Royal fixe l'indemnité pour inciter les salariés à se rendre au travail à vélo

 |   |  172  mots
Ségolène Royal a estimé a rappelé qu'une expérience menée l'an dernier auprès de 8.000 salariés avait très bien fonctionné.
Ségolène Royal a estimé a rappelé qu'une expérience menée l'an dernier auprès de 8.000 salariés avait "très bien fonctionné". (Crédits : REUTERS/Charles Platiau)
L'indemnité kilométrique vélo oscillerait entre 12 et 15 centimes par kilomètre, a indiqué dimanche la ministre de l'Ecologie, et pourrait être déductible de l'assiette de l'impôt sur le revenu des salariés.

Si le dispositif est toujours en discussion et qu'il fera l'objet d'un décret, la ministre de l'Ecologie en a estimé le montant, dimanche 13 septembre, devant le "Grand Jury" RTL/LCI/Le Figaro. L'indemnité kilométrique vélo, un mécanisme pour inciter les salariés à se rendre au travail à vélo, pourrait être fixée aux environs de 12 à 15 centimes par kilomètre, a-t-elle indiqué

Expérience avec 8.000 salariés en 2014

Elle a rappelé qu'une expérience menée l'an dernier auprès de 8.000 salariés avait "très bien fonctionné" avec un triplement de la part de ceux utilisant ce mode de transport pour aller de leur domicile à leur travail. Les entreprises volontaires avaient accepté d'octroyer une indemnité de 25 centimes net par kilomètre parcouru en vélo par leurs salariés.

L'indemnité devrait en principe être exonérée de cotisations sociales, dans la limite d'un montant fixé par décret. Pour les salariés, elle pourrait être déductible de l'assiette de l'impôt sur le revenu.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/09/2015 à 16:54 :
pas de charges sociales ? contrôlé par l'employeur.
bon, l'employeur c'est moi, je fais 60km/jour ( à vélo bien sur , j'ai contrôlé ) , donc je peux me mettre une prime de
a écrit le 15/09/2015 à 20:04 :
Si vous pouviez dire "à vélo" vous rendriez service à la langue française. On n'est pas "dans" un vélo, mais "dessus", comme "à cheval". Maintenant si quelqu'un se déplace en cheval il faudra croire qu'il s'est fait manger par un cheval carnivore.
a écrit le 15/09/2015 à 13:52 :
Brasse du vent cette Ségolène !
Elle devait régler -en premier- l'écotaxe, hélas les portiques sont toujours là ! (ouais, aux régions de décider ...)
Quelle publicité !
a écrit le 14/09/2015 à 19:39 :
@ joe 13/09/2015 à 21:06
Aux Pays Bas, il y a des pistes cyclables, elles sont respectées et le vélo est très utilisé malgré la météo. En revanche, dans les villes Françaises que je connais, c'est dangereux car sur un deux roues, vous êtes votre propre carrosserie.
Cordialement
a écrit le 14/09/2015 à 8:19 :
Et pour ceux qui vont à pied, une allocation de chaussure.
a écrit le 14/09/2015 à 7:29 :
Encore du n'importe quoi écolo/socialo bobos ...donc, faut aller bosser par tous les temps en vélo et revenir en bagnole.... pour encaisser quelques euros de plus...avec un lieu de travail à 25 km ...faut prévoir une bonne douche à l'arrivée...! s'il pleut prévoir un maillot de bain...
Réponse de le 14/09/2015 à 23:25 :
N'importe quoi ce sont les arguments que vous utilisez
Le vélo permet de se rendre à une gare pour ceux qui habitent loin sans les inconvénients du parking
Pour ceux qui font moins de 10 km et ils sont nombreux, pas de stress d'arriver en retard pour cause de grève ou d'embouteillage
Croyez moi ça n'a rien a voir avec être écolos ou bobo, c'est juste plus simple et plus agréable
a écrit le 14/09/2015 à 4:42 :
C'est une très bonne mesure, si elle est simple d'application et de fonctionnement, qui a fait ses preuves pas seulement au plan économique, baisse de la pollution, gains de places etc mais aussi au plan santé. Au total ce sont aussi des milliards économisés à l'échelon d'un pays. Cà devrait s'appliquer à tous les moyens de transport similaires (traction humaine couplée à l'électrique ou non) type Elf d'Organic Transit, Evovelo etc, pour un impact maximal. Par contre Royal commet une erreur très importante à terme en s'étant laissée influencée par les producteurs de gaz dans le soutien aux véhicules légers à biogaz. Le biogaz est très valable pour les camions, bus etc mais il n'y aura pas assez de biogaz pour les véhicules légers et ce n'est pas le mode le plus efficient pour ces derniers vu son rendement énergétique. Les opérateurs veulent développer le réseau rapidement, on a compris mais il fallait limiter le biogaz aux véhicules lourds et cibler l'électro-solaire pour les véhicules légers, c'est bien plus efficient au plan énergétique et donc au plan économique et des besoins en ressources plus réduits que pour les autres formules (légéreté, aérodynamisme et efficience énergétique maximales, pas de réseau nécessaire, fourniture d'énergie directe etc). Le lobby du gaz et GDF/Engie fait du court terme qui va nous coûter cher donc mieux vaut boycotter les véhicules légers au biogaz pour les particuliers.
a écrit le 14/09/2015 à 3:13 :
En deux mots : n'importe quoi !
a écrit le 14/09/2015 à 0:40 :
enfin quelqu'un qui a tout compris, ce qui prouve qu nous avons encore un peu d'espoir...
effectivement il faudrait vider ce personnage incompétent, vicieux, faux comme c'est pas possible, bref on passe pour des imbéciles aux regards des étrangers mais cela ne trouble pas tous ces bons à rien et ils sont légion....il faut une révolution de masse pour reprendre notre vie en main - demain peut être....
a écrit le 14/09/2015 à 0:34 :
plus folle que ça tu meurs - elle ne sais plus quoi inventer la ségo. Incroyable qu'elle soit encore dans le portrait politique-La France est gouvernée par des fous...et des folles...
a écrit le 13/09/2015 à 23:08 :
Cette pauvre femme elle est comme son ex petit ami .........tous les deux marchent à coté de leurs pompes" en gros ils ne savent même plus où ils en sont regardez HOLLANDE perdu dans l'immensité de son incompétence ..... et HOLLANDE gouverne la FRANCE qu'attentons pour le destituer ??????
a écrit le 13/09/2015 à 21:16 :
et elle va faire comment pour contrôler que les gens vont bien à vélo au boulot ???
Réponse de le 13/09/2015 à 23:07 :
J'ai un compteur sur mon vélo électrique, il est très facile de vérifier
a écrit le 13/09/2015 à 21:12 :
Incroyable, qu'elle met sa ceinture à l'arrière de sa voiture. Qu"elle montre l'exemple déjà avant de dire des aneries
a écrit le 13/09/2015 à 20:48 :
Mais elle vit dans sa bulle ! Payer les gens pour aller au travail en vélo est une absurdité incroyable. Et pourquoi ne pas payer les piétons ? Bref, c'est tellement ridicule qu'on croirait que c'est un gag.
Réponse de le 14/09/2015 à 19:43 :
Vraiment ? Les employeurs sont obligés de participer à 50% des abonnements transports et paie au surplus une taxe spécifique (versement transport). Si vous allez en voiture au travail, vous pouvez déduire les frais rééls sur votre fiche d'imposition. Mais rien pour le vélo, alors que c'est le mode de transport de très loin le plus rentable également pour l'Etat et les collectivités (coût des infrastructures de transport, coût indirect de la pollution, économie sur les dépenses de santé, etc...) ? Est ce vraiment si logique ?Sachant, que bien évidemment on ne peut pas être gagnant sur tous les tableaux (abonnement TC, frais rééls ou indemnités vélo). Ce n'est pas cette indemnité qui je pense doit être la véritable motivation (sinon la bonne intention ne passera pas l'automne), mais si ça peut aider quelques uns à faire le pas (et notamment à s'équiper)...
a écrit le 13/09/2015 à 20:15 :
@BONSOIR : vraiment la Mme MORANO socialiste ne sait pas quoi inventer pour se couvrir de ridicule Alors après le NUTLLA voila le vélocipède une question Mme la rigolote et les vélocipèdes assistés d'un petit moteur électrique vont ils bénéficier de cette manne ????????????? cette question est importante il me semble!! vous devriez en débattre à l'ASSEMBLEE NATIONALE vu l'importance de cette mesure non ????
a écrit le 13/09/2015 à 19:10 :
Faire parler d'elle et se montrer sont une obsession pour elle.
a écrit le 13/09/2015 à 18:54 :
Par contre eux c'est toujours voiture avec chauffeur, cherchez l'erreur.
a écrit le 13/09/2015 à 18:13 :
Bravo ,on y est :les français vont rouler en vélos et les chinois en voiture c'est çà la mondialisation.60 millions à vélos contre 1 milliard en voiture. Mais attention aux excès de vitesse, les radars vont prendre des vélos à 100km/h et retirer le permis. On va rouler en vélos, manger le vieux pain, économiser l'eau et le PQ ,la vie va devenir de plus en plus belle, je comprends pourquoi les réfugiés préfèrent l' Allemagne
Réponse de le 13/09/2015 à 18:52 :
En vous lisant on comprend surtout pourquoi la Francee a du mal à avancer
Certes le vélo ne fait pas avancer vite, la voiture ne peut servir de référence sur la richesse d'un pays. Prenez la Hollande qui favorise le vélo en ville, ce pays n'a aucune leçon à recevoir de la France qui roule de plus en plus en suv ou voiture allemande notamment
Favoriser les déplacements en vélo est donc un signe d'évolution et non de régression
Je vais tous les jours au travail en vélo et parcours 100 kms par semaine rien que pour les trajets domicile travail
Non seulement j'économise sur les frais de voiture (essence, usure...) mais en plus je suis en pleine forme et surtout décontracté.
Donner une indemnité n'est pas pour moi la motivation, mais si elle permet d'augmenter le nombre d'utilisateur alors pourquoi pas
Réponse de le 13/09/2015 à 21:06 :
@yoyo: commentaire débile et archaïque, avec une vision d'une époque: qui a la plus grosse? Le Danemark et les Pays Bas où la part modale du vélo atteint en ville plus de 30% des déplacements, sont des pays où la qualité de vie et le niveau de vie n'ont absolument rien à envier à la France. Si vous voulez aller acheter votre baguette (ou donuts) en voiture, près d'un échangeur autoroutier, vous pouvez toujours aller vivre aux USA. Plus de 50% de nos déplacements en ville font moins de 2km (et les déplacements domicile-travail sont aujourd'hui minoritaires). Si la Chine et son développement automobile vous fait rêver, avec ces images quotidiennes de bouchons à plus finir, d'autoroutes à 4 ou 5 voies, le tout baignant dans un bon smog (d'origine largement industrielle je le reconnais), alors c'est que vous avez une vision d'idéal de société qui a vocation à disparaître en Europe, fort heureusement...
a écrit le 13/09/2015 à 17:59 :
Très bonne initiative, mais il y a encore mieux à faire, c'est d'organiser une course de vélo dans l'entreprise,(ou inter-entreprise), avec des "étapes" mensuelles et dont le but final serait de récompenser ceux qui font le plus de km par an, disons les 10 premiers selon un barême relatif à celui du Tour de France, dont les prix seraient remis au même moment, sur les Champs-Elysées. Succès et publicité assurés pour les entreprises et formidable vitrine pour le développement du vélo.
On est aujourd'hui le 13 Septembre 2015 -17H58. Si yen a un qui me "pique" mon idée, je veux des royalties.
a écrit le 13/09/2015 à 17:36 :
Bien cela va dans le bon sens. Moins de voiture pour les petits trajets, plus d'incitation réelle, meilleure santé pour les pratiquants du vélo.
C'est bon pour la planète, pour le portefeuille (Trajet moyen de 6,5km par jour à 15cts permet d'obtenir entre 200 et 250€ par an ce qui rentabilise l'achat du vélo dés la première année) mais aussi pour la circulation qui sera moins embouteillée à cause d'usagers qui se servent d'automobile pour des trajets de moins de 5km (Pas loin de 30% des usagers).
On respirera mieux, on circulera mieux et il y aura moins de problèmes de santé.
a écrit le 13/09/2015 à 17:34 :
Ma voiture consomme 6 litres au 100, soit 8,40 euros au cent avec un litre à 1,40. - c'est-à-dire 0,084 au km. Le patron me donne 0,25/km et la mère Tartuffe 0,12, soit un total de 0,37/km. J'habite, disons à 15 km de mon lieu de travail, je récupère donc 5,55 euros/jour, soit 111 euros/mois (avec 20 jours de travail). Un Minelli - Soloist coûte 329 euros et un porte-vélo sur hayon à sangles 3 vélos Mottez 45,90 euros. Par conséquent, si je laisse ma voiture sur un parking à 1km de mon lieu de travail, je gagne 846 euros la première année et 1221 euros les suivantes...en espérant que les indemnités augmentent :-) Mais peut-être la mère Tartuffe va-t-elle créer 800 000 nouveux emplois de fonctionnaires pour vérifier que personne ne magouille comme au PS :-)
Réponse de le 13/09/2015 à 18:15 :
Je vais tous les jours au boulot en vélo, là où d'autres prennent la voiture pour faire 6 kms A/R. Un choix économique, sportif et environnementale (beurk, gros mot). Actuellement, l'état les indemnise pour utiliser leur voiture mais n'encourage pas l'usage (j'oserai dire citoyen) du vélo. Pourquoi ?

Quant à la fraude, on peut déjà déclarer notre trajet maison/boulot comme fait en voiture alors que l'on prend les transports en commun! où est la différence ?

yannick
Réponse de le 14/09/2015 à 11:31 :
@yannick: je voulais surtout démontrer que la nouvelle "idée" de dame Tartine est une fois de plus une usine à gaz inutile comme savent en pondre les politiques en général, et les socialos en particulier :-)
a écrit le 13/09/2015 à 17:31 :
N’y aurait-il pas discrimination: jeunes/vieux, valides/peu valides, bien portants/malades, chargé de famille/indépendants?
Réponse de le 14/09/2015 à 14:07 :
Il y aura bien quelqu'un qui aura l'idée de dire qu'il y a inégalité de traitement derrière tout ça ... Les chômeurs ne sont pas concernés par cette mesure ...
a écrit le 13/09/2015 à 17:24 :
C’est quand on n’a pas de frais de transport que l’on touche des indemnités.
Les banlieusards apprécieront.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :