Faut-il accepter le rachat d'une entreprise de pétrole par un groupe public chinois ? : le Canada ne sait pas sur quel pied danser

 |   |  456  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
Le gouvernement canadien a prolongé de 30 jours la période de l'examen du rachat de Nexen, une société canadienne de pétrole, par le géant chinois CNOOC pour 15,1 milliards de dollars. Le gouvernement est divisé. Nexen détient des actifs jugés stratégiques.

 La période initiale de 45 jours s?est avérée insuffisante, il faut 30 jours de plus. C?est ce qu?a annoncé vendredi soir le ministre canadien de l'Industrie, Christian Paradis, pour l'examen du plus gros projet de rachat d'une société chinoise à l'étranger, celui du groupe pétrolier canadien Nexen par la société CNOOC, d'un montant de 15,1 milliards de dollars. Considéré favorable à l'investissement étranger, le gouvernement du Premier ministre Stephen Harper est divisé sur ce rachat, des ministres ayant exprimé publiquement leur réserve, tandis que des députés, notamment de la province pétrolière de l'Alberta, fief du parti conservateur, se sont prononcés contre, au même titre que le principal parti d'opposition au Parlement fédéral à Ottawa.

Projet annoncé en juillet

Le projet de CNOOC suscite la controverse au Canada depuis qu'il a été annoncé en juillet. Nexen n'est que la dixième compagnie pétrolière du pays par son chiffre d'affaires, mais elle détient des actifs dans les sables bitumineux de l'Alberta, province de l'ouest du pays qui abrite la troisième réserve de pétrole de la planète. Une majorité de Canadiens, selon plusieurs sondages, considère qu'il s'agit là d'actifs "stratégiques" que le Canada ne devrait pas laisser passer sous contrôle étranger, d'autant que l'acheteur est une société d'Etat, sur laquelle de surcroît ils n'exercent aucun contrôle.
Néanmoins, Nexen tire plus des deux tiers de son chiffre d'affaires de ses projets à l'étranger, notamment en mer du Nord, soulignent les analystes favorables à ce rachat.
Selon pratiquement tous les analystes, la décision du Canada dans ce dossier jouera en grande partie, du moins à cour terme, un rôle majeur dans l'avenir de ses relations économiques avec la Chine, qu'il souhaite améliorer, Pékin étant son deuxième partenaire commercial après les Etats-Unis.

Une acquisition de Pétronas rejetée il y a une semaine
La décision finale "reposera sur les six facteurs clairs décrits à l'article 20 de la Loi (ndlr: sur les investissements étrangers), ainsi que sur les lignes directrices sur les investissements au Canada par des entreprises d'État étrangères", a indiqué Christian Paradis. Les conservateurs ont déjà refusé deux rachats étrangers au Canada depuis leur arrivée au pouvoir en 2006 et c'était les premiers que le pays bloquait depuis la promulgation de sa loi sur les investissements étrangers en 1985.
il y a une semaine, le gouvernement a rejeté, dans sa forme initiale, le projet de rachat d'une autre société pétrolière canadienne, Progress Energy, par une autre société d'Etat étrangère, la malaisienne Petronas, pour près de 5,2 milliards de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/11/2012 à 20:33 :
La France et l'Europe auront le choix d'ici 5 ans de se faire racheter par les chinois ou les pays arabes pleins de petrodollars. Et vive l'Euro que la planete vous envie ! Au cas ou, la balance commerciale francaise a commence a etre deficitaire en 2001, annee d'introduction de l'Euro formidable. A bon entendeur ...
Réponse de le 04/11/2012 à 21:28 :
Viking, au départ, merci de ne pas trou-bler notre débat important ci-dessous, puis, de considérer que si les US étaient si tranquilles avec leur dollar de moins en moins utilisé dans les échanges commerciaux mondiaux, ils n'auraient eu la nécessité de s'attaquer à l'Euro qui les menaçait dans la vente de pétrole. Et donc, leur suprématie de monnaie. Tout simplement.
Réponse de le 04/11/2012 à 22:26 :
Je reviens de 2 semaines dans le Dakota, inquietez vous moins pour les US qui ont du petrole et du gaz a foison et inquietez vous un peu plus pour votre Europe bancale et sous perfusion de la BCE. Les USA morfle mais n'ont qu'un genoux a terre, l'Europe avec la Grece, l'Irlande, l'Espagne et le Portugal ont les 2 genoux a terre. Le coup de grace viendra en 2013 avec la France qui va couler plus rapidement qu'une barque au milieu de l'ocean
Réponse de le 05/11/2012 à 12:51 :
Effectivement, la France -et donc l'Europe- aura de gros ennuis en 2013, sauf à reconsidérer la politique inconséquente de son actuelle gouvernance. Gallois (entre autres) sera-t-il entendu?
a écrit le 04/11/2012 à 13:48 :
Même les Canadiens se font bouffer par les Chinois...
Réponse de le 04/11/2012 à 15:03 :
@Bernique: Les Chinois représenbtent 60% de l'immigration canadienne, suivis par les Indiens, Pakistanais et autres ressortissants des régions proches. Le Canada va forcément changer dans les 10 ans à venir. Quant au pétrole, il est déjà exploité par des compagnies américaines, alors ce n'est pas vraiment une question de souveraineté, mais plutôt une question de combat politique entre les Occidentaux et les autres, Chine et Russie en particulier.
Réponse de le 04/11/2012 à 16:49 :
D'autant plus que les canadiens d'origine européenne font très peu d'enfants....
Réponse de le 04/11/2012 à 16:54 :
Pour ma part, je roule en austin mini des années 70. Alors Canadien ou Chinois, le pétrole, j'm'en moque. Moi j'ai une voiture super chouette.
Réponse de le 04/11/2012 à 17:42 :
C'est pas moi (le vrai Patrickb) qui ai une Austin, je roule en transports publics :-) On pourrait dire que mon mode de transport est plutôt du genre hibou parce que toujours dans le noir des tunnels ou stations souterraines :-)
Réponse de le 04/11/2012 à 17:44 :
Vous pouvez lire mes préférences dans les commentaires sous l'article --> http://www.latribune.fr/regions/aquitaine/20121019trib000726083/-moi-president-les-mugs-signes-par-francois-hollande-font-un-carton.html
Réponse de le 04/11/2012 à 17:51 :
@Louis: au cas où tu ne le saurais pas, le Canada est le premier pays de tantes au monde. Toronto a dépassé San Francisco en la matière il y a déjà une dizaine d'années. Donc, c'est sûr que sans immigration, ils iront pas loin (les statistiques disent en fait que sans immigrants, il n'y aurait plus de population canadienne dans environ 50 ans). Mais ce que je disais, c'est qu'un apport d'environ 200 000 Chinois par an depuis 10 ans déjà, et qui continue, va changer la face du pays, surtout quand on sait que le gouvernement du Canada a remonté les quotas annuels d'immigration à 500 000 au lieu de 250 000 auparavant. C'est en fait déjà le cas à Vancouver où la population asiatique est plus nombreuse que toutes les autres autres populations confondues. Je ne porte pas de jugement pour savoir si c'est bien ou non. Je cite des faits.
Réponse de le 04/11/2012 à 18:49 :
Ca me troue ... si je puis dire. C'est le coté bucheron, qui fait ça..??
Réponse de le 04/11/2012 à 19:26 :
@celui qui utilise mon pseudo: choisis un autre pseudo, ne serait-ce que pour te démarquer de moi (le vrai Patrickb).
Réponse de le 04/11/2012 à 19:36 :
@Patrickb :: Je comprends mieux votre côté hibou et votre choix de vivre à Toronto. C'est le côté "tunnel" qui vous a attiré ?
Réponse de le 04/11/2012 à 19:40 :
Seul le vrai Patrickb habite le Canada. C'est lequel ?
Réponse de le 04/11/2012 à 20:18 :
Le vrai Patrickb (moi) partage son temps entre la Russie, le Canada et le Nicaragua :-)
Réponse de le 04/11/2012 à 20:19 :
Vu les préférences situées ci-dessus, il n'a plus qu'à faire son "coming-out"... :-)
Réponse de le 04/11/2012 à 20:23 :
@Louis: comment reconnaît-on un Canadien dans un bar ? C'est le seul qui demande "Can I push the stool for you" :-) :-) mais je suis un Canadien sur papier seulement :-)
Réponse de le 04/11/2012 à 20:33 :
Notez, il y a tout de même quelque chose qui me travaille. Les Canadiens, si bons chanteurs, ne sauraient pas sur quel pied danser... Un ré-équilibrage des vocations pourrait être utile. Non..??
Réponse de le 04/11/2012 à 20:44 :
Entre un qui se partage avec le Nica... quoi..?? et un qui est sur papier, le mystère s'épaissit..
Réponse de le 04/11/2012 à 20:53 :
De toute façon, c'est une discussion sans queue ni tête ((ô_ê))....:-)
Réponse de le 04/11/2012 à 20:56 :
Ca me parait tout de même suspect, cette histoire. Ou mise en concurrence avec la Grèce..??
Réponse de le 04/11/2012 à 21:08 :
@Louis: bon, apparemment tu parles pas anglais :-) "stool" a 2 significations: 1) le tabouret et 2) le caca :-) ma blague est plus claire j'espère :-)
Réponse de le 04/11/2012 à 21:10 :
@yvan: y a rien de suspect: l'économie canadienne dépendant à 86% de l'économie américaine, c'est bien la Grèce en puissance :-)
Réponse de le 04/11/2012 à 21:17 :
Je suis un comique et j'aime la vanille, je partage mon temps entre le Canada la Russie et le Nicaragua, et je roule en Ford T à châines, plus pratique pour le Quénédé.
Réponse de le 04/11/2012 à 21:32 :
Oui, enfin... Le gout pour la vanille n'est pas franchement une preuve de .. de ... le sirop d'érable, peut-être...?? Aidez-moi. On est jamais trop aidé.
Réponse de le 04/11/2012 à 21:40 :
Au Canada, contre le rhume, on mache des suppositoires à l'eucalyptus.
Réponse de le 04/11/2012 à 22:16 :
@ Patrickb: y-a t-il des glory hole à Toronto ?
Réponse de le 05/11/2012 à 1:19 :
je ne sais pas qui utilise mon pseudo, mais cela crée la confusion. (le vrai Patrickb). Et j'aime pas le sirop d'érable non plus. Je préfère le miel :-)
Réponse de le 05/11/2012 à 5:28 :
Je voulais dire : je préfère les suppositoires au miel par rapport à ceux à l'eucalyptus. Oui, il y a des glory holes à Toronto, mais il y en a aussi à Moscou et à Managua.
Réponse de le 05/11/2012 à 9:33 :
Fichtre, ils sont décidément très forts ces Chinois qui nous font parler de tout et n'importe quoi
Réponse de le 05/11/2012 à 13:02 :
C'est toujours pareil : lorsque l'on parle de tantes canadiennes, ça diverge.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :