Le Sénat vote un amendement réduisant le budget radars

 |   |  299  mots
Le gouvernement souhaitait installer 40 nouveaux radars vitesse moyenne, pour un coût unitaire de 167.000 euros, et 43 radars chantiers, pour un coût unitaire de 200.000 euros
Le gouvernement souhaitait installer 40 nouveaux radars vitesse moyenne, pour un coût unitaire de 167.000 euros, et 43 radars chantiers, pour un coût unitaire de 200.000 euros (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Les sénateurs ont voté dans la nuit du 29 novembre en faveur d'une diminution du nombre de radars supplémentaires initialement prévus dans le cadre du projet de loi de budget.

Le Sénat plus frugal que le gouvernement. Le Sénat a adopté dans la nuit de vendredi à samedi un amendement visant à faire des économies sur les radars routiers qui doivent être installés en 2015.

Une mesure chiffrée à 7,35 millions d'euros d'économies. La somme devant être allouées à des investissements dans la sécurité dans le cadre du programme Collectivités territoriales.

20 au lieu de 40

Vincent Delahaye (UDI-UC) qui présentait un amendement au projet de loi de finances (PLF) 2015, a précisé:

"Le gouvernement a l'intention d'installer 40 nouveaux radars vitesse moyenne, pour un coût unitaire de 167.000 euros, et 43 radars chantiers, pour un coût unitaire de 200.000 euros (...) Mieux vaudrait verser cet argent aux collectivités territoriales (...) Je propose de s'en tenir à 20 radars de chaque type."

Le radar vitesse moyenne contrôle la vitesse moyenne des automobilistes sur une portion de route pouvant faire plusieurs kilomètres afin de les inciter à respecter la vitesse autorisée tout au long du trajet. Le radar chantier est un radar semi-fixe destiné à assurer un contrôle des vitesses dans les zones de travaux.

Sécurité routière

Pourtant, Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur s'était montré défavorable à des économies affectant les radars.  "Les statistiques ne sont pas bonnes pour 2014", a-t-il indiqué à propos de la sécurité routière

Les crédits affectés à la police, à la gendarmerie nationale, à l'éducation routière et à la sécurité civile, ont été quant à eux adoptés par le Sénat sans modification.

