrait des candidats à l'acquisition d'un bien immobilier qui consultent De particulier à particulier (pap.fr), selon la 6e enquête habitat réalisée par le site auprès de 6.405 de ses utilisateurs, entre décembre 2013 et février 2014.

Près de six acheteurs potentiels sur dix sont quadragénaires ou plus, contre moins de cinq en 2009. Les moins de 40 ans ne représentent plus que 42% des futurs acquéreurs, contre 52% en 2009, alors que la proportion de retraités a doublé en 5 ans, passant de 7,2% en 2009 à 14,3% en 2014.

"Bien évidemment, le vieillissement de la population des acquéreurs, conjugué à un niveau de prix restant très élevé, élimine les catégories les moins aisées de l'accession à la propriété. Ce mouvement, entamé à partir de 2009, s'est poursuivi jusqu'à maintenant", souligne l'enquête.

L'apport financier des candidats à l'achat s'accroît

Près de sept candidats à l'achat sur dix sont déjà propriétaires d'un logement, alors qu'en 2009 les secondo-accédants représentaient seulement le 57,5% des futurs acquéreurs. Ces candidats à l'achat immobilier sont le plus souvent issus des classes sociales aisées, puisque 37,6% sont des cadres supérieurs contre 18,6% d'employés.

Leur apport financier a d'ailleurs crû de façon conséquente, puisque plus d'un tiers prévoit désormais de financer au moins la moitié de son achat immobilier sans recourir à un prêt. En 2009, ils n'étaient que 23% dans ce cas.

Le montant moyen des projets d'acquisition a également grimpé, puisqu'un quart des acquéreurs potentiels envisagent de dépenser plus de 400.000 euros (contre 13,9% en 2009) et un sur deux dit s'être constitué un budget de plus de 250.000 euros (contre 36,7%).

 

Crédit photo : SalFalko via Flickr CC License by

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/04/2014 à 11:53 :
Vieux riches et après eux le déluge ! Ou la solidarité mon c.ul c’est du poulet, qui en veut un bout ?
Si si une génération sacrifiée... qui devra réinventer la solidarité. C’est toujours gratifiant de sentir qu’on sert à quelque chose.
Une génération sacrifiée : pourquoi ?
Car acheter un bien immo maintenant relève du sacrifice surtout à 30 ou 35 ans ou pis à 40 ans. Pourquoi parce qu’on on l’achète pas comme ça notre bien faut faire un emprunt auprès du gentil banquier. Quand vous toquez à sa porte pour placer votre argent il vous propose des comptes épargnes de toutes sortes dont les taux ouahou peuvent atteindre 2.5% par an pour les plus hauts (et les plus sûrs). Par contre vous avec votre emprunt pour votre petit appart ou maison vous lui rapporterez ouahou (encore) 3% (voire un peu plus). Et là, les yeux dans les yeux il vous dit que vous êtes chanceux les taux n’ont jamais été aussi bas !
Vous le remerciez et vous vous dites que décidément vous faites une affaire même si la maison est un peu (très) chère.
Vous partez avec un emprunt sur 20 ans parce que 30 ça fait beaucoup, vous êtes raisonnable.
Vous avez 2 beaux enfants, une femme géniale et enfin vous pouvez vous offrir à tous les 4 la maison de (presque) vos rêves avec son petit jardin. En fait la maison de vos vrais rêves était un peu trop chère de 100 000 €.
Les années passes et parfois vous ne partez pas en vacances histoire de vous y retrouvez ; Les enfants grandissent et travaillent bien à l’école.
Plus que 8 ans à payer.
Tout coule et puis un beau jour l’aîné réussit son bac...merde faut payer des études et y à encore 10 ans à payer.
On se serre la ceinture et on fait l’effort. La nouvelle bagnole atteindra et la salle de bains aussi. Pour ce qui est des vacances on envoie la petite dernière chez ses grands parents comme d’hab ça coûte pas cher.
