Siemens voudrait supprimer 1.200 emplois en Allemagne

 |   |  184  mots
Siemens a présenté cette année un vaste plan de restructuration pour rattraper son retard, en termes d'innovation et de rentabilité, sur ses principaux concurrents, General Electric et Philips.
Siemens a présenté cette année un vaste plan de restructuration pour rattraper son retard, en termes d'innovation et de rentabilité, sur ses principaux concurrents, General Electric et Philips. (Crédits : reuters.com)
Le groupe industriel d'outre-rhin répondrait ainsi à une faible demande en biens et services pour centrale nucléaire, rapporte une radio allemande. Siemens a confirmé prévoir des "ajustements d'effectifs".

Une faible demande en maintenance et en équipements pour centrale nucléaire. Pour cette raison Siemens serait en train de supprimer 1.200 emplois dans sa branche énergie en Allemagne, a rapporté mercredi la radio Bayerischer Rundfunk citant des sources au sein du conglomérat.

Le groupe industriel allemand a confirmé qu'il prévoyait des "ajustements d'effectifs" dans cette activité, selon l'agence Reuters. Souhaitant engager des négociations, il a toutefois refusé de préciser le nombre d'emplois concernés.

Retard en termes d'innovation et de rentabilité

Siemens a présenté cette année un vaste plan de restructuration pour rattraper son retard, en termes d'innovation et de rentabilité, sur ses principaux concurrents, General Electric et Philips. En octobre, Lisa Davis, qui a été nommée à la tête de la branche énergie du groupe, a déclaré à un journal allemand que le groupe pourrait fermer certaines usines pour anticiper le recul de ses marges d'exploitation ces prochaines années.

Siemens, deuxième plus importante capitalisation allemande, a également prévenu que des suppressions d'emplois pourraient survenir dans sa division manutention des bagages et automatisation postale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/10/2014 à 8:11 :
L'Allemagne, ce pays que l'on prend toujours en exemple, en a pris un coup ce matin aux infos (article sr l'Express).....salaires, moins de 500 eur.....Pas comptés dans les chômeurs puisqu'ils ont "un emploi " !, les retraités seront ^plus de 52 % d'ici peu......et pas beaucoup de jeunesse".....l'armée ne peut prêter main forte à aucun pays, car celle ci n'en a pas les moyens.....certains canaux pourtant indispensables au commerce, sont fermés faute d'être entretenus...etc...etc aqlors, qu'on arrête de nous gonfler avec ce pays formidable (elle vend à ses "collègues de l'ue, en grande partie, mais si ceux ci la laisse tomber......? )
Réponse de le 17/10/2014 à 8:43 :
Il y a des choses que les médias gangrénés par leurs privilèges ne peuvent cacher longtemps sous peine d'être touché par ce "modèle"!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :