Pétrole : le baril plonge sous les 95 dollars à New York

Les cours pétroliers ont terminé en baisse de 4,5% à New York en plongeant sous 95 dollars le baril. Ce niveau est le plus faible depuis le mois de février.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Les cours du pétrole ont clôturé mercredi soir sur une chute de quelque 4,5% sur le marché new-yorkais. L'or noir a pâti à la fois d'indicateurs macro-économiques américains jugés mauvais et de la flambée du dollar.

Sur le Nymex, le contrat pour juillet sur le brut léger américain (WTI) a fini sur une perte de 4,56 dollars, soit 4,59%, à 94,81 dollars le baril. Dans le même temps, le Brent cédait 2,38%, soit 2,86 dollars, à 117,30 dollars.

Le brut léger américain est ainsi retombé à un plus bas de clôture depuis février, passant à la fois sous sa moyenne mobile sur 150 jours et sous le seuil de résistance clef de 95 dollars.

L'or noir à un moment effacé une partie de ses pertes après l'annonce de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) d'un recul plus marqué des stocks de brut la semaine dernière.

Le pétrole, comme Wall Street, a notamment pâti de la publication de l'indice Empire State, qui témoigne d'une forte baisse de l'activité manufacturière dans l'Etat de New York.

"Tout le monde se rue vers la sortie. Cela fait un certain temps que le marché était surévalué (...)", a estimé Tim Evans, analyste énergie chez Citi Futures Perspective. "A mes yeux, le WTI serait mieux valorisé à 85 dollars le baril et le Brent à 90 dollars", a-t-il ajouté.

Le bond du dollar, toujours recherché quand les investisseurs sont inquiets, a précipité le recul du pétrole.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 18
à écrit le 17/06/2011 à 8:59
Signaler
Quel dommage que Lagarde soit en voyage,elle ne va pas pouvoir "imposer"une baisse à Margerie.

à écrit le 17/06/2011 à 7:11
Signaler
C'est la cotation du "BRENT" qu'il faut suivre pour les européens ! Qui à l'instant à est plus 113 dollars... (ce que nous consommons)

le 17/06/2011 à 8:55
Signaler
le Brent c est bien le petrole de la Mer du Nord... desole mais il ne suffit pas a couvrir les besoin europeen donc on achete bien du petrole de l opep... donc au pire des cas il faudrait faire une moyen entre les 2 et de toute facon meme a 113 do...

à écrit le 16/06/2011 à 23:33
Signaler
quand le, petrole augmente, alors les pompistes répercutent aussitot la hausse mais ne vont pas si vite lorsque cela baisse. C'est une grosse arnaque et le gouvernement ne dit rien, comme d'hab.

à écrit le 16/06/2011 à 17:44
Signaler
Cela fait plusieurs jours que le baril wti voisine les 100 dollars et que brent chute mais cela ne se voit pas a la pompe et c'est plutot en constante progression, pour Total pas d'inquiétude son PDG va bien et il peut encore s"engraisser

à écrit le 16/06/2011 à 16:39
Signaler
Et bien je n'ai pas vu de baisse, au contraire, je viens de faire le plein de GO qui augmenté de 3 centimes depuis le 24 mai dernier

à écrit le 16/06/2011 à 16:07
Signaler
Nous attendons les stations Total low cost ,mais cela ne se met pas facilement en place.Pourrons-nous revoir un jour le litre d'essence abordable ou faut-il définitivement enterrer la voiture traditionnelle et ses milliers d'emplois ? Passez à la voi...

à écrit le 16/06/2011 à 12:22
Signaler
Bah dis-donc! Je savais pas... Plus j'en entends, plus je me dis qu'on nous prend pour de sacrés imbéciles. Et ces journalistes qui ressassent les même titres, les même mots d'une manière cyclique...waouh, quel journalisme! Alors que vous pondez un a...

à écrit le 16/06/2011 à 7:58
Signaler
Quand est-ce que ce recul du pétrole se fera sentir à la pompe ou lors du remplissage des citernes à fuel?

le 16/06/2011 à 11:54
Signaler
Jamais, parce que le pétrole baisse et l'euro quand meme!!!

le 16/06/2011 à 11:55
Signaler
La vache à lait est bien trop facile à traire... Et puis entre les problémes de la Gréce, les attrocités des faits divers et enfin l'approche des vacances d'été ( même si uniquement 1 francais sur 2 part)...on a bien le temps de se préoccuper du pri...

le 16/06/2011 à 13:53
Signaler
justement c est encore plus grave: le dollar est a 1,40E le baril a 95 dollars si on fait une regle de 3, dite moi si je me trompe ca met a environs 70 euros le baril pour Total et les autres companie europeenne... Donc ils nous prennent vraiment ...

à écrit le 16/06/2011 à 7:41
Signaler
Tiens il est sous les 100 dollars (depuis un moment) et pourtant explose à la pompe ! Et il y en a qui croit encore à tout ces mensonges. L'Etat nous fait payer des ardoises dont celle des petites gueguerres actuelles "merci le pouvoir d'achat présid...

le 16/06/2011 à 14:02
Signaler
Sujet BAC S Maths : soit un prix de l'essence en baisse et un cours EUR/USD favorable, quel sera la tendance du prix du petrole : hausse ou baisse ? Ben non chers français, vous êtes tous recalés, en politique 1+1=3 ! Vive la France !

à écrit le 16/06/2011 à 6:59
Signaler
maintenant que ces fameux investisseurs ont recupere leur benef normal ca baisse

à écrit le 16/06/2011 à 6:46
Signaler
Baril à 95 dollars, euro à 1,4 dollars environ... Pourquoi l'essence à la pompe demeure t'elle aussi chère ? Ami journaliste, aidez-nous : mettez les pieds dans le plat !

le 16/06/2011 à 9:46
Signaler
les petrolier vont nous dire qu'ils nous vendent encore de l essence tire du petrole qu'ils ont acheter 110 ou 120 dollars le baril.... Ils oublient qu on est plus dupe.... deja depuis 2008 ils ont bien repercute les hausses.... mais les baisses o...

le 25/06/2011 à 8:03
Signaler
donc normalement il devrait etre plus bas quand les prix augmentent s'ils nous vendent des reservess qu'ils sont acheté a des prix plus bas, mais c'est pas le cas, ca baisse jamais)

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.