Air France : la grève des pilotes aurait coûté un demi milliard d'euros

Un impact de 500 millions d'euros sur l'excédent d'exploitation 2014 et une chute de 15,9% du trafic en septembre : telles sont les conséquences de la grève selon Air France-KLM.
La direction avait prévenu: la grève des pilotes contre le projet de développement de la filiale à bas coûts Transavia France coûterait cher.
La direction avait prévenu: la grève des pilotes contre le projet de développement de la filiale à bas coûts Transavia France coûterait cher. (Crédits : reuters.com)

Après le mouvement social du 15 au 28 septembre dernier, Air France-KLM fait ses comptes. La direction avait prévenu: la grève des pilotes contre le projet de développement de la filiale à bas coûts Transavia France coûtera cher. Les chiffres que le groupe annonce mercredi le confirment: chute de 15,9% du trafic en septembre, un résultat d'exploitation amputé de 320 à 350 millions d'euros au 3e trimestre et un impact de 500 millions sur l'excédent d'exploitation annuel.

16,3% de passagers en moins par rapport à septembre 2013

En volume, les compagnies du groupe (Air France, KLM, Transavia et Hop!) ont transporté 5,7 millions de passagers, soit 16,3% de moins qu'en septembre 2013, a détaillé mercredi l'entreprise franco-néerlandaise, numéro 2 européenne derrière l'allemande Lufthansa.

Le trafic de l'activité cargo, déjà en grande difficulté, s'est effondré de 17,7% malgré une réduction des capacités de 16,6%.

"Nous avons fait quelques économies (comme le kérosène) puisque des avions n'ont pas volé. A l'inverse, nous avons eu des surcoûts: hébergement des passagers, compensations aux voyageurs ou achat de billets sur des vols de nos concurrents [...], a commenté le directeur financier, Pierre-François Riolacci.

Des comptes grevés et un taux de réservation en baisse

La perspective de réitérer la performance du deuxième trimestre s'éloigne: le groupe était parvenu à tripler son résultat d'exploitation à 238 millions. Et au troisième trimestre 2013, Air France-KLM avait dégagé un bénéfice d'exploitation de 634 millions.

"Les comptes ne sont pas encore arrêtés. Nous avons encore besoin de quelques jours pour finaliser totalement notre estimation. Mais nous pensons que l'impact au troisième trimestre sera dans cette fourchette de 320 à 350 millions", a poursuivi M. Riolacci.

Il note également un second impact "beaucoup plus difficile à évaluer, qui pèsera sur le quatrième trimestre voire sur le début de l'année 2015", à savoir un taux de réservation beaucoup plus faible que d'habitude. Entre le début et la fin de la grève, le groupe a constaté un retard de 1 à 2 points dans les réservations.

Un impact de "500 millions d'euros sur l'Ebitda"

Au final, la grève combinée à une demande faible pourrait avoir un impact "de l'ordre de 500 millions d'euros sur l'Ebitda (excédent brut d'exploitation) de l'exercice 2014". Le groupe tablait jusqu'alors sur un excédent compris entre 2,2 et 2,3 milliards. Cette prévision est ainsi ramenée entre 1,7 et 1,8 milliard.

Avec un tel impact, l'objectif de ramener les comptes d'Air France dans le vert cette année ne sera pas atteint, reconnaît l'entreprise. En 2013, le groupe avait enregistré un bénéfice d'exploitation de 130 millions grâce aux bénéfices de KLM. La seule entité Air France avait accusé une perte d'exploitation de 174 millions.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 18
à écrit le 08/10/2014 à 11:51
Signaler
Une solution équitable pour AF. Les pilotes ont fait perdre X Millions d'euros à la compagnie, ce qui fait en marge Y millions d'euros. On retient sur leurs salaires Y millions d'euros. Il y en a assez que les fauteurs de trouble agissent impunément....

le 08/10/2014 à 15:02
Signaler
tout a fait...a eux d assumer surtout pas le contribuable ....de surcroît SUPPRIMER leurs statuts super avantageux ainsi que le CE et les voyages gratuits

à écrit le 08/10/2014 à 11:41
Signaler
Les pilotes savaient que cela coûterait cher. La direction avait prévenu que cela coûterait cher. Retour à la case départ avec des pertes.

à écrit le 08/10/2014 à 10:53
Signaler
Ce n'est pas un scoop ! Les pilotes ont engagé ce gâchis en connaissance de cause. Ce n'est apparemment pas leur problème...

à écrit le 08/10/2014 à 10:29
Signaler
Les pilotes AF sont prêts à couler l'entreprise pour défendre leurs droits acquis. Moi, j'en aurai bien profité et après moi, le chaos.

le 08/10/2014 à 11:14
Signaler
vous avez pris économie en option à votre CAP communication ??? 3 DGA viennent de claquer la porte du Comex ..le PDG a menti au CA et devant les députés ... posez vous les bonnes questions

à écrit le 08/10/2014 à 9:34
Signaler
Transformez vos pilotes en actionnaires et vous y verrez plus clair!

le 08/10/2014 à 11:10
Signaler
c'est déjà le cas.......

à écrit le 08/10/2014 à 9:32
Signaler
Combien d'économie en carburant pendant la période? Le train en a t il profité? Quel sont les choses positive que l'on peut en tirer?

à écrit le 08/10/2014 à 9:11
Signaler
le manque a gagne est due a une mauvaises application du dialogue de la part de la direction le responsable est le pdg

le 08/10/2014 à 9:41
Signaler
Tu as raison ludwig. C'est toujours la faute des autres.

le 08/10/2014 à 10:32
Signaler
Ludwig a raison . Delta Airlines qui a un très bon dialogue social entre ses dirigeants et ses pilotes est en plein redressement . Le contre-exemple de AF où on va chercher des petits copains au Ministère des Finances avec des retraites parachutes à...

le 08/10/2014 à 14:22
Signaler
@llorbott c'est c'là, oui... il ne vous aurait pas échappé que les économies françaises et américaines ne sont pas exactement au même point, par hasard ???

à écrit le 08/10/2014 à 9:03
Signaler
Air France va rejoindre sa sœur jumelle la SNCM... ex-entreprises publiques en déroutent... Voués à une disparition définitive... Bon pour notre économie et le portefeuille des contribuables privés avec la fin des privilèges des pilotes qui en retour...

le 08/10/2014 à 9:18
Signaler
Et cela ne vous dérange pas d'emprunter des avions avec des pilotes au rabais ? C'est comme acheter chinois, c'est bon pour ton pouvoir d'achat, mais faut pas t'étonner ensuite si tu te fais virer parce que tu coûte plus cher qu'eux en salaire. Proch...

le 08/10/2014 à 11:31
Signaler
Schmurzy, c'est quoi la définition de "pilotes au rabais" ? Des pilotes qui ne sont pas formés en France ? Des pilotes qui savent reconnaître un décrochage en croisière au dessus de l'Atlantique Sud ? Merci d'expliquer...

le 08/10/2014 à 11:56
Signaler
Schmurzy, cela ne me dérange pas du tout , ils sont aussi compétents que vous, n' ont pas plus d' accidents. S' il y a des gens pour leur payer l'indemnité de chômage c'est leur problème. De toute façon, il faut limiter ces indemnités en les plafonna...

à écrit le 08/10/2014 à 8:58
Signaler
AF doit vendre la partie noble à KLM Amsterdam et rester avec le low-cost en France. Fini les rêves de grandeur, revenons sur terre.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.