EDF confirme ses objectifs 2014 après des bénéfices en hausse

 |   |  229  mots
En février, EDF avait annoncé qu'il réduirait progressivement ses investissements et continuerait à maîtriser ses coûts afin de générer une trésorerie positive après dividendes en 2018, en excluant le déploiement du compteur communicant Linky. (Photo : Reuters)
En février, EDF avait annoncé qu'il réduirait progressivement ses investissements et continuerait à maîtriser ses coûts afin de générer une trésorerie positive après dividendes en 2018, en excluant le déploiement du compteur communicant Linky. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Le géant de l'électricité affiche de solides résultats au premier semestre, grâce à la diminution des dépenses d'exploitation et la production accrue de ses centrales nucléaires en France et en Grande-Bretagne, qui ont compensé un hiver doux..

EDF a confirmé jeudi ses objectifs pour 2014 après la publication de bénéfices en hausse au 1er semestre. Sur les six premiers mois de l'année, le bénéfice net du producteur français d'électricité a augmenté de 8,3% à 3,1 milliards d'euros, pour un chiffre d'affaires en repli de 3,8% à 36,1 milliards, affecté par des conditions météorologiques défavorables qui ont pesé sur la demande d'énergie.

En excluant la filiale italienne Edison, l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a progressé de 5,6% à 9,2 milliards d'euros, et de 5,3% à périmètre et taux de change constants.

Grâce au nucléaire et aux tarifs

Ces "bons résultats" s'expliquent, selon lui, par "une production nucléaire en hausse, en France et en Grande-Bretagne", mais aussi "une discipline financière rigoureuse avec une baisse de nos coûts de 1,8% en France".

Dans l'Hexagone, la production d'électricité nucléaire a progressé sur 1,6 térawattheure (TWh) sur le semestre, à 208,8 TWh. Elle devrait s'établir entre 410 et 415 TWh sur l'ensemble de l'année.

Réduction des investissements

En février, EDF avait annoncé qu'il réduirait progressivement ses investissements et continuerait à maîtriser ses coûts afin de générer une trésorerie positive après dividendes en 2018, en excluant le déploiement du compteur communicant Linky.

Cette année, le groupe vise un montant d'investissements nets compris entre 13 et 13,5 milliards d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/08/2014 à 7:56 :
Bénéfices??? Pourquoi nous parle t'on d'augmentation du tarif de l'électricité alors?
a écrit le 31/07/2014 à 15:42 :
Petit rappel :
1) Les bénéfices ne sont pas surprenants dans une entreprise comme EDF car l'essentiel de ses activités sont régulées, c'est à dire que ses prix (votre facture d'électricité) sont calculés en fonction de ses coûts + une marge raisonnable. Il est donc normal qu'EDF ne soit pas en déficit, de même qu'il est normal que l'entreprise ne fasse pas de bénéfice excessif.
2) Ne vous excitez pas trop : L'essentiel des bénéfices de l'entreprise sera, comme tous les ans, syphonné par l'Etat sous forme de dividendes.
a écrit le 31/07/2014 à 11:44 :
A croire que les augmentations répétitives du Kwh n'est pour rien dans cette bonne santé?
Et de nous faire pleurer à chaque fois sur leur sort
a écrit le 31/07/2014 à 11:41 :
Pince moi vite je reve ,EDf qui fait des bénéfices , c est le serpent qui se mord la queue !
a écrit le 31/07/2014 à 10:43 :
incompréhensible avec une hausse de 5% du prix de l'électricité qui nous ment ?
les actionnaires et l'état ont besoin d'argent !!!!!
a écrit le 31/07/2014 à 10:05 :
"En excluant la filiale italienne Edison, l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a progressé de 5,6% à 9,2 milliards d'euros, et de 5,3% à périmètre et taux de change constants."

"En février, EDF avait annoncé qu'il réduirait progressivement ses investissements et continuerait à maîtriser ses coûts afin de générer une trésorerie positive après dividendes en 2018, en excluant le déploiement du compteur communicant Linky."

Tout est merveilleux en excluant toute charge... EPR compris!
Réponse de le 31/07/2014 à 12:27 :
oui en appauvrissant lepeuple et enfaisant payer que 10% aux emplyés on peut!!!!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :