Pharmacie : Shire fait une méga-OPA à 32 milliards de dollars pour acquérir Baxalta

 |   |  299  mots
Un site de Shire à Lexington dans le Massachusetts.
Un site de Shire à Lexington dans le Massachusetts. (Crédits : Reuters)
La société pharmaceutique britannique Shire revient à la charge. Elle négocie le rachat de l'entreprise biopharmaceutique américaine Baxalta pour 32 milliards de dollars (29,5 milliards d'euros). En juillet, elle avait déjà proposé une offre à 30 milliards de dollars.

La consolidation mondiale dans le secteur de la pharmacie lancée en 2014 se poursuit. Shire, une entreprise pharmaceutique britannique basée à Dublin, est en négociation pour acquérir Baxalta, une société biopharmaceutique américaine, une ancienne division de Baxter.

Le montant de l'opération s'élève à 32 milliards de dollars (29,5 milliards d'euros), en cash et en actions, hors dettes, selon des sources citées par l'agence Bloomberg.

Entre 46,50 dollars et 48 dollars l'action

Une annonce conjointe pourrait être faite dès cette semaine. Le montant de l'acquisition discuté se situe entre 46,50 dollars et 48 dollars l'action. Les détails de la finalisation de l'accord sont toujours en discussions, et le calendrier et les termes de l'opération sont toujours susceptibles de changer, avertissent les sources citées par Bloomberg.

Les deux sociétés n'ont fait aucun commentaire sur l'information.

En juillet dernier, Baxalta avait déjà rejeté une OPA hostile de Shire d'un montant de 30 milliards de dollars, qui la valorisait à 45,23 dollars l'action. La société américaine, basée dans l'Illinois, cherchait un acheteur plus généreux et dont l'offre serait en partie en cash, indique Bloomberg.

Un chiffre d'affaires de 20 milliards de dollars en 2020

En cas de succès de rachat, la nouvelle entité pourrait générer un chiffre d'affaires de 20 milliards de dollars en 2020, avec le lancement dans les cinq prochaines années de 30 nouveaux médicaments.

Shire s'est lancé dans une stratégie d'acquisitions de sociétés pharmaceutiques qui disposent de traitements de maladies rares. En novembre, elle avait racheté Dyax pour 5,9 milliards de dollars et auparavant, en février, NPS Pharmaceuticals pour 5 milliards de dollars.

En 2014, Shire avait été l'objet d'une tentative de rachat par le groupe américain pharmaceutique AbbVie, pour un montant de 55 milliards de dollars.

(avec Bloomberg)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :