Énergie : ERDF et GrDF devront se démarquer d'EDF et GDF

 |   |  377  mots
Dans plusieurs cas, les similitudes entre les marques utilisées conduisent le grand public à associer et à confondre GRD (gestionnaires de réseaux de distribution, ndlr) et fournisseurs historiques. Ces acteurs peinent ainsi à être perçus comme indépendants les uns des autres, note la Commission de régulation de l'énergie.
"Dans plusieurs cas, les similitudes entre les marques utilisées conduisent le grand public à associer et à confondre GRD (gestionnaires de réseaux de distribution, ndlr) et fournisseurs historiques. Ces acteurs peinent ainsi à être perçus comme indépendants les uns des autres", note la Commission de régulation de l'énergie. (Crédits : © Regis Duvignau / Reuters)
Le régulateur français de l'énergie a enjoint aux distributeurs d'électricité et de gaz de clairement différencier leur marque de celle de leurs maisons mères afin de "supprimer toute confusion possible" au sein du public.

Désormais, le flou n'est plus permis. Du moins le régulateur français de l'énergie a-t-il sommé mardi 6 janvier les distributeurs d'électricité (ERDF) et de gaz (GrDF) de clairement différencier leur marque de celle de leurs maisons mères, EDF et GDF Suez.

De trop grandes similitudes

Et pour cause : le régulateur estime qu'en adoptant des sigles, logos et/ou prononciations "trop proches de ceux de leur groupe", ces distributeurs entretiennent la confusion, alors qu'ils ont une mission de service public de gestion des réseaux, tandis que les fournisseurs d'énergie EDF et GDF Suez sont en concurrence. La Commission de régulation de l'énergie (CRE) note ainsi dans son rapport :

"Dans plusieurs cas, les similitudes entre les marques utilisées conduisent le grand public à associer et à confondre GRD (gestionnaires de réseaux de distribution, ndlr) et fournisseurs historiques. Ces acteurs peinent ainsi à être perçus comme indépendants les uns des autres". "Dans un contexte de fin progressive des tarifs réglementés de vente d'électricité et de gaz pour les professionnels, la CRE considère que cette situation est contraire au code de l'énergie et entrave l'ouverture à la concurrence", ajoute-t-elle dans un communiqué complémentaire.

Les Français s'y perdent

Elle rappelle ainsi que selon le baromètre Energie-Info du Médiateur national de l'énergie publié en novembre dernier, 33% des Français attribuent à EDF la relève des compteurs, alors que cette activité est du ressort de sa filiale ERDF.

Par conséquent, la CRE demande à ERDF et GrDF de lui soumettre, pour le 1er juin au plus tard, les mesures qu'ils comptent mettre en oeuvre pour se différencier clairement des marques de leurs maisons mères et "supprimer toute confusion possible" auprès du grand public. À ERDF, elle enjoint même de "procéder à un changement majeur des éléments constitutifs de la marque" et de ne pas faire figurer son logo ou sa dénomination sur les nouveaux compteurs communicants Linky pour ne pas porter à confusion avec ceux du fournisseur EDF.

En l'absence de changement, le régulateur menace de saisir son Comité de règlement des différends et des sanctions (CoRDiS), qui peut notamment décider de sanctions pécuniaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/01/2015 à 0:20 :
Pourquoi avoir donné des noms proches des sociétés privatisées aux organismes de régularisations? Ce serait plutôt à ces derniers de changer de noms.
a écrit le 07/01/2015 à 14:13 :
de toute façon ça fini par plain de taxes et d'abonnements avant d'avoir de l'électricité et du gaz , à j'oublié le petit coup de pouce pour les collectivités locales bien sur .
a écrit le 07/01/2015 à 14:03 :
J'étais stupéfait de voir que pour un raccordement électricité ou gaz (couper la circulation dans la rue, faire une tranchée, brancher le câble électrique ou le tuyau de gaz et installer le boitier où sera le compteur, puis reboucher la tranchée) pour une maison en bord de rue...
GRDF est le plus rapide en délai et de loin le moins cher (environ 400€... contre environ 3.000€ pour ERDF).
Vu d'un particulier, GRDF est nettement plus efficace, plus rapide et beaucoup moins cher.
Et ça se voit à la durée du chantier, le nombre de personnel (les 3 terrassiers d'ERDF sont restés une demi journée à regarder le gars qui faisait le raccordement, puis ils ont fait un rebouchage provisoire en me disant que le rebouchage aurait lieu plus tard... ce qui fera 3 jours de travail à 3 ou 4 personnes... tandis que pour GRDF, il n'y avait que 2 personnes, le travail était fait en 1/2 journée... et fini du premier coup).
Réponse de le 17/01/2015 à 10:57 :
Un coup de chance.....c'est blanc bonnet et bonnet blanc .....et on n'a pas le choix....c'est aussi ça la France....de la liberté
a écrit le 07/01/2015 à 12:00 :
Nan, mais faut arreter.
Pour les gens, le téléphone c'est toujours france telecom et l'electricité ça sera toujours EDF. ERDF n'existera jamais en tant que marque auprès du grand public qui n'a pas envie de se compliquer la vie. EDF / RTE /ERDF, tout le monde s'en fout.
a écrit le 07/01/2015 à 10:59 :
Renommer GrDF 'Gazoduc', on ne fera plus de confusion.
Ça perturbe les gens pour changer de fournisseur, ils pensent que GrDF n'est affilié qu'à GDF, qu'on va leur enlever le compteur s'il décident de changer, que le nouveau fournisseur de gaz va tout gérer. Heureusement que non.
Pour ErDF, pas encore d'idée. RezElec ? (réseau électrique)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :