Air France : le principal syndicat des pilotes lève la grève

Le SNPL, syndicat majoritaire des pilotes d'Air France, a décidé de lever la grève afin de "poursuivre les discussion dans un cadre plus serein". Mais aucun n'accord n'a été trouvé.
Le Premier ministre Manuel Valls juge que Transavia France qui représente un atoût indéniable sur le marché en plein essor du low-cost.
Le Premier ministre Manuel Valls juge que "Transavia France qui représente un atoût indéniable sur le marché en plein essor du low-cost". (Crédits : reuters.com)

Fin de la grève, mais toujours pas d'accord. Le Syndicat national des pilotes de lignes (SNPL), majoritaire chez Air France annonce ce dimanche la levée d'un mouvement de grève qui durait depuis quatorze jours.

"Les conditions du dialogue social ne sont aujourd'hui pas réunies, nous avons décidé de prendre nos responsabilités en levant le mouvement de grève", a affirmé le porte-parole du syndicat à l'AFP, Guillaume Schmid, disant vouloir "poursuivre les discussions dans un cadre plus serein".

La compagnie avait indiqué que "chaque jour de grève" lui faisait perdre "20 millions d'euros".

"Fermeté du gouvernement"

Matignon s'est empressé de réagir à cette annonce du SNPL. Dans un communiqué le Premier ministre souligne que "la ligne de fermeté du gouvernement a permis de réaffirmer la stratégie de développement de l'entreprise".

 Il ajoute:

"Il appartient désormais à toutes les parties de cette belle entreprise qu'est Air France de reconquérir la confiance de tous et de reprendre au plus vite son développement, notamment au travers de sa filiale Transavia France qui représente un atout indéniable sur le marché en plein essor du low cost".

Désaccords entre pilotes?

La veille, le principal syndicat de Transavia indiquait dans un communiqué que les pilotes d'Air France négociaient de nouvelles règles d'ancienneté avec leur direction. Règles qui ne leur conviennent pas car il s'agirait d'accorder une priorité aux pilotes d'Air France.

Plus tôt dans la journée, le syndicat national des pilotes de ligne (SNPL, majoritaire chez Air France) a assuré avoir fait des concessions, "en acceptant les conditions de travail de Transavia, mais demandaient en échange un contrat de travail unique", a expliqué Guillaume Schmid à l'AFP.

"Garantir la compétitivité"

Du côté de la compagnie, un porte-parole a affirmé à l'AFP qu'aucun "protocole d'accord [n'était] sur la table", mais que les propositions de la direction tenaient toujours. Elle souhaite maintenir l'emploi des pilotes "aux conditions d'exploitation et de rémunération de Transavia France, afin de garantir la compétitivité de cette dernière ainsi que son développement en complémentarité avec le réseau Air France".

Pas de médiateur

La proposition de nommer un médiateur, émanant du SNPL, a quant a elle été rejetée par Matignon. Vendredi, Manuel Valls a déclaré que cette grève "insupportable" devait s'arrêter, fustigeant l'"attitude égoïste" des pilotes grévistes et les appelant à accepter la dernière proposition faite par la direction et à abandonner leur revendication d'un contrat de travail unique entre les pilotes d'Air France et de Transavia. Cette demande serait à ses yeux "incompatible" avec le développement du low-cost.

(article créé le 28/09/2014 à 09:35, dernière mise à jour à 14:15)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 55
à écrit le 29/09/2014 à 19:49
Signaler
il faut ménager les susceptibilités: le SNPL n'attend qu'une chose......Qu'on leur dise MERCI

à écrit le 29/09/2014 à 13:57
Signaler
Bravo Valls, maintenant il faut que Air France se développe !

à écrit le 29/09/2014 à 11:11
Signaler
la fermeté ? il devrais en faire de même avec mame merkel et la ont pourra juger

le 29/09/2014 à 12:08
Signaler
Eh oui la fermeté d'un flan ! :-))

à écrit le 29/09/2014 à 10:09
Signaler
Fermeté ? Franchement, il se moque de nous ! Air France a cédé... Après, on ne peut pas tenir Valls pour responsable de cette situation, mais comment peut-il parler de fermeté ?

à écrit le 29/09/2014 à 9:39
Signaler
FERMETE ? apres le retrait de transavia europe !!!!!!et aussi pourquoi ne pas avoir fait respecter le droit de travailler des non grevistes ?????

à écrit le 29/09/2014 à 8:55
Signaler
Il a le droit de rêver

à écrit le 29/09/2014 à 8:29
Signaler
Quelle fermeté? Celle du ministre des transports quivoici quelques jours, a, sur une radio annoncé le retrait du projet Transavia alors que la direction d'AF s'y refusait...

le 29/09/2014 à 8:39
Signaler
il a le droit de penser qu'il a été fermé c'est du vent comme d'habitude.

à écrit le 29/09/2014 à 8:21
Signaler
Quelle fermeté...??? ils ont tout obtenu...peut etre meme le paiement des jours de greve...mais on ne le saura pas...

à écrit le 29/09/2014 à 8:21
Signaler
Quelle fermeté...??? ils ont tout obtenu...peut etre meme le paiement des jours de greve...mais on ne le saura pas...

à écrit le 29/09/2014 à 8:17
Signaler
Il se prend pour le père fouettard alors qu'il est incapable de réformer la fonction publique et territoriale avec ses agents aux nombres stratosphériques aux administrations sans utilités à fermer d'urgences. Un exemple l'éducation nationale publiqu...

à écrit le 29/09/2014 à 7:42
Signaler
Valls aurait tort d'évacuer entièrement ce problème à Air France et qui consiste à basculer la fiscalité du travail sur la fiscalité énergétique; il peut le résoudre dans le cadre de la transition énergétique.

le 29/09/2014 à 10:28
Signaler
...et d'une réforme fiscale à niveau constant.

à écrit le 28/09/2014 à 20:35
Signaler
Pilote haute gamme ?! N'importe quoi !!! Des seigneurs prétentieux et dans la sur confiance permanente ....

à écrit le 28/09/2014 à 18:56
Signaler
Oui Jean-Charles DUBOC vous avez cent fois raison ! Le problème c'est que vous avez le même problème dans TOUTES les entreprises en compétition internationale. Avec des boulets aux deux pieds, comment voulez-vous qu'on court aussi vite ?

à écrit le 28/09/2014 à 17:36
Signaler
La grève a cessé mais le problème de fonds n’est pas résolu !... La compagnie Air France n’aura d’avenir que lorsque ses coûts seront les mêmes que ceux de la concurrence !... La France est CHAMPIONNE DU MONDE des prélèvements sociaux et les pi...

le 28/09/2014 à 17:51
Signaler
Merci pour le lien. c'est on ne peu plus clair, déjà avec vos explications, merci.

à écrit le 28/09/2014 à 16:20
Signaler
Que représente le salaire d'un pilote sur le coût d'un vol ? Presque rien... Toute cette montagne de mauvaise foi pour seulement faire baisser les salaires des meilleurs pilotes civile du monde. Pourquoi Transtruc n'emploi-t-il pas des pilotes polona...

le 28/09/2014 à 16:56
Signaler
Meilleurs pilotes du monde??? Source s'il vous plait? Sinon on a qu'a se dire que chaque partie du coût d'un vol coûte pas beaucoup, rien changer et perdre de l'argent a chaque vol...

le 28/09/2014 à 17:02
Signaler
excellent! vous avez mis le doigt sur quelque chose d'essentiel, mais les individus ne pensent plus sérieusement, hélas !

le 28/09/2014 à 17:09
Signaler
En France des grèves et sociétés mixtes c'est la magouille qui fait la loi, hélas...

le 28/09/2014 à 17:11
Signaler
prenez donc la voie des airs avec des pilotes low cost, c'est bien plus rassurant!

le 28/09/2014 à 17:11
Signaler
C'est quoi comme histoire qu'Air France a les "meilleurs pilotes civils au monde" ? l'accident Rio-Paris a prouvé justement le contraire. N'importe quoi...

le 28/09/2014 à 20:44
Signaler
L'AF447 prouve l'incompétence, la sortie de piste du Canada la bêtise ... ils sont beaux les meilleurs pilotes du monde

le 28/09/2014 à 21:49
Signaler
Pourquoi Transavia n'embauche pas des pilotes polonais : vu le tollé lorsqu'ils ont voulu embaucher des portugais sous contrat local !! On voit que, comme le SNPL, vous êtes prêt à proner tout et son contraire ! Pour ce qui est des polonais, vous au...

à écrit le 28/09/2014 à 15:59
Signaler
Oh, mes illusions sont des truites.

à écrit le 28/09/2014 à 15:59
Signaler
"sa fermeté"...! ouais! j'en parlerai à mon cheval, on s'octroie des qualités", que l'on a pas, facile, poudre aux yeux pour ceux qui ne voient rien.!

à écrit le 28/09/2014 à 15:29
Signaler
En quoi le gouvernement a été ferme dans cette affaire? Ce sont les patrons de Air France qui l'ont été!

le 28/09/2014 à 15:50
Signaler
Vous croyez que c'est qui les patrons des patrons d'AF ? Faut y être bête pour pas le voir !

le 28/09/2014 à 17:05
Signaler
D'excellents poilotes, responsables, faut tout de même bien les payer, non? maintenant tout le monde veut du low cost! de la M...DE, quoi! et la vie des gens, on en fait quoi? vous préféreriez des pilotes low cost aussi, ma foi, il faut savoir tout d...

à écrit le 28/09/2014 à 15:00
Signaler
Qu'il arrête avec sa fausse fermeté...

à écrit le 28/09/2014 à 14:46
Signaler
J espère que l on ne va pas payer les jours de grève de toutes ces divas égoïstes !!!!

à écrit le 28/09/2014 à 14:44
Signaler
"...cette belle entreprise qu'est Air France de reconquérir la confiance de tous..." Bonjour l'ambiance au travail ! Déjà que Air France n'était plus une compagnie sûre avec l'ambiance délétère qui va y régner cela ne va rien améliorer. Les grèves ...

à écrit le 28/09/2014 à 14:18
Signaler
AF n'a plus qu' à économiser 300 millions sur AF... et investir le reste prévu sur le rachat d'une lowcost comme WizzAir, dont les pilotes pourront venir dépanner pendant les grèves futurs.. NE pas oublier de payer les PN de cette future filiale aux ...

à écrit le 28/09/2014 à 14:14
Signaler
Deux poids deux mesures: Quand les pilotes font perdre 300 millions d'euros en exerçant leur droit de grève, toute la presse te le gouvernement leur tombent dessus. Quand la direction d'AF se prend une amende de 500 millions pour avoir essayé de tr...

le 28/09/2014 à 14:21
Signaler
... et combien les tarifs de fret ont-ils rapportés ?? Parce que la grève amène la compagnie au bord du dépôt de bilan, et les conséquences ne seront qu'une absence d'économies possibles, et pas la moindre amélioration de compétitivité: merci les PN

le 28/09/2014 à 15:43
Signaler
Ils ont truandé. Point barre.

le 28/09/2014 à 21:53
Signaler
Ils vont se retrouver chez pôle emploi... ou au mieux Ryanair : point barre.

à écrit le 28/09/2014 à 14:13
Signaler
Il va maintenant falloir que AF annonce un plan d'économie pour rattraper les 300 millions d'Euro gaspillés... l'état n'a pas un centime à mettre... j'espère que ce sera sur les PN que les charges porteront : après tout, ils ont bien annoncé qu'ils v...

à écrit le 28/09/2014 à 13:22
Signaler
Lors de cette grève des pilotes de la compagnie Air France, la plus longue depuis celle de 1998, plusieurs polémiques sont nées sur la méthode de calcul du pourcentage de pilotes grévistes, donc de vols annulés. Le staff du Syndicat national des pilo...

le 28/09/2014 à 13:42
Signaler
Faux: ils ont bien été en grève, mais malgré leurs demandes répétées, leurs plannings n'ont jamais été modifiés. Ce qui permet de faire circuler ce genre de rumeurs ainsi que vous venez de le faire... Vous venez donc de participer à la désinformation...

le 28/09/2014 à 14:03
Signaler
300 millions de pertes, c'eat sans compter les clients échaudés qui vont définitivement se détourner d'Air France.

le 28/09/2014 à 23:47
Signaler
un peu trop fort comme chiffre

le 28/09/2014 à 23:56
Signaler
Nous avons de la mémoire, le sens du temps. Pas vous. A bientôt sur nos lignes.

à écrit le 28/09/2014 à 13:13
Signaler
Surtout pas d argent publique pour sauvegarder Air France

le 28/09/2014 à 15:47
Signaler
Au cas où cela vous aurait échappé, l'Europe interdit l'injection de capitaux publics dans les entreprises en difficulté. La dernière fois, pour AF, C'était il y a bientôt 20 ans.

le 28/09/2014 à 21:33
Signaler
@@carlier au ca ou cela vous aurait échappé ,l'etat est toujours au capital d'AF ; et donc l'etat (donc nous ) est directement pénalisé (absence de dividendes , voire nécessaire soutien direct ou indirect) par les pertes générées par les caprices d...

à écrit le 28/09/2014 à 13:13
Signaler
la nuit des longs couteaux....ils connaissent les pilotes ???

le 28/09/2014 à 23:50
Signaler
Nuit des Longs Couteaux (Nacht der langen Messer en allemand) est l'expression généralement utilisée pour faire référence aux assassinats perpétrés par les nazis en Allemagne, au sein même de leur mouvement, entre les 29 juin et 2 juillet 1934, et pl...

à écrit le 28/09/2014 à 13:07
Signaler
Pas de quoi se réjouir, MM. les journalistes, c'est à partir de maintenant que les choses sérieuses vont monter à la surface chez Air France, pas de quoi en faire un petit Carnaval....

à écrit le 28/09/2014 à 11:42
Signaler
C'est pour quand le dépôt de bilan ?

à écrit le 28/09/2014 à 11:30
Signaler
Notre code du travail permet à des privilégiés de saboter l'avenir de leur entreprise afin d'obtenir encore plus de privilèges. Notre pays est bien malade de son système soit-disant social !

à écrit le 28/09/2014 à 10:36
Signaler
Pourquoi Air France ne fait pas comme la SNCF et propose des bus de remplacement quand les conducteurs font Grève pour les destinations intra européenne ou françaises? et achète des lots de place sur les vols des concurrents pour les transatlantiques...

le 28/09/2014 à 11:39
Signaler
Heureusement qu'ils ne vous ont pas attendu pour le faire ... Le problème, c'est qu'on ne sait pas remplir un avion à plus de 100% de sa capacité.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.