Ehpad : résultats financiers au beau fixe pour Orpea, la marge d'ebitdar tutoie les 25%

Au cœur d’un scandale qui touche les Ehpad privés, le géant Orpea, numéro deux français du secteur derrière Korian, a enregistré en 2021 une hausse de son chiffre d'affaires de 9,2% et un bon de son Ebidtar (l'excédent brut d'exploitation avant loyers) de 10,9% en 2021.La marge d'Ebitdar tutoie désormais les 25%. Alors que l’intégralité des comptes sur l’année seront publiés d’ici à fin avril, le gouvernement doit rendre publiques dès la semaine prochaine les conclusions d'une double enquête administrative sur les activités de l’entreprise.

4 mn

(Crédits : STEPHANE MAHE)

Alors que le ministre de la Santé, Olivier Véran, a déclaré hier qu'il n'excluait pas de saisir la justice sur l'affaire Orpea, ce géant des Ehpad et cliniques privées dans la tourmente depuis la parution en janvier du livre-enquête « les Fossoyeurs », l'entreprise a communiqué hier soir sur ses premiers résultats pour 2021. Et ceux-ci montrent une croissance soutenue de son chiffre d'affaires, qui a progressé de 9,2% à 4,285 milliards d'euros, mais aussi de l'excédent brut d'exploitation retraité des loyers (ebitdar), qui a augmenté de 10,9%, à 1,068 milliard d'euros, soit une marge de 24,9%.

Lire aussi 17 mnKorian : la face cachée du géant des Ehpad (« management par la peur », « effectifs insuffisants », obsession de la rentabilité...)

Cette augmentation de chiffre d'affaires, dont +5,1% correspondent à une croissance organique, est due aux « nouveaux établissements ouverts en 2021 », aux acquisitions du groupe de maisons de retraite suisse Sensato et des sociétés irlandaises Brindley Healthcare, FirstCare et Belmont House, ainsi qu'à la « remontée du niveau d'activité », a ainsi précisé le numéro deux français du secteur, derrière Korian.

« L'acquisition du groupe espagnol Hestia Alliance n'a finalement pas été réalisée, certaines conditions suspensives essentielles n'ayant pu être levées dans les délais impartis », souligne néanmoins Orpea.

Comptes 2021 publiés fin avril

Par ailleurs, le groupe affiche une dette financière nette de 7,767 milliards d'euros, en hausse de 16,7%, « principalement » du fait des « investissements de construction et de croissance externe » en 2021.

Après cette « première sélection » d'indicateurs financiers, rendue publique à titre « préliminaire », le groupe publiera « fin avril » ses comptes 2021, à une date qui doit encore être précisée.

Lire aussi 5 mn"Orpea : les responsables sont des salopards" (Laurent Berger, CFDT)

Le gouvernement pourrait saisir la justice

D'ici à la semaine prochaine, le gouvernement doit rendre publiques les conclusions d'une double enquête administrative sur les activités de l'entreprise, ouverte après la publication du livre de Victor Castanet. Le journaliste y décrit un « système » mis en place par Orpea pour optimiser les profits dégagés par ses Ehpad, au détriment du bien-être de ses résidents âgés.

« Nous travaillons sur les réponses à apporter » aux inspections administratives, a précisé le nouveau PDG, Philippe Charrier, cité dans le communiqué.

"« Je souhaite témoigner tout mon soutien aux résidents, patients et leur famille dont je mesure l'émotion suscitée par les allégations portées à l'encontre du Groupe et les débats actuels sur l'accompagnement du Grand Âge", a-t-il également déclaré.

Selon Olivier Véran, de « premières conclusions préliminaires » de cette enquête confiée aux inspections générales des affaires sociales et des finances (Igas et IGF) font « état d'un certain nombre de dysfonctionnements », qui pourraient conduire le gouvernement à saisir la justice. Il s'agit de « faits d'ordre financier pour l'essentiel, de mauvaise utilisation d'argent public », a encore précisé le ministre.

De son côté, la direction d'Orpea a mandaté les cabinets Grant Thornton et Alvarez & Marsal pour mener des « évaluations externes indépendantes » sur les faits reprochés à l'entreprise. Les résultats de ces audits seront eux aussi communiqués « mi-avril ».

Lire aussi 17 mnKorian : la face cachée du géant des Ehpad (« management par la peur », « effectifs insuffisants », obsession de la rentabilité...)

Le groupe a déclaré que 150 établissements du groupe avaient fait l'objet d'inspections administratives depuis cette date.

"Je m'engage à veiller à ce que l'ensemble des observations soient considérées avec le plus grand sérieux et les recommandations mises en oeuvre dans les meilleurs délais", a assuré dans un communiqué Philippe Charrier, nommé PDG d'Orpea à la suite du scandale.

(avec AFP)

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 14/03/2022 à 19:46
Signaler
Jamais je n'acheterai des actions Korian ou Orpéa, ou parts de résidences médicalisées : ce serait etre totalement complice et meme acteur de la maltraitance.

à écrit le 13/03/2022 à 17:20
Signaler
On sait maintenant comment ils obtiennent leur marge !! Lisez bien le livre de Victor Castanet LES FOSSOYEURS. Un vrai scandale !!!

à écrit le 13/03/2022 à 11:28
Signaler
Euuuh une dette colossale... 7,7 milliards, ça n'inquiète personne ?

à écrit le 13/03/2022 à 9:47
Signaler
....ET ???

à écrit le 13/03/2022 à 9:34
Signaler
La souffrance humaine, une valeur financière sûre.

à écrit le 13/03/2022 à 9:28
Signaler
Pour une entreprise dont le moteur est le bien etre des résidents cette manne de bénéfices est inexplicable ..........quoique !

à écrit le 12/03/2022 à 21:53
Signaler
Votez Macron si vous avez des actions Orpea.

à écrit le 12/03/2022 à 21:29
Signaler
Une société qui exploite les personnes âgés qui ont besoin d'aide. Comment ne pas avoir honte de diriger une telle institution et pourquoi l'état n'intervient-il pas? Les dirigeants des Ehpads sont coupable et l'état en est responsable.

le 13/03/2022 à 8:05
Signaler
ces gens se gosse de leur benefices ou la derive de nos elites la macronie vas nomme ces personnes pour gerer les hopitaux public voir la sncf et aussi les retraite

le 13/03/2022 à 9:53
Signaler
...au vu de l'attitude de ses directeurs (présent et passé ! ) et de quelques représentants d'ORPEA ayant témoigné , honte , morale et humanité sont des notions inconnues . Par contre le paramètre hypocritie est parfaitement maitri...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.