BP parvient à partager la facture de la marée noire

Un de ses partenaires sur le puits de Macondo, le japonais Mitsui, accepte de payer 1 milliard de dollars.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

C'est une victoire importante pour BP, en elle-même mais surtout parce qu'elle pourrait en augurer d'autres. 

Le pétrolier britannique a obtenu que le groupe japonais Mitsui, son partenaire à 10% sur le puits de Macondo, dont la fuite a entraîné la marée noire du Golfe du Mexique l'an dernier, lui verse 1,065 milliard de dollars de compensation. Cette somme "servira à abonder immédiatement le fonds de 20 milliards de dollars" mis en place pour compenser les victimes de la catastrophe et couvrir les coûts de nettoyage, a indiqué le groupe britannique, qui a provisionné 41 milliards de dollars pour couvrir l'ensemble des coûts de la marée noire.

Jusqu'à présent, Mitsui avait toujours refusé de payer quoi que ce soit, arguant de la négligence de la "major" britannique. Cette annonce a entraîné une forte hausse du titre BP à Londres, de 3,8% à 464,7 pence à 11h30.

Car au delà du milliard payé par les Japonais, cette nouvelle montre que BP dispose d'arguments juridiques assez convaincants pour attendrir ses partenaires sur Macondo, et peut donc espérer d'autres contributions. Or ceux-ci étaient nombreux : le pétrolier Anadarko, propritétaire de 25% du puits, la société de services Halliburton, responsable de la mauvaise cimentation de celui-ci, et Transocean, propriétaire de la plateforme Deepwater Horizon utilisée pour le forage. 

En avril, juste avant la date anniversaire de l'explosion de la plate-forme, BP a porté plainte aux Etats-unis contre Transocean, Halliburton, mais aussi Cameron, le fabricant du bloc obturateur du puits.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.