4 ans plus tard c’est elle qui a la bonne idée de réussir son bac. Remerde... encore 6 ans à payer. Put. Là ça se complique surtout que le grand à pas encore fini et puis derrière on croise les doigts pour qu’il trouve vite du boulot. Et là c’est la merde y a le beau père qui fatigue sérieux et qui vivait seul depuis le décès de la belle-maman. Sauf que là c’est soin à domicile ou maison de retraite. La maison de retraite à 2000 € par mois on oublie.
Bon il est vraiment dans un état de dépendance... « Chérie qu’est qu’on fait ? »
« Ben il vient à la maison maintenant que les enfants sont partis on a de la place ! »
Ce n’est pas faux mais ça fait chier.
Et là le grand se pointe il a perdu son job.
Bon. Et pendant ce temps on nous dit que la retraite pourra être versée à taux plein à partir de 72 ans.
Youpi !
Réponse de le 10/04/2014 à 16:40 :
zavez pas d chance dans votre famille ..moi j ai une autre histoire : dans toutes les familles on trouve des cigales et des formis et de tout temps ..Mon grand pére était une fourmi ce qui a permis à mes parents cigales d avoir une maison à la mort de celui ci ..maison qu ils n ont pu garder et sont maitenant en maison de retraite ..Sur 3 enfants 2 fourmis vont payer ..la vie est belle.
Réponse de le 10/04/2014 à 19:17 :
"Et pendant ce temps on nous dit que la retraite pourra être versée à taux plein à partir de 72 ans." : Contrairement aux précédents, assez nombreux à voter pour les subventions dans l'immobilier et les retraites indexées sur l'inflation, vous n'aurez pas la retraite à taux plein...
Plaignons en coeur ces victimes auto-proclamé de la fiscalité qui veulent nous laisser payer, en plus de leurs PV délirantes, les dettes creusées pour maintenir les prix...
Soyons optimistes, lisons les autres articles : Les startups ont de l'avenir dans la silver economy dans cette gérontocratie!
Réponse de le 12/04/2014 à 7:52 :
Moi j'ai une autre option: vous achetez plus jeune de manière à ce que le crédit immobilier soit remboursé au moment où vos deux enfants attaquent les études secondaires (après c'est sûr il faudra peut-être aller dans les Pyrénées au lieu de "Courche", ne pas forcément détenir le tout dernier top génial-tendance iPhone 15 et renoncer à l'audi TDCHDDCI "pack sport" pour une berline française). Au final, quand vos chères têtes blondes attaquent les études supérieures, vous pouvez réinvestir dans la ville de votre choix dans un logement étudiant et éviter de payer un loyer ahurissant pour un 9m2. Après ce sont des affaires de choix...
Réponse de le 12/04/2014 à 8:53 :
les djeun's et les djeun's ..il y a des jeunes qui suivent des études et galèrent pour payer leurs études , prennent prêt pour financer leurs écoles et bossent l été comme des fous dans des conditions difficiles et puis qui y a des djeun's , des cas rares vous allez me dire qui refusent tout emploi en CDI ..le cdd c est quand mme mieux pour le chomdu et toucher les apl ..en province comme à pau il aura son ptit loyer 300 e payé par l apl ..en province le smic est le même qu à paris ..il poura completer facilement son revenu par quelques a/r à la frontière pour clopes et ses bitures ..Bien sur il n aura pas le dernier iphone 15 quoi que ! Il trouvera tout de même facilement le 14 ( sans facture) ...Ah oui c est un cas rare .

Réponse de le 12/04/2014 à 13:40 :
Allo? Y-a-t-il quelqu'un pour expliquer à cette génération qui n'a manqué de rien qu'au début de toute carrière il y a forcément des moments difficiles! Quelqu'un pour leur dire qu'on ne rentre pas forcément sur le marché du travail avec un CDI pour la vie et 4000 euros par mois! Vous ferez comme nous: vous trimerez, vous bataillerez et vous vous réaliserez dans le temps et dans l'effort! (Oh mon dieu, que n'ais-je pas dit??!!!!)....
Réponse de le 12/04/2014 à 18:39 :
Tiens revoilà les caricaturistes du café du commerce.
Réponse de le 13/04/2014 à 6:47 :
c"était le résultat merveilleux, en exclusivité, du gouvernement UMP, qui en outre donne les leçons et sauvera le pays en 2017.On y crois.
Réponse de le 13/04/2014 à 18:12 :
@Ben: ah! Le café du commerce! Ces petits œufs durs à côté de "libération" et du "canard" sur le vrai zinc où on pouvait encore fumer une clope en buvant un demi à 8 francs, et deviser à outrance sur la politique et les sujets de société avec une liberté de parole qui nous emmènerait directement en taule aujourd'hui pour cause de dérapage verbale ou outrage... Ah!Ben! Que de souvenirs nostalgiques, j'en ai la larme à l'œil...
Réponse de le 14/04/2014 à 17:36 :
Vous êtes gentil, mais pour les mecs qui comme moi se sont arrachés au boulot pour franchir deux CSP, et qui se retrouvent avec une proposition à 40 ans d'endettement pour acheter une baraque que des ouvriers se sont payés hier en 15, votre discours c'est juste du vent et de l'aveuglement quand à la réalité. Ah et au fait, vous avez vu comment ça va mieux le marché depuis que mes impôts ne l'alimente plus ? Ils sont beaux les fondamentaux ! QU'ON LAISSE FAIRE LE MARCHE !
Réponse de le 15/04/2014 à 0:12 :
"Que de souvenirs nostalgiques, j'en ai la larme à l'œil... " : C'est sûr, ça doit faire un choc de passer de ça à "Donnes moi ton fric pour ma pension et fermes là, j'en ai besoin pour nourrir mes quadras" ou "Tu as besoin de ton loger, tu vas devoir raquer : On a voté pour avoir le droit de siphonner jusqu'à la moelle" ou enfin "Pas content! Pas content! On va plus taxé l'immobilier que les entreprises, on va voter national front et partir au Maroc"...
Comment dire ça : Ces générations démarraient bien, elles ont dépassé le stade de la maturité...
a écrit le 08/04/2014 à 7:08 :
18 m2 avec vue sur le HLM d'en face.
a écrit le 06/04/2014 à 19:09 :
Certes on vous fait culpabiliser pour que vous vous étripiez toutefois... qu'est ce que cela marche !
En 90 il fallait +/- 20 ans de loyers pour égaler le prix d'un bien. Aujourd'hui avec des loyers mirobolants, il faut près de 35 ans ! Réveillez-vous ; vous vous trompez d'ennemis !
Réponse de le 09/04/2014 à 14:16 :
Et en 98, on était plus proche des 10 à 15 ans de loyers.
a écrit le 04/04/2014 à 11:36 :
pour information, moi j'ai été 8 ans propriétaire et je vends ma maison pour retourner en location. Etre locataire d'une banque ça ne fait pas tourner l'économie, et vu toutes les taxes qu'on me rackette, j'arrete. (TLE, taxe fonciere, taxe d'habitation, taxe ordures ménagères). des taxes pour la sécurité et être tranquille. Le maire de ma commune me dit qu'il ne peut rien faire après 3 cambriolages, la police et la justice non plus. Donc voila mon histoire .Du racket à gogo y en a marre/ Et mme Duflot qui s'est taillée en douce après avoir promulgué sa loi débile sur le logement qui favorise le locataire à ne pas payer le loyer, ce sera royal.
Réponse de le 05/04/2014 à 0:22 :
"Et mme Duflot qui s'est taillée en douce après avoir promulgué sa loi débile sur le logement qui favorise le locataire à ne pas payer le loyer, ce sera royal. " : Tentez donc pour vous retrouvez face aux avocats des assurances en lieu et place de ceux des propriétaires, je pense que vous nous en donnerez des nouvelles.
Pauvres victimes ces propriétaires, donnez nous des nouvelles une fois que vous connaîtrez des bailleurs pleurnichards à qui vous servez la soupe en faisant abstraction des milliers de cages à poules louées à plus de 600 euros à grand renfort d'APL.
Réponse de le 06/04/2014 à 22:43 :
que les apl doivent être supprimées progressivement, ça a produit l'ascension des loyers et du prix du mètre carré, il faut virer cette chienlit
a écrit le 04/04/2014 à 11:24 :
Histoire de fou !!!! Une famille de 4 enfants ,dont le père a travaillé sans interruption pendant 43 ans,qui a construit sa maison à 80% ,de ses propres mains ,serait une famille de riches et de nantis .J'attends une réponse logique à cet état de fait .
Réponse de le 05/04/2014 à 14:57 :
Il n'a pas engraissé un constructeur, il est donc nécessairement plus riche. De plus il profite plus généreusement de la spéculation immobilière... ayant bâti à prix coûtant. La question est de savoir combien lui a coûté son permis de construire! Copinage ou dessous de table?
Réponse de le 06/04/2014 à 7:58 :
@michel : un permis de construire , il faut pas avoir fait polytechnique ou ENS pour le faire , ne coûte strictement rien !
Réponse de le 06/04/2014 à 11:22 :
"dont le père a travaillé sans interruption pendant 43 ans,qui a construit sa maison à 80% ,de ses propres mains" : Maçon, il n'aurait pas été très rentable... Après, je parierais que vous gueulez sans même savoir que la résidence principale est exonérée de taxe sur les PV immobilière? Avec 4 enfants, je parierais que vous ignorez qu'il y a peu de chance que vous tombiez sous le coup des frais de succession (4 fois 100 000 euros tous les 10 ans, ça vous laisse de la marge).
Sinon, le petit gars qui monte sa boite, qui bosse 70 heures par semaine pour créer de l'activité, qui embauche vos gamins : Il doit être plus ou moins taxé que l'auto-entrepreneur non déclaré qui monte sa maison? On lui rafle le tiers de ses bénéfices et des myriades d'impôt pour payer les routes et les écoles qui font la valeur de votre bicoque : Vous trouvez normal que vous ne payez aucune taxe sur les gains qui ne proviennent pas de vos 43 ans de travail, mais de la spéculation immobilière au royaume des subventions en la matière?
a écrit le 04/04/2014 à 7:55 :
pour répondre à la question : à RIEN, NADA, QUEDALLE!!!!! insécurité de l'emploi, pas assez de pognon pour s'en sortir....Rien de rien..
a écrit le 03/04/2014 à 21:55 :
un propriétaire français demain ? un type qui s'est tiré de France...
a écrit le 03/04/2014 à 21:09 :
toutes les stats indiquent une forte accélération de l'avantage d'être locataire contre la situation de proprio. Acheter , c'est payer 3 fois plus cher 1 toit et 4 murs.
a écrit le 03/04/2014 à 20:39 :
Un 18 m² avec vue sur le HLM d'en face ?
a écrit le 03/04/2014 à 20:33 :
Etre proprio sera synonyme de vieux croulant has-been et stupide.
Qui chauffe inutilement 200 mètres carrés.
a écrit le 03/04/2014 à 20:00 :
50% sans crédit? Et bien il y a du riche en France !!!
Réponse de le 09/04/2014 à 13:25 :
C'est surtout qu'il n'y a plus que les riches qui peuvent acheter, donc automatiquement toutes les moyennes et médianes sont faussées à la hausse...Dommage que nos chers journalistes ne fassent pas plus d'analyse, car c'est de répeter cette évidence qui permettrait peut être de la faire comprendre à certains...
a écrit le 03/04/2014 à 19:37 :
"Les propriétaires français sont de plus en plus vieux et riches."
En gros on vous explique qu'il va y avoir moins de propriétaires, plus de locataires !!
Ça c'est du progrès !
Réponse de le 03/04/2014 à 23:05 :
Non, ça veut juste dire que les vieux vivent retraités vivent sur le dos des jeunes travailleurs !!!
Réponse de le 04/04/2014 à 7:59 :
faut quand même pas pousser, ils se sont décarcasser pour s'acheter leur barraque, non? ! on ne leur en a pas fait cadeau, que je sache? ! ils se sont privés aussi, c'est pas de leur faute si la conjoncture actuelle est pourrie ! (décarcassés)
Réponse de le 04/04/2014 à 11:13 :
Si la situation est "pourrie" actuellement, c'est en partie parce que le logement coûte excessivement cher, et que les prélèvements et cotisations permettant de maintenir et d'augmenter les pensions pèsent lourd sur les employeurs et travailleurs.
