Gaz de schiste : la commission gouvernementale qui relance le dossier

Michel Teston, sénateur de l'Ardèche, vient d'être nommé à la Commission nationale de suivi des gaz de schistes. Cela laisse entendre que le gouvernement va effectivement créer cette commission, prévue par la loi de juillet 2011. Ce qui restait très incertain jusqu'à présent.

2 mn

Copyright Reuters

 Voilà de quoi remettre le feu aux poudres sur le gaz de schiste. Après une valse hésitation, le gouvernement semble décidé à mettre en place le commission nationale de suivi des gaz de schistes, prévue par la loi de juillet 2011. Sa mission principale : évaluer les risques environnementaux liés aux techniques de fracturation hydraulique ou aux techniques alternatives. La première nomination connue concerne Michel Teston, sénateur socialiste de l'Ardèche, vice président de la Commission de l'économie, du développement durable et de l'aménagement du territoire au Sénat. La mise en place de cette commission était ardemment souhaitée par les tenants du gaz de schistes qui y voient une opportunité d'examiner rationnellement les questions que pose l'exploitation de ce gaz.

22 membres prévus

Cette commission doit comporter 22 membres, définis par un décret du 21 mars 2012 : cinq représentants de l'Etat (le directeur général de l'énergie et du climat, le directeur général de l'aménagement, du logement et de la nature, le directeur général de la prévention des risques, le directeur général de la compétitivité, de l'industrie et des services, le directeur général du Trésor), un député et un sénateur, trois représentants des collectivités territoriales et 12 membres nommés par les ministres chargés des mines, de l'industrie, de l'énergie, de l'écologie et du développement durable. Sont prévus : trois représentants d'associations agréées pour la protection de l'environnement ; trois représentants des entreprises des secteurs gazier et pétrolier ; trois représentants du personnel des industries gazière et pétrolière, désignés sur proposition des organisations syndicales les plus représentatives de ce personnel et trois personnalités désignées en raison de leurs compétences scientifiques dans les domaines concernés par le développement des techniques d'exploration et d'exploitation des hydrocarbures liquides ou gazeux.
 

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 57
à écrit le 07/10/2012 à 21:13
Signaler
Faut arreter avec ces faux débats.... Ce qu'il faut c'est consommer moins....

à écrit le 06/10/2012 à 7:59
Signaler
il faut exploiter ce gaz peu importe ce que disent les soi disants écologistes. Créer une industrie vaut mieux que prelever des impots. Le reste n'est que bla bla d'une bande d'exités qui est contre tout, alors laissez les criér et exploitez ce gaz ...

le 06/10/2012 à 9:56
Signaler
Créer une industrie, oui, mais la France manque de déserts. C'est très peuplé, comment allez-vous accepter un forage devant votre fenêtre ? Plutôt chez le voisin, non ?? L'exploitation nécessite de cribler le sol de trous, pas installer UNderrick com...

le 06/10/2012 à 13:09
Signaler
Comment accepter un forage devant ma fenêtre ? C'est pourtant évident ! A condition qu'il me rapporte des revenus importants ! C'est donc en modifiant en profondeur le code minier en faveur des propriétaires fonciers (en édictant que le produit du so...

le 06/10/2012 à 15:43
Signaler
Autant pour les éoliennes il est en pratique facile de distribuer des revenus à chaque habitant qui a vue sur les éoliennes, autant pour le gaz de schiste la délimitation du gisement dans de multiples failles est impossible mais plus encore la circul...

le 06/10/2012 à 15:52
Signaler
Et les locataires, ils seront "arrosés" d'euros ? Si c'est devant notre fenêtre, on n'est au mieux que propriétaire de l'appartement, pas du champ devant ou du stade de foot à perforer. Quand le gaz de schiste sera exploité, rien ne changera, juste p...

le 06/10/2012 à 18:13
Signaler
VIVI: votre ignorance sur les conséquences environnementales de l'exploitation des gaz de schiste est attristante. Les USA nous fournissent un recul, dramatique sur l'environnement, de cette exploitation. Informez-vous sur la Fracturation Hydraulique...

à écrit le 06/10/2012 à 5:31
Signaler
Pollution de l'eau potable confirmée à proximité d'exploitations de gaz de schistes : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/71100.htm

à écrit le 06/10/2012 à 1:52
Signaler
Si cette commission autorise les forages (je suis pour personnellement), c'est que les verts sont au final des traites à leur cause. En obtenant le vote de la dérégulation complète de l'éolien, ils ont commencé à dévoiler leur vrai visage. Ils se rév...

le 06/10/2012 à 11:29
Signaler
Votre discours est clairement celui d'une génération qui a bien profité et ne veut en pas faire le moindre effort pour les générations futures mais qui laisse des dettes et une pollution colossales.

à écrit le 05/10/2012 à 22:44
Signaler
Les gens qui grognent contre les gaz et pétroles de schistes sont les mêmes qui sont contre le nucléaire mais pour une énergie à bas coup. Le français est ainsi fait. Il voudrait que gas-oil baisse mais si des extractions doivent être effectuées il f...

le 06/10/2012 à 0:16
Signaler
Il ne faut pas être naïf, on ne connait pas les réserves avant d'avoir pratiqué de multiples forages dans tous les secteurs. Voir l'exemple de la Pologne et bien d'autres pays où les réserves ont été très surestimées (quasiment facteur 10 en Pologne,...

à écrit le 05/10/2012 à 19:59
Signaler
La France y viendra. Pas besoin encore d'une commission. La voiture électrique sera un bide surtout que rien n'a été prévu pur recharger les batteries. Comme toujours on a mis la charrue avant les boeufs.

le 06/10/2012 à 0:20
Signaler
Improbable vu le nombre de pays, firmes, investisseurs etc impliqués dans les véhicules électriques dans le monde et les avancées technologiques sur les batteries. Si la France râte l'électrique elle sera obligée d'en importer.

le 06/10/2012 à 9:06
Signaler
@ Sable: les japonais investissent dans les batteries et sont à fond sur l'hybride. Les allemands parient aussi sur l'hybride et la voiture électrique alimentée en hydrogène (pile à combustible). Renault est le seul généraliste a faire le pari "élect...

le 06/10/2012 à 11:25
Signaler
@ Gandalf : non je connais bien le sujet, regardez bien le virage que prennent les allemands sur l'électrique ce qui n'est en rien incompatible avec les pac et quant au Japon l'hybride ne correspond juste qu'au marché présent pas à celui qui arrive e...

le 06/10/2012 à 11:40
Signaler
Quatre grands pôles se dessinent pour la production de voiture électrique dans le monde : Europe du Nord, Etats-Unis, Japon et Chine. La Chine n?accuse plus de retard technologique sur les pays du Nord dans ces domaines de pointe de l?industrie autom...

le 06/10/2012 à 12:02
Signaler
@ @Gandalf: d'accord pour les 4 pôles, mais Renault et PSA risquent d'en être absents ou marginalisés. Idem pour l'avance des japonais dans le R&D et la normalisation des chargeurs rapides...

le 06/10/2012 à 12:45
Signaler
Renault et Peugeot ont bien pris le virage de l'électrique et Renault est fortement impliqué dans ChaMedo et présent à ce titre dans le développement de bornes dans de nombreux pays. Le fait est que les constructeurs ont encore intérêt à vendre des v...

le 06/10/2012 à 13:48
Signaler
@ Sable: que pensez vous du partenariat Renault/Better Place ? Curieusement, il me semble que Renault ne propose pas, en France, les batteries échangeables sur les Zoé et Fluence.

le 06/10/2012 à 17:45
Signaler
Désolé Gandalf, je ne partage pas vraiment l'approche Better Place qui par exemple monopolise le marché des VE en Israel aussi je n'ai guère approfondi le cas avec Renault et me vois donc mal placé sur ce plan pour en parler à l'instant faute d'avoir...

le 07/10/2012 à 8:13
Signaler
vous oubliez quand meme que la voiture electrique (a batterie) c'est un peu une blague a la francaise (comme le diesel en faite). Les batteries c'est juste super polluant, puis vouloir faire exploser la consommation electrique alors que la plupart d...

à écrit le 05/10/2012 à 19:21
Signaler
Si le gaz de schiste est exploité en France, les riverains proches de ces exploitations auront les inconvénients les consommateurs auront toujours des prix élevés et les industries en priorité bénéficieront de tarifs avantageux pour le gaz nécessair...

à écrit le 05/10/2012 à 19:10
Signaler
Le gaz de schiste, c'est la poule aux oeufs d'or en ces temps de disette budgétaire.

le 05/10/2012 à 19:32
Signaler
Que nenni puisque tout le monde en fait ! L'offre est importante et les prix sont bas... Attendons donc un peu que la Technique évolue et que les prix montent puisque l'offre sera moindre...etc

le 05/10/2012 à 20:04
Signaler
Achille n'a manifestement pas toute sa tête : l'offre, la demande, les prix, les tarifs, la concurrence, les monopoles... Tout ceci semble bien confus pour lui.

le 05/10/2012 à 21:55
Signaler
Ce qu'il dit n'est pas si bête que ça (Achille) contrairement à vous et votre pseudo qui vous va si bien A court terme vous avez surement raison ; mais à moyen terme et plus, vous êtes complètement à côté de la plaque. Il n'y a qu'à voir la Chine qui...

le 05/10/2012 à 22:31
Signaler
Vous êtes un ignare. Les terres rares ne le sont pas justement, il y en a partout. Leur nom dérive simplement de la rareté des matières premières utiles contenues dans la masse de matériaux qu'il faut traiter pour les extraire. Le déploiement de la C...

le 05/10/2012 à 23:26
Signaler
Et vous stupide Bravo champion!!!! C'était juste un exemple parmi d'autres Relisez ce que vous venez d'écrire et faites des recherches sur internet si la Chine limite ses exportations de terres rares c'est qu'il y a une raison Ou sinon vous devriez v...

le 06/10/2012 à 0:49
Signaler
Pauvre Selwyn qui ne comprend pas de quoi il parle et se vexe quand on le lui dit.

le 06/10/2012 à 16:58
Signaler
beaucoup de soi-disants spécialistes des ressources d'avenir sur ce blog... mais tant que la mafia du pétrole pourra vendre ses produits polluants et tant qu'ils n'investirons pas massivement dans les énergies renouvelables non polluantes... les éner...

le 06/10/2012 à 17:34
Signaler
Il faut de l'énergie pour produire de l'hydrogène et de l'air comprimé. D'où l'idée d'utiliser de l'énergie renouvelable (éolien, solaire) en excédent pour en produire et ainsi "stocker" de l'électricité.

à écrit le 05/10/2012 à 19:02
Signaler
Quant il y a relance, il ne s'agit pas de gens désintéressés, ni de gens qui pensent à votre avenir mais seulement des gens qui pensent a "leur avenir" mais toujours a votre place, seriez vous des légumes?

à écrit le 05/10/2012 à 18:55
Signaler
Le chauffage représente environ 40% de la consommation de gaz naturel en France. Avec l'isolation, les chauffe-ea­u solaires, les pompes à chaleur valorisant­s la chaleur des eaux usées, la géothermie­, les chaudières biomasses.... la France pourrait...

le 06/10/2012 à 0:24
Signaler
Bien vu et toujours un commentaire intelligent Luc.b, donc un grand Bravo !

le 06/10/2012 à 13:05
Signaler
Le coût de ces ER les rend inopérantes pour la plupart des individus. Si isoler mon appartement représente 30 ou 40 ans de surplus de consommation d'énergie, autant consommer plus sans isoler ! Les ER ne peuvent se développer sans subvention, ce qui ...

le 06/10/2012 à 15:45
Signaler
Quelques exemples. - L'Institut technique des plantes médicinales vient de remplacer sa chaudière fioul par une chaudière biomasse. Une économie de 10 000 litres de fioul par an, soit 7 000 à 8 000 ?. La chaudière sera rentabilisée dans 7 ans. - Dan...

le 06/10/2012 à 18:11
Signaler
Plein d'erreurs partisanes "Utopique". Quand on ravale un logement (dans certains cas tous les 10 ans) avoir un surcoût d'isolation par l'extérieur représente très peu sur la facture de ravalement. L'idée du zéro subvention n'est pas toujours un bon ...

à écrit le 05/10/2012 à 18:46
Signaler
Il n'y a qu'un seul pays au monde a ne pas développer le gaz de schiste : La France. Pourquoi pas mais pour garder un semblant de compétitivité, il faut inviter les USA, la Chine, Le Japon, l'Algérie etc... a faire de même. Car le gaz US est si peu c...

le 05/10/2012 à 19:06
Signaler
Le grand problème de la France c'est que ce n'est plus un pays indépendant, sous tutelle de l'Europe, elle n'a plus son mot a dire; mais le peuple est encore vivant!

le 06/10/2012 à 0:30
Signaler
Le gaz ne se tranporte pas aussi facilement que le pétrole, loin s'en faut, donc attention de ne pas confondre gaz de schiste aux Etats-Unis et en Europe où il est nettement moins compétitif et beaucoup plus risqué (densités de populations et de napp...

le 06/10/2012 à 0:31
Signaler
Le gaz ne se tranporte pas aussi facilement que le pétrole, loin s'en faut, donc attention de ne pas confondre gaz de schiste aux Etats-Unis et en Europe où il est nettement moins compétitif et beaucoup plus risqué (densités de populations et de napp...

à écrit le 05/10/2012 à 16:49
Signaler
"La mise en place de cette commission était ardemment souhaitée par les tenants du gaz de schistes qui y voient une opportunité d'examiner rationnellement les questions que pose l'exploitation de ce gaz." Mouais ! Autrement dit, une porte d'entrée o...

à écrit le 05/10/2012 à 16:38
Signaler
mare de ces ecolos detracteurs.. ils ne representent rien

le 06/10/2012 à 23:52
Signaler
@ LESMALAIMES... et toi que représentes-tu...? donneur de leçon, anti-démocratique faut-il sa carte dans un parti écolo pour être écolo... ne pas confondre avec les écolos-politicards et les écolos indépendants qui sont plus nombreux que les Verts en...

à écrit le 05/10/2012 à 15:24
Signaler
Les écolos n'ont pas fini d'avaler des couleuvres!

le 05/10/2012 à 19:37
Signaler
Vous en connaissez des écolos ? En Ardèche ? Je suis intéressé à en rencontrer ! Ceux qui s'affichent "écolos" roulent en bagnoles polluantes, adorent le béton et créent des décharges à tous les carrefours (la déchèterie est trop loin de 2 kms)....

le 05/10/2012 à 22:57
Signaler
@ achille: ils sont dans les villes les écolos, principalement à Paris!

le 06/10/2012 à 0:32
Signaler
Evitez de stigmatiser les écolos etc, un peu de respect pour chacun est toujours bénéfique.

le 06/10/2012 à 9:13
Signaler
@ Ecolo: désolé pour l'amalgame, par 'écolos" je désigne les sympathisants/ membres/dirigeants du parti EELV et non les adeptes d'une vie plus saine et d'une économie plus juste. Il faudrait trouver un autre nom.

à écrit le 05/10/2012 à 14:12
Signaler
ENCORE UN EFFORT POUR RETOURNER LES VESTES.

le 05/10/2012 à 16:57
Signaler
tout le monde a pretendu que Hollande fermait la porte à toute recherche sur les gaz de schiste alors qu'il n'a jamais dit cela

à écrit le 05/10/2012 à 13:58
Signaler
a quoi ca sert de creer des commission alors qu'ils ont dit qu'ils n'en voulaient pas... ils ont des copains a placer, ou quoi?

à écrit le 05/10/2012 à 13:46
Signaler
Je n'apprécie pas ce gouvernement, ni ce Président, et je ne me prive pas de les critiquer le cas échéant, mais là, j'approuve totalement la mise en place d'une commission de surveilance des risques liés à l'extraction des gaz de chiste. C'est une d...

le 06/10/2012 à 0:37
Signaler
Si vous connaissez le secteur vous sauriez qu'aucune technique dans ce domaine n'est propre et ne le sera jamais, fracking, forages etc. Idem quand un chirurgien vous opère çà saigne. C'est un prétexte de dire que l'on va étudier des méthodes propres...

à écrit le 05/10/2012 à 13:44
Signaler
Ils vont proposer d'au moins sonder pour se rendre compte du potentiel. Puis si positif, dire que ça serait trop bête de ne pas en profiter (en diminuant les importations donc réduisant le déficit de la balance extérieure) mais peut-être pas en faire...

le 06/10/2012 à 12:35
Signaler
C'est pour cela qu'ils ont nommé Mr Teston à la tête de cette commission...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.