Grève Air France : 45% des vols assurés dimanche, moins que samedi

La grève des pilotes d'Air France se poursuit sans même la moitié des vols assurés, sans aucune perspective de sortie de crise.
Ces prévisions représentent une légère détérioration par rapport à la journée de samedi, où plus de la moitié des vols sont assurés, précise la direction d'Air France.
Ces prévisions représentent une légère détérioration par rapport à la journée de samedi, où plus de la moitié des vols sont assurés, précise la direction d'Air France. (Crédits : reuters.com)

Moins d'un vol sur deux. Air France prévoit d'assurer 45% de ses vols dimanche en raison de la grève, suivies par 53% des pilotes, qui entrait samedi dans son 13e jour malgré l'appel du gouvernement à cesser ce mouvement, a annoncé la compagnie dans un communiqué.

Ces prévisions représentent une légère détérioration par rapport à la journée de samedi, où plus de la moitié des vols sont assurés, précise la direction d'Air France.

Le syndicat des pilotes accuse la direction d'avoir refusé un accord

Samedi matin, le syndicat national des pilotes de ligne (SNPL, majoritaire) a assuré à l'AFP avoir proposé une solution de sortie de crise dans laquelle les pilotes faisaient des "concessions": elles sont selon lui sur la table depuis quelques jours mais auraient été bloquées par Alexandre de Juniac, le PDG du groupe Air-France-KLM dont l'Etat détient 16%.

"Les pilotes faisaient de grosses concessions en acceptant les conditions de travail de Transavia, mais demandaient en échange un contrat de travail unique", a expliqué le porte-parole du syndicat, Guillaume Schmid.

Faux a répondu un porte-parole de la compagnie, dénonçant les "positions sinueuses et contradictoires du SNPL". Selon lui, "la proposition à laquelle (le syndicat) fait allusion est celle de réflexions exploratoires" présentées par les pilotes en début de semaine et rejetées "de façon collégiale par l'ensemble de la direction d'Air France et d'Air France-KLM".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 28/09/2014 à 17:05
Signaler
ils sont nule ces syndicats il manque deux semaine de greve de plus

à écrit le 28/09/2014 à 15:34
Signaler
Le Spnc soutient le spnl ??? Forcément mêmes magouilles mêmes combats . Oui je suis PNC et il y a bien longtemps que j ai arrêté de cotiser à un syndicat corporatiste ....

à écrit le 28/09/2014 à 10:04
Signaler
Et ils ont invente la grève-suicide

à écrit le 27/09/2014 à 18:57
Signaler
après les notaires les huissiers les pilotes d AIR FRANCE on aura les pharmaciens ,les chirurgiens dentistes tous les gens aisés veulent sauver leur statut particulier pour maintenir leurs avantages pour ne pas se remettre en cause

le 27/09/2014 à 19:35
Signaler
Lors de cette grève des pilotes de la compagnie Air France, la plus longue depuis celle de 1998, plusieurs polémiques sont nées sur la méthode de calcul du pourcentage de pilotes grévistes, donc de vols annulés. Le staff du Syndicat national des pilo...

le 27/09/2014 à 22:47
Signaler
C'est totalement faux. Le journaliste et le journal (le point), vont être trainés en justice pour diffamation. Il y a malheureusement pour lui toutes les preuves pour démontrer que non seulement ils ont demandé le retrait de leurs journées de délégat...

le 27/09/2014 à 22:49
Signaler
Quels recoupements? Tous les acteurs du SNPL ont avant le début de la grève retiré leurs journées de délégations et se sont déclarés grévistes. La direction d'air France n'a pas modifié leurs plannings à dessein pour les fournir aux journalistes.

le 28/09/2014 à 8:39
Signaler
Vous nous apprenez donc que les syndicalistes sont des êtres meprisables, des margoulins et en plus de voleurs. Même si c'est bon de le rappeler, je pense qu'on le savait déjà.

le 28/09/2014 à 9:23
Signaler
Toute la presse française devrait être traînée en justice pour diffamation mais cela n'arrivera jamais, on sait bien qui sont derrière les grands patrons de la presse hexagonale.

le 28/09/2014 à 10:17
Signaler
@vous êtes en mission pour la direction ? Ayez le courage de ne pas emprunter un pseudo avec lequel vous n'avez rien à voir . Le snpnc soutient le snpl

à écrit le 27/09/2014 à 18:52
Signaler
Pourquoi la presse parle de "45% des vols sont assurés" ? non mais, c'est de la désinformation, désolée. 45% ? Mon mari, le comte de Fatras, ne peut rentrer de Nice demain où seulement 4 vols sur 22 seront assurés par Air France, soit moins de 10% de...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.