Réponse de le 04/04/2014 à 19:41 :
Disons que les vieux on vécu l'age d'or de la croissance, maintenant la Terre à un genou à terre (comprenez on a exploité tout ce qui était facilement disponible, avant Pétrole a gogo, maintenant Pétrole Bitumineux pour juste prendre un exemple), et donc la jeune génération va vivre bien plus difficilement, c'est cette désertification des jeunes riches qui fait que "Les propriétaires français sont de plus en plus vieux et riches.".
Bref, ils serait temps que les vieux se sentent juste heureux qu'on leur en veulent pas d'avoir saccagé la planète, les prix de l'immobilier doivent baisser drastiquement !
Réponse de le 05/04/2014 à 0:26 :
"faut quand même pas pousser, ils se sont décarcasser pour s'acheter leur barraque, non?" : Arrêtez votre char à l'heure où les jeunes doivent rembourser sur la même durée, au même effort sur les salaires, un deux pièces quand papi et mamie achetaient une maison. Quand aux petites pensions, elles dépassent en moyenne les salaires des jeunes aux SMIC à 45 heures et sont largement complétées par les rentes immobilières!
a écrit le 03/04/2014 à 18:20 :
Bref, vous êtes nés entre 1970 et 2000, vous êtes une génération sacrifiée. Etpicétout.
Réponse de le 03/04/2014 à 20:40 :
j'ai du bol. Je suis né le 31 décembre 1969.
Réponse de le 04/04/2014 à 5:07 :
Eh ben non !
Moi je suis né en 78; pour le moment je bosse effectivement à l'étranger (Mexique), je mets 50 T.EUR tous les ans de côté, mes enfants parlent espagnol parfaitement, j'ai créé ma boîte ici, mais je rentrerai dans 2/3 ans en France parce que ca me manque et je continuerai de faire croître mon business.
Il n'y a pas de generation sacrifiée, mais il faut se ré-inventer ... Et c'est 1.000x plus intéressant et satisfaisant.
Réponse de le 05/04/2014 à 0:35 :
Jusqu'à 1980, vous pouviez être en age d'avoir un apport pour vous acheter un logement avant la bulle des années 2000... Né dans les années 1980, vous pouviez difficilement vous attendre à ce que l'état dope une bulle immobilière avec vos impôts (Scellier, PTZ, APL intégrable aux loyers, etc.). Après, c'est le jeu et si nos générations étaient moins peuplée d'imbécile prompt à cramer les économies de leurs parents pour acheter des cages à poule à plus de 200 000 euros, à défendre les retraites de ces mêmes parents pour qu'ils puissent les aider financièrement, nous n'en serions pas là. Préparons sagement nos cartes en attendant que le vent tourne : Soit ce pays sombre et nous devrons nous barrer, soit le travail (pas celui du capital cette fois) reviendra en premier plan.
a écrit le 03/04/2014 à 16:02 :
Moi je les connais les proprios dans ma ville ! Ce sont les memes riches qui achètent un par un tout l'immobilier et ce sont des rentiers ! Et ce sont eux qui font grimper les loyers dans le privé et personne ne peut plus se loger à cause de quelques familles de rentiers qui possèdent une grande partie des biens immobiliers...Quand la révolution viendra, les riches devront rendre au peuple leur bien ! Et on ne compte pas sur le fn pour cela, au contraire, ils ne s'attaquent qu'aux pauvres des banlieues, à croire qu'ils sont au service des riches eux aussi...
a écrit le 03/04/2014 à 16:00 :
Moi je les connais les proprios dans ma ville ! Ce sont les memes riches qui achètent un par un tout l'immobilier et ce sont des rentiers ! Et ce sont eux qui font grimper les loyers dans le privé et personne ne peut plus se loger à cause de quelques familles de rentiers qui possèdent une grande partie des biens immobiliers...Quand la révolution viendra, les riches devront rendre au peuple leur bien ! Et on ne compte pas sur le fn pour cela, au contraire, ils ne s'attaquent qu'aux pauvres des banlieues, à croire qu'ils bossent pour les riches.
Réponse de le 04/04/2014 à 8:04 :
ça ne vous est pas venu à l'idée que ce sont des retraités nantis", dont vous parlez! beaucoup n'ont rien ou juste leur petite maison durement acquise ! quant à la révolution, c'est de l'utopie, les " riches devront rendre au peuple leur bien", c'est bien beau ça! commencez par demander aux politiques, ultra libéraux et cie de vous 'rendre votre bien"! MDR, faudrait plutôt commencer par ça !!
Réponse de le 05/04/2014 à 0:44 :
"beaucoup n'ont rien ou juste leur petite maison durement acquise !" : Et les autres, qui n'ont que leur maison, leur maison secondaire et quelques studios payé en tout au prix d'un 3 pièces? S'ils ne jouaient pas les pauvres pour maintenir leurs petites pensions indexées en moyenne à 1600 euros sur l'inflation, on s'en moquerait!
"commencez par demander aux politiques, ultra libéraux et cie de vous 'rendre votre bien"! MDR, faudrait plutôt commencer par ça !! " : Qui vote pour eux en espérant que ça suffise pour que les actifs soient les seuls à payer des taxes (célibataire mais veuf non imposable!)? Qui jetterait les jeunes à 800 euros pour peu qu'un politicard leur promettent qu'ils ne payeront aucune taxe sur leur enrichissement sans cause dans l'immobilier? Qui se bat pour des salariés à domicile à moins de 10 euros de l'heure coûtant?
Allez, allez, ne me dites pas que vous n'avez pas compris comment les ultra-libéraux qui profitent principalement à une minorité d'ultra-riche font pour s'attirer les votes des papi boomers!
a écrit le 03/04/2014 à 15:59 :
On veut pas se faire nic.key , on n'achètera pas ...d'ailleurs , y'aura plus de sous.
a écrit le 03/04/2014 à 15:58 :
Le long d'une voix ferrée. 2 vieux dedans. Une canne à pêche...
Deux jeux de pétanque...
Elle est pas belle , la vie ???
a écrit le 03/04/2014 à 15:06 :
et encore plus vieux et plus riche... Tant mieux pour les héritiers, tant pis pour les autres.
a écrit le 03/04/2014 à 14:51 :
Les vieux ca coute cher mais on peut leur prendre leur economies ou obliger a revendre leur maison/appart.
Reste encore les vieux a ponctionner.
en plus a cette age la, tu peux leur faire peur avec un prétendu proces meme si c'est bidon.
a écrit le 03/04/2014 à 14:29 :
On veut pas d'emmerdes , donc , on veut pas de baraque.
a écrit le 03/04/2014 à 12:14 :
à RIEN! parce qu'il n'y en aura PLUS !!!
a écrit le 03/04/2014 à 12:04 :
Les montants de l'achat moyen est énorme, avoir la moitié de 250.000 en apport , ça faît 125.000. Mais quel Français a cet épargne pour financer un achat.
Réponse de le 03/04/2014 à 15:10 :
Les primos à hauts revenus et/ou forte donation et/ou fort héritage, et beaucoup de secundos-accédants. Cela fait du monde.
Réponse de le 03/04/2014 à 20:03 :
Je fais partie des personnes moyennement payé et qui économise pas mal... Je pense y arriver entre 70 et 75 ans ! Finalement en France il y a beaucoup de riches !
Réponse de le 03/04/2014 à 22:55 :
Si tu vies jusqu'à cet age de 70 ans, tu en profiteras 5 ans, et adieu..finalement ça vaut pas le coup d'etre proprio sauf pour les rentiers qui louent leurs taudis dans les centres des grandes villes et se font des . en or !
Réponse de le 03/04/2014 à 23:03 :
C'est pour cela qu'ils arrivent plus à b***der? Des c*** en or c'est pas si pratique que ça! :-D
a écrit le 03/04/2014 à 11:50 :
Nous les jeunes pour la propriété c'est comme Lulu c'est dans ..... :)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :