ADP est optimiste pour 2011 et prolonge son partenariat avec Lagardère

 |   |  447  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Après avoir affiché un résultat net en hausse de 11,3%, l'opérateur des aéroports parisiens annonce qu'il compte sur une reprise plus marquée du trafic en 2011. ADP a également prolongé son partenariat avec Lagardère pour l'exploitation de surfaces commerciales dans les aéroports parisiens.

Aéroports de Paris a annoncé jeudi soir anticiper une reprise nettement plus marquée que prévu du trafic aérien en 2011. Ce dernier devrait lui permettre d'accélérer légèrement la croissance de son chiffre d'affaires et de son Ebitda.

L'opérateur des aéroports parisiens de Roissy et Orly s'attend désormais à une hausse de 4 à 5% du trafic en 2011 - au lieu d'une estimation de 2% formulée en octobre - tournant ainsi la page d'une année 2010 marquée par la crise, l'éruption d'un volcan islandais, des grèves et des intempéries hivernales.

ADP affiche une croissance de 5% de son Ebitda à 927 millions d'euros en 2010, "grâce aux activités commerciales et immobilières" selon le communiqué. Il a pour objectif à long terme d'augmenter son Ebitda de 40% en 2015 comparé aux 883 millions de 2009.

Son chiffre d'affaires a progressé de 4% à 2,739 milliards d'euros l'an passé - malgré un trafic quasi stable (+0,4%) - et le résultat net part du groupe a progressé de 11,3% à 300 millions.

Les analystes attendaient en moyenne un Ebitda de 918 millions d'euros, un résultat net de 296 millions et un chiffre d'affaires de 2,754 milliards, selon le consensus des analystes intérrogés par l'agence Reuters.

Aéroports de Paris et Lagardère vont créer une nouvelle coentreprise

Par ailleurs, le groupe a annoncé la prolongation jusqu'en octobre 2019 de son partenariat avec Lagardère pour l'exploitation de surfaces commerciales d'Orly et Roissy, l'étendant notamment aux boutiques de presse et des sandwiches. Pour ce faire, les partenaires vont créer une nouvelle coentreprise qui démarrera ses activités le 1er juillet.

L'opération doit encore recevoir le feu vert des autorités européennes de la concurrence. En 2010, le réseau de 121 boutiques implantées dans les deux aéroports parisiens a généré une activité représentant 486 millions d'euros, précise le communiqué.

"La coentreprise créée avec Relay France va nous permettre notamment de lancer un nouveau concept de boutique de souvenir pour renforcer l'attractivité de notre offre commerciale tout en capitalisant sur un atout qui nous est propre: Paris", déclare Pierre Graff, le PDG de l'opérateur d'aéroports qui a publié jeudi soir ses résultats 2010.

Cette alliance concernait précisément jusqu'à présent l'exploitation des activités alcool, tabac, parfum, cosmétiques et gastronomie par l'intermédiaire de la Société de distribution aéroportuaire. Il va être étendu à des boutiques de presse, de livres, de boissons fraîches et sandwiches et de souvenirs à travers la création d'une coentreprise avec Relay France, division française de la chaîne de magasins appartenant à Lagardère, précisent les deux groupes dans un communiqué commun.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :