"La suspension du contrat avec Ecomouv' n'est pas celle de l'écotaxe" (Royal)

 |   |  219  mots
Le 19 octobre, Ségolène Royal évoquait la possibilité d'imposer une vignette pour les poids lourds étrangers transitant sur le territoire français pour financer le manque à gagner de la suspension de l'écotaxe.
Le 19 octobre, Ségolène Royal évoquait la possibilité d'imposer une vignette pour les poids lourds étrangers transitant sur le territoire français pour financer le manque à gagner de la suspension de l'écotaxe. (Crédits : reuters.com)
Le principe de l'écotaxe n'est pas abandonné, assure la ministre de l'Écologie. Cette dernière avait pourtant évoqué une suspension "sine die" début octobre.

Le projet d'écotaxe est-il vraiment enterré? Lundi 24 novembre, lors d'une conférence de presse consacrée à la Conférence environnementale organisée il y a quelques jours, La ministre de l'écologie Ségolène Royal a certifié que l'abandon n'était pas à l'ordre du jour:

La décision du gouvernement prise le mois dernier mois dernier est "la suspension du contrat avec Ecomouv' qui n'est pas la suspension de l'écotaxe et certainement pas la suspension non plus du principe pollueur/payeur" a expliqué Ségolène Royal.

La résiliation du contrat avec Ecomouv' avait été annoncée le 30 octobre.

Suspension "sine die"

Le 9 octobre, à l'issue d'une réunion avec les transporteurs routiers qui menaçaient de manifester contre le péage de transit poids lourds, Ségolène Royal avait annoncé la suspension "sine die" de l'écotaxe.

Le lendemain, le gouvernement avait signalé la mise en place d'un groupe de travail pour définir comment les transporteurs pouvaient contribuer au financement des infrastructures publiques de transport auquel était destinée l'écotaxe. Ces discussions, conduites par le secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies, devront déboucher "d'ici juin 2015", a précisé Ségolène Royal, lundi. Cela doit faire l'objet d'un débat devant le Conseil national sur la transition écologique, a-t-elle rajouté.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/08/2015 à 18:40 :
ecotaxe= nouvelle taxe inventée par ce gouvernement
ras le bol de l'écologie qui sert de prétexte pour tout augmenter....edf + eau+ordures ménagères+impôts....mieux vaut vivre en Espagne!!!!!et pourtant ils sont dans l'Europe
si madame Royal allait dans les pays africains ( certains) elle pourrait constater et voir que l'écologie .....ils ne savent pas et heureux sont ils car madame Royal et son ancien copain ne peut leur faire payer des impôts nouveaux....travailler braves Français.....
a écrit le 25/11/2014 à 14:01 :
Avec elle c'est blanc un jour et noir le lendemain. A l'image se son ex compagnon.
a écrit le 25/11/2014 à 12:06 :
Elle est forte , elle s'en sortira tout le temps !
Réponse de le 25/11/2014 à 14:07 :
Après avoir ôté sa culotte en public, elle nous informe que nous avons mal vu...
a écrit le 25/11/2014 à 10:55 :
Taxer les camions etranger ok mais il faut aussi taxer les francais pour que cela passe a Bruxelles C est pas compliqué Il suffit de taxer les camions francais et de supprimer la taxe a l essieu que seul les francais payent car les francais payent deja une taxe pour l entretient des routes "la taxe a l essieu"
Réponse de le 25/11/2014 à 11:45 :
Bonjour,
Lorsque le gouvernement parle de financement des infrastructures de transport, on ne parle pas des routes qui sont privatisées mais des transports en commun et du ferroviaire ... . Attention à ne pas tout mélanger. Quand à la taxe à l'essieu elle ne peut pas être supprimée car elle finance en partie la rénovation des routes qui sont précisément usées par ces mêmes poids lourds. La vignette elle financerait entre autre l'abandon progressif de l'automobile pour une grande partie des usagers mais surtout elle constitue une taxe au droit de polluer des camionneurs. taxe qui est juste même si elle est injustement perçue par ces derniers qui forcément gagnerons moins si il doivent contribuer à nettoyer la pollution qu'ils génèrent.
Réponse de le 25/11/2014 à 23:35 :
Petite précision. La taxe poids est censée financer via l'AFITF:
- les autoroutes non concédées (y'en a encore!)
- les "routes" (cf. déf du code de la route) (anciennes nationales à 4 voies ou pas)
- les routes locales (anciennes départementales)
Ces routes sont à la charges des collectivités territoriales exangues de financement comme chacun sait puisque à la charge des régions ou des départements PUIS:
- le fret ferroviaire détroussé au profit du TGV
- le fluvial
- les transports en commun en site propre
a écrit le 25/11/2014 à 10:43 :
Je pense que sa chanson préférée est celle de Jacques Dutronc ... L'opportuniste...
a écrit le 25/11/2014 à 10:15 :
Cette femme au comportement particulier cherche les caméras, les micros, et les projecteurs. C'est le moteur de sa vie. Elle est socialiste bien sûr. Elle dira et fera tout pour réaliser son étrange ambition.
a écrit le 25/11/2014 à 9:02 :
Un pas en avant, deux en arrière, c'est presque du tango.
Réponse de le 25/11/2014 à 9:28 :
Un tango aux frais des français.....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :