L'Élysée discute réouverture des lieux publics pour donner des perspectives aux Français

 |  | 432 mots
Lecture 2 min.
(Photo d'illustration : le président Emmanuel Macron avec la ministre française de la Culture Roselyne Bachelot et le Premier ministre français Jean Castex lors d'une cérémonie au Panthéon sur la fin de la Première Guerre mondiale à Paris, le 11 novembre 2020.)
(Photo d'illustration : le président Emmanuel Macron avec la ministre française de la Culture Roselyne Bachelot et le Premier ministre français Jean Castex lors d'une cérémonie au Panthéon sur la fin de la Première Guerre mondiale à Paris, le 11 novembre 2020.) (Crédits : Reuters)
Différents scénarios de réouverture des lieux publics, ainsi que l'introduction d'un "pass sanitaire" seront évoqués lors de cette réunion de fin d'après-midi entre Emmanuel Macron et son gouvernement. Ce mercredi matin, un Conseil de défense devait trancher des restrictions à appliquer aux 20 départements en surveillance renforcée dont des couvre-feux le week-end à Paris et Marseille qui sont loin de faire l'unanimité.

Emmanuel Macron doit réunir mercredi en fin d'après-midi Jean Castex et les ministres concernés pour étudier les différents scénarios de réouverture des lieux publics, et notamment l'introduction d'un "pass sanitaire" évoqué la semaine dernière par le chef de l'Etat, a indiqué à l'AFP l'Élysée.

Cette réunion intervient alors que des mesures de restrictions supplémentaires sont à l'étude dans une vingtaine de départements, où la circulation du virus s'est amplifiée ces derniers jours.

Restrictions et couvre-feux au menu du Conseil de défense

Un Conseil de défense s'est tenu mercredi matin pour trancher sur d'éventuelles restrictions à appliquer aux 20 départements en surveillance renforcée dont des couvre-feux le week-end à Paris et Marseille qui sont loin de faire l'unanimité.

Le Premier ministre, Jean Castex, devrait à nouveau participer jeudi soir à une conférence de presse.

La maire LR de Calais Nathalie Bouchart a affirmé mercredi que les autorités envisageaient trois week-end de couvre-feu à Calais, la préfecture affimant elle que ce n'était qu'une "hypothèse de travail" et que la décision devait être prise "au niveau national".

Donner des perspectives aux Français lassés par les confinements

En attendant, l'exécutif veut donner des perspectives à des Français lassés par les mesures de confinement.

La réunion de mercredi à l'Élysée doit lui permettre d'étudier les outils d'anticipation ainsi que les modalités que pourrait comporter un "pass sanitaire", comme les QR codes à utiliser dans des lieux publics, les protocoles expérimentaux pour les événements culturels et sportifs ou les restaurants, afin d'être prêt lorsque la réouverture sera possible, selon la même source.

A moins d'une flambée, il existe d'autres solutions que le confinement le week-end dans ces vingt départements, souligne-t-on de même source, car le Premier ministre avait appelé à regarder quatre indicateurs, à savoir le taux d'incidence, la part des variants, la trajectoire d'accélération et le remplissage des lits en réanimation.

L'idée est de regarder la trajectoire sur un mois, par département, de garder des mesures localisées et de tout faire pour éviter un reconfinement national, ajoute cette source.

Emmanuel Macron a évoqué la semaine dernière la mise en place en France d'un "pass sanitaire" afin de rouvrir certains lieux sans conditionner leur accès à la vaccination.

L'exécutif devrait aussi étudier les expérimentations de réouverture de certains espaces publics, musées, théâtres et cinémas et festivals, comme celles menées à Marseille, à Paris ou à Lyon.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/03/2021 à 13:22 :
Le personnel médical refuse le vaccin en grand nombre ( 75% ) et l'hopital contamine les malades et alimente la saturation de la réa .
Publiez l'âge des décédés du covid anglais , brésilien ,sud africain en France et dans les pays d'origine . La comparaison avec le covid chinois ? Si le résultat montre qu'il y a peu d'écarts et une senibilite aux vaccins comparable , le virus le plus contaminant est une bénédiction puisqu'il favorise l'auto vaccination !
Réponse de le 03/03/2021 à 16:58 :
@doc

"Le personnel médical refuse le vaccin en grand nombre ( 75% )"

C'est pas nouveau lors du H1N1 seulement 26% du personnel soignant avaient été vacciné et seulement 12% des ...médecins.
Sinon, c'est plutôt le manque de lits et de personnel depuis plusieurs années qui alimente la saturation actuelle dans les hôpitaux publics car dans les hôpitaux privés c'est plutôt le calme plat.
Réponse de le 06/03/2021 à 10:41 :
Si Macron avait pas ignoré leur grèves et leur avait donné leur augmentation croyez vous qu'ils seraient autant a refuser la vaccination? Les soignants doivent toujours donner et reçoivent jamais (comme les autres fonctions publiques) et surtout les "petits" cadres comme les infirmières, pourquoi croyez vous qu'il y ait autant de fonctionnaires a partir travailler dans le privé?
a écrit le 03/03/2021 à 13:22 :
La Turquie a instauré un code QR pour les transports en communs et les commerces.
Réponse de le 06/03/2021 à 10:43 :
Si vous aimez allez vivre là bas, espérons qu'en France ça soit jamais le cas, si je suis vacciné, je suis plus censé chopper le covid, donc prendre un transport en commun remplis de malade qu'est ce que je m'en fiche... Donc pour qu'elle raison aurait on besoin d’interdire à une personne qui refuse le vaccin de nous croiser?
a écrit le 03/03/2021 à 13:01 :
Des mesures de plus en plus liberticides sont envisagées sans grandes réactions.
Notre démocratie est en danger.
Réponse de le 05/03/2021 à 18:57 :
Et oui, bientôt faudra le passeport vaccin covid pour avoir le droit de porter un gilet jaune sur un rond point...
a écrit le 03/03/2021 à 12:54 :
Ce sont des activités non essentielles qui ramènent juste des ressources aux villes ( mairies ) et qui soulagent l’état.
M. Macron , svp , ouvrez les commerces de plus de 20 000 m2 , qui eux sont indispensables à la vie des populations, svp augmenter le couvre feu à 20 h , merci , soyez raisonnable. Cordialement
Réponse de le 05/03/2021 à 19:01 :
Il serait grand temps de ré ouvrir les "inutiles" comme les restaurants, bars... Et surtout qu'ils arrêtent de nous faire de la comme inutile comme les soignants qui refusent le vaccin... Déjà qu'il nous autorise tous au vaccin, si mon doc est pas vacciné perso si je le suis et qu'il est contaminé qu'en ais je a faire, pareil pour celui qui est a côté de moi au restaurant, magasin... Maintenant quand vais je pouvoir me faire vacciner, faut il que j'aille en Chine pour avoir une chance de l'être avant les 30 prochaines années?
a écrit le 03/03/2021 à 12:27 :
Il faut vraiment avoir une cervelle de malade pour exiger de quelqu'un qu'il présente un QR code quand il va dans un lieu public. Notre président perd le sens des réalités, perdu qu'il est dans sa cage dorée
Réponse de le 05/03/2021 à 19:02 :
A ce rythme de liberticide, en mai 2022 seul les bulletin de vote Macron seront autorisés...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :