Pourquoi l'EPR de Taishan démarrera avant ceux de Flamanville et de Finlande

Lancé plus de trois ans après l'EPR finlandais, un an après celui de Flamanville, l'EPR en construction en Chine devrait être le premier au monde à démarrer, fin 2013. La cuve de son réacteur a été mise en place ce mardi.

3 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)

Les derniers seront décidemment les premiers. L'outsider chinois va finalement coiffer sur le poteau les deux autres EPR en construction, dont les chantiers ont pourtant démarré bien avant lui. Construit en Chine par l'électricien local CGNPC et son associé EDF, l'EPR Taishan 1 a franchi une étape décisive aujourd'hui avec la mise en place de sa cuve dans le bâtiment réacteur.

Lancé fin 2008, un an après le coulage du premier béton de l'EPR de Flamanville, trois et demi après celui de Finlande, le réacteur de Taishan devrait être mis en service fin 2013. La connexion au réseau du second réacteur EPR de Taishan, qui sort de terre à côté, est elle, prévue en 2014. Des chantiers qui auront duré cinq ans.

Flamanville plus laborieux encore que OL3

De quoi faire blêmir de jalousie les équipes d'EDF qui ont débuté la construction de Flamanville fin 2007. Le chantier normand, qui subit déboires sur avanies, accuse un retard de quatre ans ... après quatre ans et demi de travaux. Son démarrage, initialement prévu en 2012, est désormais repoussé à 2016. Ultime vexation pour EDF, ce serait alors le plus long chantier (entre 8 et 9 ans), encore plus long que l'EPR OL3 que construit Areva en Finlande depuis mi-2007. Le premier béton d'OL3 a eu lieu mi-2005 et sa mise en service est aujourd'hui prévue en 2014. Ce qui ferait 9 ans de construction. Bilan : les factures finlandaise et normande ont doublé, passant de 3 à 6 milliards d'euros. A Taishan, Anne Lauvergeon assurait fin 2010 que le budget de 3 milliards d'euros seraient tenus. EDF, détenteur de 30 % du projet aux côtés de CGNPC, ne commente pas pour l'heure.

Areva, fournisseur de l'EPR, est très à l'aise avec ces différences de délais. Mettant en avant les retours d'expériences de Finlande et de Normandie, il évalue à 40 % le gain de temps global entre OL3, qui a essuyé les plâtres d'une tête de série, et Taishan. Avec une diminution de 60 % du nombre d'heures d'ingénierie sur le périmètre de la seule chaudière nucléaire, 50 % de temps de construction en moins (du premier béton à la pose du dôme qui a eu lieu en octobre 2011 à Taishan, tandis qu'elle est prévue en 2013 à Flamanville). Quant au délai moyen d'approvisionnement, Areva l'estime réduit de 65 % entre les chantiers finlandais et chinois, grâce à une meilleure fiabilité du planning de fournitures. "50 % des équipes de Taishan ont participé aux projets OL3 ou de Flamanville", précise le constructeur.

Amplitudes horaires et primes chinoises

Le retour d'expérience n'explique pas tout. Taishan bénéficie de l'abondance d'une main d'?uvre qualifiée, qui travaille plus longtemps. Fin 2010, 9.000 ouvriers étaient présents à Taishan, le double des effectifs de Flamanville. Avec un son très vaste programme nucléaire lancé depuis cinq ans et 26 réacteurs en chantier dans le pays, la Chine dispose d'une main d'?uvre très compétente. Des amplitudes horaires élargies, sept jours sur sept, avec deux jours de repos par mois, augmentent sa productivité.

En outre, les procédures administratives liées à la sûreté semblent moins longues en Chine qu'en France et surtout qu'en Finlande, où elles se sont révélées particulièrement lourdes. Enfin, la gestion des projets est différente. La bonne tenue des délais est encouragée, en Chine, par des primes, qui peuvent aller jusqu'à doubler la rémunération du personnel. Sans oublier le célèbre savoir-faire chinois en matière de génie civil, qui a évité à Taishan les nombreux déboires de Bouygues en Finlande et en Normandie. A noter : Areva se contente à Flamanville de fournir la chaudière nucléaire alors qu'en Chine, il livre un ensemble plus vaste : les îlots nucléaires. En Finlande, le constructeur français a joué un rôle inédit pour lui en se chargeant de toute la construction "clé en mains" à l'instar de ce que fait EDF à Flamanville.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 41
à écrit le 21/11/2012 à 10:50
Signaler
Des énormes sanctions pése sur L'EPR Flamanville, nos amies de Bouygues n'aurais rien trouvé de mieux pour faire des économies que de mettre du sable de mer dans la construction du batiment réacteur (Le sable de mer dans le béton le rend beaucoup plu...

à écrit le 18/09/2012 à 18:01
Signaler
Deux décisions grotesques ont été prises cet été: l'abandon de l'EPR de Penly et la fermeture de Fessenheim en 2016 (la deuxième décision reste à être confirmée, espérons que les gens se rendront compte qu'on a trop besoin du nucléaire.) Le coût de ...

à écrit le 18/09/2012 à 13:17
Signaler
Pour le démarrage de l'EPR de Flamanville en 2016 et les 6 milliards, on en reparlera... A 1 milliard l'année de retard et du matériel commandé pour 2017, on a du mal à imaginer un démarrage en 2016 mais bon, que ne dirait on pas pour garder bonne fi...

à écrit le 10/06/2012 à 19:00
Signaler
L'auteur de l'article n'a visiblement jamais travaillé avec les Chinois, qui plus est dans le nucléaire... L'EPR Chinois ne démarrera surement pas avant celui de Finlande. Quand à parler de "Taishan bénéficie de l'abondance d'une main d'?uvre qualif...

le 26/11/2015 à 13:21
Signaler
Je reviens de mon 4° voyage en Chine et pour ce pays le nucléaire est un élément essentiel pour la réduction des gaz à effets de serre. Les Chinois vont mettre en service l'EPR à la fin de cette année(l'EPR de Flamanville est repoussé à 2018), ils vo...

le 07/02/2016 à 8:15
Signaler
C'est intéressant de relire votre commentaire 4 ans après. Aujourd'hui AREVA est en quasi faillite et donc il y a nécessité d'une recapitalisation. Les Chinois vont probablement proposer leur EPR. Les Chinois ont mis en chantier 30 centrales nucléair...

à écrit le 07/06/2012 à 9:23
Signaler
Bonjour, Le premier béton d'OL3 a été coulé en juillet 2005, et non 2007.

à écrit le 07/06/2012 à 8:31
Signaler
Bonjour, il est claire que la central de sera opérationnel avant les central européen. Cela est-il un mal : les EPR sont le dernier développement de se qui existe actuellement, le premier exemplaire qui sera opérationnel, nous permettrons de fai...

à écrit le 06/06/2012 à 20:24
Signaler
Le problème que pose la rapidité chinoise en la matière est que dans le domaine du nucléaire, ce qui concerne la Chine nous concerne. De la même manière que ce qui a concerné Tchernobyl en Ukraine nous a concerné à court terme (le nuage) et à long te...

le 06/06/2012 à 21:42
Signaler
des procès d'intention. Pendant ce temps là on veut légaliser le cannabis et on envoie plus tôt à la retraite chomeurs et mères de famille !

le 08/06/2012 à 11:28
Signaler
Ca vous pose problème que les mères de famille partent plus tôt à la retraite ? Encore un commentaire inutile !

à écrit le 06/06/2012 à 17:37
Signaler
pour s tirer un charter : avec Aubry, Thibaut & Co 35 heures, gréves, congés ! maladie sans carence , Peillon pour la déformation joly and Co, pour la motivation.. Nous avons beaucoup de gens capables, mais les gardons jalousement !! Pôvres...

à écrit le 06/06/2012 à 17:12
Signaler
Reconnaissons que la disparition des formations des métiers manuels hauts de gamme n'aide pas à avancer ,plus de 1000 soudeurs sont venus des pays de l'est pour le chantier ,et il ne faut surtout pas croire que dans les lycées techniques ,la soudure ...

le 06/06/2012 à 17:29
Signaler
...beaucoup de soudeurs qui ont de l'expérience se tournent vers d'autres secteurs parce que les employés des pays de l'est font baisser les tarifs, en gros après 5 ans et 50 000 euros de formations et certifications payés par les entreprises et l'ét...

à écrit le 06/06/2012 à 16:58
Signaler
Je cite l'auteur: "Sans oublier le célèbre savoir-faire chinois en matière de génie civil, qui a évité à Taishan les nombreux déboires de Bouygues en Finlande et en Normandie." => Vous auriez sans doute été moins ronflante dans votre propos si le suj...

à écrit le 06/06/2012 à 10:59
Signaler
La place accordée par cet article au rôle joué par le contrôle de la sûreté dans les délais de construction me paraît sous-estimée. Par ailleurs, le rôle du contrôle sûreté ne peut se résumer à une procédure administrative contraignante qui fait perd...

le 06/06/2012 à 11:11
Signaler
Question intéressante : pourquoi un tel retard pour Flamanville Pourquoi ne pas analyser le problème français L'article relate des faits. Les écologistes voulaient l'arrêt de Flamanville, il faut espérer que l'argent soit bien dépensé

le 06/06/2012 à 11:17
Signaler
Une majorité de commentaires ne concerne pas le fond de l'article Le chantier de Flamanville est en retardf, les Chinois tiennent les délais. Les Chinois ont 26 centrales nucléaires en chantier

le 06/06/2012 à 12:12
Signaler
Je confirme, pour y avoir travaillé, que le retour d'expérience pour la construction d'une unité nucléaire est crucial. L'article ne me surprend donc pas. Je confirme aussi que les procédures sont excessivement lourdes MAIS particulièrement bien fait...

le 06/06/2012 à 14:21
Signaler
@ Sophia ... je suis bien d'accord avec vous , le probleme n'est pas le parc français mais toutes ces centrales construites partout dans le monde suivant des reglementations sur lesquelles on peut sd'interroger. A ma connaissance il n'y a pas de cer...

le 08/06/2012 à 14:18
Signaler
En terme de planning: il faudrait, pour comparer ce qui est comparable, aborder le sujet en nombre d'heure travaillée. Il sera ensuite possible de savoir si l'EPR chinois a été fait avec une productivité meilleure, ou s'il s'agit simplement d'une mul...

à écrit le 06/06/2012 à 10:29
Signaler
Du bon journalisme : faisons en France comme les chinois, des salaires à 200? mensuels, travail 7jours sur 7, exit les autorités de sureté nucléaire, pas de perte de temps en contrôle qualité sécurité et hop on a du nucléaire à un prix raisonnable, l...

le 06/06/2012 à 10:54
Signaler
Si je comprends ton commentaire, le retard de livraison de l'EPR de Flamanville est du aux méchants chinois ??? Si tes enfants ont eu une mauvaises notes à l'école c'est aussi à cause des chinois?

le 06/06/2012 à 10:59
Signaler
Visitez la Chine et vous serez surpris par les besoins énormes de ce pays en énergie. L'article de La Tribune est une analyse triste pour la France: 26 centrales nucléaires en chantier en CHINE, 3 ans de moins pour la mise en service de TAISHAN. Cà d...

le 06/06/2012 à 12:14
Signaler
Oui. Besoin d'énergie... D'après une asso indépendante en Chine, les 2 tiers de leurs barrages comportent des fissures et la moitié de ceux-ci nécessiteraient des réparations. Alors pour les centrales, je le sens mal...

le 06/06/2012 à 13:56
Signaler
Oui, je suis d'accord avec Yvan. Les chinois ont construit la préfecture de Libreville. Y a avait déjà des fissures le jour de l'inauguration, c'est dire !

à écrit le 06/06/2012 à 9:00
Signaler
Ni 35 heures, Ni CGT, Ni secte verte (2.5 % aux présidentielles) pour entraver la bonne marche des affaires, voilà le secret de la compétitivité chinoise.

le 06/06/2012 à 9:51
Signaler
La CHINE a un besoin énorme d'énergie et le nucléaire, pour eux, est la solution. La polution des centrales thermiques au charbon est considérable. J'ai fait un voyage en Chine en 2011, j'y retourne en septembre. Beaucoup de gens aspirent à la sociét...

le 06/06/2012 à 10:03
Signaler
sans oublier :" les procédures administratives liées à la sûreté semblent moins longues en Chine ". En gros les chinois n'en ont rien à f... de la sécurité et de l'environnement. Elle va leur faire très mal la compétitivité chinoise.

le 06/06/2012 à 10:23
Signaler
j ai un cousin chez areva qui a traville sur le projet en question. s ils n ont pas d accident majeur, ils auront de la chance c est pas simplement des procedures de securites plus legere, c est carrement de l inconscience. On donne l ordre de monte...

le 06/06/2012 à 21:41
Signaler
C'est cela : la condescendance des pays "développés" vis-à-vis de la Chine. La Chine c'est 1 million d'ingénieurs formés par an. Et il y a du résultat. il me suffit de prendre un exemple : l'horlogerie. Le top du top c'est la montre squelette vendu...

à écrit le 06/06/2012 à 8:54
Signaler
tant mieux que les chinois nous double , ils seront les cobayes du nouveau système. ils corrigerons les défauts et victimes des erreurs . pour nous ils suffira de les copier , pour une fois ce sera l'inverse !!!!!

le 06/06/2012 à 10:55
Signaler
dans le domaine de la sécurité nucléaire, je suis d'accord pour les observer mais surtout pas pour les copier . Les japonais sont actuellement de bons cobayes pour l'observation des conséquences des radiations sur une population importante, mais avec...

à écrit le 06/06/2012 à 8:29
Signaler
Désolé Marie-Caroline mais votre article est écoeurant: faire l' apologie des méthodes Chinoises à ce point sans vous intéresser à ce qu' il y a dessous, c'est consternant. Combien y a t il eu de morts sur ce chantier a force de travailler sans sécur...

à écrit le 06/06/2012 à 8:29
Signaler
Espérons qu'on développe le plus vite possible les immeubles et maisons énergétiquement neutres ou positifs, comme cela les gens ne seront plus pris en otages pour des histoires de gros contrats de centrale nucléaire ou de prix du gaz, et hop, même l...

le 06/06/2012 à 8:46
Signaler
ouais ben si on en est là c'est bien par décision du général, et de toute sa clique, qui voulait sa bombinette et a liassé tomber tout le reste alors que la France était à la pointe dans de nombreux sujets notamment les énergies solaires et marémotri...

le 06/06/2012 à 13:44
Signaler
@poutine Votre constat est terrible mais réaliste. Il faudra chez nous résoudre de graves problèmes de fond avant de pouvoir espérer rattraper nos voisins, par exemple arrêter de recruter des personnels non qualifiés (et sous-payés) dans le bâtiment ...

à écrit le 06/06/2012 à 0:34
Signaler
Quand on voit les dégâts que provoquent les tremblements de terre en Chine sur les constructions et infrastructures, on espère qu'ils ont mis tout ce qu'il faut dans les bétons de leurs centrales nucléaires. Bon, je suis peut-être en pétard parce que...

à écrit le 05/06/2012 à 22:51
Signaler
Peut etre aussi que les Chinois sont moins regardant sur les anomalies acceptables ou non qui font le lot de toute nouvelle construction.Faudrait savoir ce qu'en pense notre Autorité de sureté qui est conseillère des Chinois .Espérons qu'elle réagir...

à écrit le 05/06/2012 à 22:47
Signaler
Faut arreter les attaques dissimulées contre EDF, Bouygues, etc... J'ai travaillé avec des entreprises chinoises de construction... C'est terrorisant! Production, production, production et rien d'autre. Pas de sécurité, pas de qualité, l'environnemen...

à écrit le 05/06/2012 à 22:24
Signaler
Finalement, en dépit des velléités de M. Proglio de faire d'EDF "le chef de fil de l'industrie nucléaire française" à l'export, les chantiers avancent mieux lorsqu'Areva et EDF font chacun leur métier: celui de constructeur de centrales pour le premi...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.