L'examen du PLF à la Haute Assemblée doit durer jusqu'au 9 décembre. Le texte fera ensuite l'objet d'une commission mixte paritaire (sept députés, sept sénateurs) qui tentera de trouver une version aux deux chambres. En cas d'échec, c'est l'Assemblée qui a le dernier mot.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/12/2014 à 15:39 :
"En cas d'échec, c'est l'Assemblée qui aura le dernier mot".
Donc le Sénat ne sert à rien.
a écrit le 30/11/2014 à 10:13 :
Au vu de ce qu'un radar rapporte en amende; il n'est pas mal venu de parler de ce qu'ils coutent?
a écrit le 30/11/2014 à 0:17 :
Combien de radars tronçon au programme? C'est cela qui importe le plus.
a écrit le 29/11/2014 à 20:13 :
On subventionne les radars, on achète des porsche pour rouler à 50 et on ne subventionne pas les diplômés, mais on laisse la filière poulet sous compétitive, on exfiltre, on extrade ou bien on ostracise?
Réponse de le 29/11/2014 à 23:45 :
ON n'achete plus de Porsche et pas plus de Peugeot et Renault. Voila ce qui arrive a force d etre pris pour des pigeons
a écrit le 29/11/2014 à 19:58 :
Au Sénat comme d'habitude, c'est la course à la démagogie de ceux qui craignent pour leur avenir. Pour faire de vraies économies et pas de 7 M, on sait bien ce que l'on pourrait faire.
a écrit le 29/11/2014 à 19:52 :
On entend dire que le Sénat propose des baisses de taxes... En parallèle on a des sondages qui disent on voudrait des baisses d'impôts, il y aurait un raz le bol. Ce ne sont que des sondages, comme ceux qui donnaient Obama perdant au Sénat, seulement parfois cela donne des résultats.
En mid term les citoyens s'expriment pour savoir si on va dans le bon sens...
Si la croissance est bonne outre-Atlantique et en Allemagne ces dernières années, ou en Angleterre... plus on va vers le sud et plus on fait dans le chômage et la croissance nulle et moins l'économie est compétitive selon les données publiées...
Reste la France qui fait le boulet...
On prétend être un modèle mais personne dans le monde dans la crise ne fait une politique d'étouffement de l'activité...
alors on propose des baisses d'impôts? C'est une première, dans les paroles on annonce des baisses, dans les faits on a des hausses...
En France on est deux fois plus représentés qu'aux USA, donc les français sont deux fois plus satisfaits... et on est populaires...
Pouvez-vous commenter le trouble espagnol avec la sécession de la Catalogne, le PNB français publié comme étant inférieur à nos 4 grands voisins, enfin le fait que l'association des entreprises parle d'une situation catastrophique pour l'économie française.
Enfin, pouvez-vous commenter le sondage qui dit que l'UMP pourrait imploser... vous voulez dire que leur télévisions n'auraient plus le courant? On entend aussi parler desstitutions, les quoi les stitutions? Le français c'est compliqué, il faut la définition, comme libéral social à 57%...
La France serait un modèle, il faudrait exporter dans le monde la pédégogie, les professeurs de vacances et les faux profs à 4/20?
Aurons-nous les bons rapports du sénat, 300 pages... bonne lecture!
a écrit le 29/11/2014 à 16:59 :
Le budget radar est payé avec les PV, le réduire ne veut pas dire dépenser moins vu que ça tombe "du ciel" mais encaisser plus. Si les PV baissaient énormément en nombre, on finirait par les voir disparaitre, ces blocs métalliques qui défigurent les campagnes, mais ça se maintient, étonnant que les gens en ayant eu un ne fassent pas plus attention ensuite, et en payent un autre, puis un autre, .... Peu de PV = plus du tout de radars, trop chers.
a écrit le 29/11/2014 à 16:14 :
Ca s'arrose ! (modérément). Le jour où je viens de recevoir un PV pour avoir roulé à 91 au lieu de 90, voilà qui met du baume au coeur !! Et puis si les radars sauvaient autant de vies que le gouvernement le prétend, on n'assisterait peut-être pas à une remontée de la mortalité routière, alors qu'il n'y a jamais eu autant de radars sur nos routes...
Réponse de le 29/11/2014 à 16:56 :
91 retenu, c'est 96 réels, vu la marge technique de 5 km/h soustraite pour faire plaisir, et les compteurs des voitures étant excessifs (de construction) vous deviez être vers 98/99 au compteur. Donc en excès magistral.
Que voulez-vous qu'ils contrôlent de façon automatique sans personnel ? Il n'y a que la vitesse, le reste, ça se débrouille. Le principe étant que si vous avec un PV, vous allez mettre le clignotant quand il faut, regarder avant de déboiter, etc ... devenir un "bon conducteur", sachant que dépasser la vitesse ne veut pas dire "chauffard" le reste du temps. Compliqué finalement !!
a écrit le 29/11/2014 à 11:52 :
On devrait faire des radars automatiques en forme de tirelire cochon rose
a écrit le 29/11/2014 à 11:40 :
Il faut surtout inventer une autre facon de controler. Il y a beaucoup trop de criminels de la route qui pillent devant les radars pour reaccelerer apres, quitte a faire des codes-phares en pousse-toi-que-jem'y-mette meprisants.
Et comme ces messieurs ont l'argent pour s'acheter des grosses bagnoles (allemandes) et les entretenir, ils peuvent payer des amendes plus importantes.
Réponse de le 29/11/2014 à 12:15 :
La vitesse a largement réduit ces dernières années. Mieux vaudrait mettre une taxe sur ceux qui prennent l'avion plutôt que les véhicules plus écologique comme le train; ou la voiture, bus (comme faire un véhicule commaun pour les réunions...) Mais bon ce est mort les élus seraient principalement ciblés...
a écrit le 29/11/2014 à 11:01 :
ils devraient surtout voter la supression des privileges et surtout du nombre de senateurs
a écrit le 29/11/2014 à 10:44 :
Les Sénateurs devraient faire le constat de ce que la répression routière aveugle sans discernement nuit à la productivité et en conséquence nuit directement à la compétitivité de toutes les professions de la route,
l'évaluation de la perte de productivité est de l'ordre de 30 %...
La France n'a plus les moyens de s'handicaper stupidement à ce point là,
car en effet,
la perte de productivité est à minima 10 000 fois supérieure à la collecte brute des amendes radars et in finé 20 000 fois supérieure à la collecte nette des amendes radars puisque 50 % des amendes radars sont gaspillés en coûts de collecte.
Réponse de le 29/11/2014 à 12:52 :
"Car en effet", ça n'existe pas...
Réponse de le 29/11/2014 à 14:05 :
Et d'où sortez vous ces chiffres complétement fantaisistes ? Du Gorafi ?
Réponse de le 29/11/2014 à 16:20 :
La dernière étude sérieuse que j'ai lu sur le sujet (au temps où il était question de réduire la vitesse de 10 km/h sur nos routes, faisait état d'une perte de PIB de 2 points (environ 40 milliards d'euros) dans le cas où cette absurdité aurait vu le jour. Assez facile à retrouver, puisqu'elle avait été publiée sur le site de la Tribune. Et ce n'est sans doute pas un hasard si l'Allemagne, où on y roule à 100 sur les routes et à grande vitesse sur les autoroutes, est le pays industriel le plus florissant d'Europe (sans compter le succès de leur secteur automobile, dont les marques premiums, aux marges importantes, tirent les résultats vers le haut). La France, championne de la répression routière, doit désormais se contenter de marques de seconde zone, voire de low cost.
Réponse de le 29/11/2014 à 17:52 :
En effet,
- 56% de perte de productivité lorsqu'il faut rouler à 50 Kms/h au lieu de 90 Kms/h sur une route nationale dégagée
- 40% de perte de productivité lorsqu'il faut rouler à 30 Kms/h au lieu de 50 Kms/h à cause des dos d'ânes injustifiés
- 18% de perte de productivité lorsqu'il faut rouler à 90 Kms/h au lieu de 110 Kms/h sur une voie rapide avec séparation des voies
C'est celà l'inconséquence de nos piètres Préfets énarquies trop bien nourrits et trop abreuvés par la Nation
a écrit le 29/11/2014 à 10:39 :
A se prix la ils sont en or massif les radars ? Ça ne devrait même pas coûter plus de 500 euro pose compris !
Réponse de le 29/11/2014 à 12:19 :
500€ ? Faites couler du béton devant votre maison et vous verrez qu'avec 500€ vous n'en aurez pas beaucoup... Là il faut en plus amener l'électricité et la ligne téléphonique enterre en plus... (c'est d'ailleurs étrange que tant de personne cherche a détruire les radar alors que ces ligne sont bien plus facile a détériorer...
Réponse de le 29/11/2014 à 12:53 :
@Vinoc: Riche idée! À faire diffuser impérativement!
Réponse de le 29/11/2014 à 14:04 :
@@Vinoc : c'est pour le symbole (et aussi parce que ceux qui les casse ne sont pas très intelligent et qu'ils ne savent surement pas qu'il serait plus efficace de couper les lignes)
Réponse de le 29/11/2014 à 21:21 :
Radar Doppler, appareil photo numérique avec optique et flash répétitif, ça fait grimper la facture.
Déjà le prix de la tôle de l'appareil, ça doit faire pas mal dans la facture (pas gratuit).

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :