Autoroutes : renégociation ou résiliation des concessions, Valls repousse la décision

 |   |  248  mots
Le groupe de travail devra établir des propositions, avant toute décision du gouvernement, a indiqué Manuel Valls.
Le groupe de travail devra établir des propositions, "avant toute décision du gouvernement", a indiqué Manuel Valls. (Crédits : reuters.com)
Le Premier ministre a annoncé mercredi la création début janvier d'un groupe de travail sur les autoroutes qui sera chargé de plancher sur deux scénarios de réforme : une renégociation ou une résiliation au 1er janvier 2017 des contrats, renonçant ainsi à une éventuelle résiliation en 2016.

Pas de résiliation avant janvier 2017. Pour pouvoir résilier les contrats avec les concessionnaires d'autoroutes au 1er janvier 2016, il aurait fallu en prendre la décision avant le 1er janvier 2015.

Manuel Valls a finalement choisi mercredi 31 décembre la voie du dialogue en annonçant la création d'une équipe début janvier pour plancher sur la question de l'éventuelle résiliation ou renégociation des concessions d'autoroutes. Ce groupe de travail examinera en outre une "proposition globale" des gestionnaires d'autoroutes, remise le 22 décembre au gouvernement, a ajouté Manuel Valls, dans un courrier au député PS Jean-Paul Chanteguet, qui avait préconisé mi-décembre une résiliation des contrats.

"Rééquilibrer les profits"

Cette "première proposition globale" des sociétés d'autoroutes comprend "des avancées importantes", mais qui doivent encore être "améliorées", a assuré le Premier ministre, sans plus de détails, disant y voir "la conséquence du rapport de force instauré par le gouvernement et les parlementaires".

Le groupe de travail devra établir des propositions, "avant toute décision du gouvernement", a encore indiqué Manuel Valls. Le chef du gouvernement assure que l'objectif est de parvenir à "une meilleure régulation des péages afin de préserver le pouvoir d'achat des automobilistes, le rééquilibrage des profits et une participation" des concessionnaires d'autoroutes au financement des infrastructures de transport.

>> Lire aussi : La "rente" des sociétés d'autoroutes dénoncée par l'Autorité de la concurrence

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/01/2015 à 15:10 :
La décision sera en fonction de l'épaisseur de l'enveloppe.
a écrit le 02/01/2015 à 9:14 :
ils ne savent faire que ça : repousser des décisions. Qu'ils nous foutent la paix et nous laissent travailler.
a écrit le 01/01/2015 à 20:49 :
Il pense trop à 2017 il ne sais plus prendre des décisions
D'ailleurs ça risque d'être le problème pour le gouvernement qui ne pense que aux élections
Donc il faut s'attendre à du clientélisme pour toutes les lois à venir
a écrit le 01/01/2015 à 20:39 :
ils on été incapables de reprendre les autoroutes pour mettre le matériel écomov sur ces grands axes transeuropéen et maintenant c'est un nouveau trou financier qu'ils viennent de créer et vat falloir l'abonder avec la taxe 4% sur les carburants .
a écrit le 01/01/2015 à 19:59 :
CETTE LOI PARAIT-IL VOTEE???EN 2015 ET 2016 COUTERA 5 EUROS AR METRE CARRE AUX PROPRIETAIRES DE TERRAINS??ET 10 EUROS A PARTIR DE 2017???LES CHARLOTS QUI NOUS GOUVERNENT NE DEVAIENT PAS AUGMENTER LES IMPOTS???LES SANS DENT VONT SOUS PEU METTRE LE FEU A L'ELYSEE???
Réponse de le 01/01/2015 à 21:35 :
"NE DEVAIENT PAS AUGMENTER LES IMPOTS" non, vous avez mal compris. Ils ne doivent pas en inventer de nouveaux en 2015, 2016, ... mais appliquer ce qui a été décidé avant le 31 décembre 2014 (comme le gel des tranches d'impôts décidé par Fillon, appliqués l'année suivante).
a écrit le 01/01/2015 à 18:01 :
Il est clair que les incompétences et les traitrises de Valls sont les seuls souvenirs que Valls va laissé lorsque les élus socilistes et les autres lui auront signifié son "limogeage" dans les règles de l'art par une bonne Motion de Censure votée par 95 % de l'Assemblée Nationale,
enfin... si les parlementaires veulent bien se repsecter et respecter le Peuple de France.
Réponse de le 02/01/2015 à 9:33 :
C'est Valls qui baisse sa culotte à la place de Ségo....
Il faut dire qu'elle l'a déjà tellement fait !
Réponse de le 02/01/2015 à 10:48 :
Pas mal, pas du tout vulgaire...
a écrit le 01/01/2015 à 17:09 :
C'est bien connu : création d'un groupe de travail = enterrement de première classe !
a écrit le 01/01/2015 à 14:59 :
dirait ! Napoléone ! 800 millions d'euros et des poussières . Ils ont du courage de reculade en reculade voilà la belle prestance de ceux qui se battent pour gouverner .
Réponse de le 01/01/2015 à 15:23 :
c'était pour la taxe carbonne , "écomov "
a écrit le 01/01/2015 à 12:16 :
Commençons par le commencement. Il est désormais clair que les sociétés d'autoroutes ont été bradées.
De Villepin devant la cours de justice de la république. Le procès devrait sortir suffisamment d'éléments pour permettre ensuite de renégocier les concessions ou de faire invalider le contrat.
Bref du bon sens et un politique derrière les barreaux.
Quoi qu'ai je dit, un politique français derrière les barreaux? Mea maxima culpa, j’arrête la science fiction immédiatement. Il est évident qu'un De Villepin , non élu à le droit de coûter vingt milliards à la France. Tenez voici mon écot.
Réponse de le 02/01/2015 à 12:08 :
Trop de bandits en politique et pas assez derrière les barreaux !
a écrit le 01/01/2015 à 11:44 :
Après la claque des municipales en 2014 pour nos bons socialistes, le service va repasser, la raclée en 2015 est sur les rails.. Bonne année à tous!
a écrit le 01/01/2015 à 10:56 :
L’État lorgne jalousement sur les beaux profits qui lui échappent. Une fois redevenue "publique", la gestion ne fera pas baisser les tarifs, tout milliard disponible étant le bien venu. Les gens sont de toute façon habitués à payer, peut-être une réduction de 5%, pour le geste. On ne tue pas une poule aux œufs d'or.
a écrit le 01/01/2015 à 10:56 :
Bonne année à vous!
C'était bien la peine de faire de la démagogie sur le sujet et de nous promettre que ça allait rouler droit. On occupe la une des media et puis on baisse le froc à la fin. De la pure politique comme on en mange depuis 40 ans.
a écrit le 01/01/2015 à 10:38 :
bon ne n'ai qu'un modeste doctorat de droit et quelques connaissances en fiscalité.....je ne comprends plus rien a ce que disent ces ministres en peau de lapin... si les sociétés d'autoroutes gagnent de l'argent....elles doivent payer de l'impôt sur les sociétés des charges sociales sur les salaires... et JE VIENS DE REGARDER MON TICKET la tva ... plus elles sont chéres plus l'état encaisse.... dans une situation de déficit et de faillites on nous dit (pour le peuple) il faut baisser les tarifs....Ce n'est que du politique... il faut faire rentrer l'argent (pas je taxe le gaz oïl) mais le pétrole baisse Zut je perds de la TVA sur les carburants///on voit l'incomprenhension totale de ces énarques et autres a gérer un problème global.... gouverner c'st prévoir.... mais il faut savoir.... et ils ne savent rien sur la vie normale le fonctionnement de l'économie....qui paye quoi.... Poujade l'avait dit "sortons les sortants"....mettions les hommes politiques a la retraite a 50 ans... plus aucun mandat et l'obligation de se taire... aie il reste Wals la c'est pas une valse...
a écrit le 01/01/2015 à 10:19 :
Quand vous nepouvez pas resoudre un probleme.....vous crez une commission d'enquete......Valls comme Hollande est un procrastinateur de 1ere qualite
Au motis de vouloir proteger le pouvoir d'achat des francais (mensonge...mensonge) il voulait s' emparer de la poule aux oeufs d'or....mais il fallait debourser 40 milliards
Ces socialistes enfument les francais depuis 2012...les elections vont leur montrer ce que l'on appelle une"raclee"
a écrit le 01/01/2015 à 10:15 :
Il faut nationaliser les autoroutes, c'est une évidence, instaurer une vignettes comme dans beaucoup de pays d’Europe de l'ouest et de l'est, fini les bouchons aux péages, fini les convoies exceptionnels qui encombrent les routes et détériorent le matériel urbain et j'en passe.
a écrit le 31/12/2014 à 19:36 :
Une fois de plus, Valls démontre qu'il n'a aucun courage face aux puissant lobby financier, au contraire, il leur est complètement dévoué. C'est un zero courage.
Le gouvernement de Manuel VALLS doit être renversé le plus vite sera le mieux pour la France, pour les Français et pour le PS.
a écrit le 31/12/2014 à 18:55 :
Ces concessions ont été cédées par de Villepin/Chirac en 2006 pour 14,8 milliards alors que, selon Dominique Bussereau le ministre des transports d'alors, elles valaient plus de 20 milliards ! (source Le Canard)
Aujourd'hui elles doivent valoir plus de 25 milliards d'euros.
.
Les sociétés autoroutières sont les mêmes qui dépendent aussi des commandes de l’État pour les grands travaux.
.
Nous verrons fin janvier ce que le gouvernement a obtenu puisque Valls dit dans sa lettre "Les sociétés d'autoroutes ont transmis au gouvernement le 22 décembre une première proposition globale comprenant des avancées importantes."
Réponse de le 31/12/2014 à 20:27 :
dites les chiffres donnés sont fallacieux, comment ces chiffres en fonction de quel critère (CA, EBE, marge) sont donnés, bussereau n'est plus dans le coup, vos 25mds sont sortis de votre pseudo imagination, NON, UNE seule chose valls recule, recule, recule comme d'habitude, on appelle cela chez les gens normaux de la lâcheté, point barre, et non, vos excuses à deux balles sans argument
.
Réponse de le 31/12/2014 à 22:50 :
Les concessions sont maintenant plus proches de leur échéance... donc il est logique qu'elles vaillent plus cher !
Revoyez vos calculs !!!
Réponse de le 01/01/2015 à 4:28 :
Encore des chiffres sortis du chapeau sans tenir compte du poids de la dette des sociétés d'autoroutes dissimulé sous l'actionnariat public... qui n'est pas un actionnariat ordinaire.
a écrit le 31/12/2014 à 18:38 :
Politiquement c'est bien joué. La droite ne remettra jamais en cause les concessions, la gauche peut le faire et si ça doit lui apporter les voix des automobilistes elle le fera. Et si en bonus elle fait baisser le prix des carburants en réduisant la Tipp , elle gagne les élections!
Attendons de voir ce que la droite va nous promettre. Le temps des surenchères est venu.
Réponse de le 01/01/2015 à 16:07 :
"ça doit lui apporter les voix des automobilistes elle le fera" là, c'est mal barré. "Et si en bonus elle fait baisser le prix des carburants en réduisant la Tipp" et là vous avez tout faux, le gasoil à augmenté de 4 cts ce matin comme par miracle, et la TIPP est la poule aux oeufs d'or du gouvernement, quel qu'il soit d'ailleurs.
Réponse de le 02/01/2015 à 9:27 :
La TICPE qui à remplacé la TIPP (en prévision de "carburants" non pétroliers) prend, en 2015, 4,8cts TTC pour le gazole et 1,8cts pour l'essence au litre. C'est une valeur fixe non liée au prix du produit (0,6€/L HT pour l'essence) sur laquelle la TVA s'applique.
a écrit le 31/12/2014 à 18:26 :
Le spécialiste de tout repousser a 2017!!!
Réponse de le 31/12/2014 à 20:18 :
Nous verrons fin janvier ce que le gouvernement a obtenu puisque Valls dit dans sa lettre "Les sociétés d'autoroutes ont transmis au gouvernement le 22 décembre une première proposition globale comprenant des avancées IMPORTANTES."
.
Les sociétés autoroutières sont les mêmes qui dépendent aussi des commandes de l’État pour les grands travaux. Elles sauront céder ce qu'il faut.
a écrit le 31/12/2014 à 18:05 :
Les autoroutes ne peuvent pas être gratuites sinon leur entretien ne sera pas fait, prôner la gratuite est de la pure démagogie. Les operateurs actuels privés ont une qualité de service qui frôle l'excellence. Qui peut en dire autant d'un opérateur public?
a écrit le 31/12/2014 à 18:02 :
Les deux solutions sont casi impossibles et désastreuses.....ce sont les cacas de la droite que personne ne pourra résoudre...et surtout pas les nuls de la gauche...
devinette: Hollande et sarko sont dans un bateau... l'un des deux tombe à l'eau... qui ou quoi reste t'il...???....
réponse:.. il reste la France pour pleurer et payer....
Adios..;
a écrit le 31/12/2014 à 17:58 :
Ouf enfin un premier ministre qui change!!!! de l'ordinaire, il met en place un groupe de travail. Voilà encore un petit politicien qui nous abreuve de message laissant croire qu’il gouverne différemment mais qui pose en famille dans un magazine people type Paris Match qui nous raconte des fables et surtout comme les autres pense d’abord à lui à son avenir personnel à défaut de celui de la France dont il se MOQUE. Son passage médiatique sur El Mundo info qu’il aurait du communiquer d’abord aux français montre qu’il est sur le fond plus espagnol que français. Son excuse de la date de janvier 2015 montre encore une fois un petit politicien qui fait fi de l’adage gouverner c’est prévoir.
a écrit le 31/12/2014 à 17:56 :
Ce soir M r HOLLANDE, va nous présenter ses VOEUX! ....Vraiment touchant! perso, on ZAPPE chez nous !!
a écrit le 31/12/2014 à 17:54 :
Une fois de plus des gouvernants incapable de prendre des decisions. On renvoie comme beaucoup de choses à 2017 année où le pouvoir aura changer de locataire
a écrit le 31/12/2014 à 17:46 :
Aucun des deux cas n'est possible...
Devinette.../ Hollande et sarko sont dans un bateau.... l'un des deux tombe à l'eau ...que ou qui reste t'il.....????
réponse: il reste la France pour pleurer!....
Adios.. et Bonne année..
a écrit le 31/12/2014 à 17:33 :
On shoote en touche en renvoyant à plus tard , ce qui devrait être géré au plus près . Sont très forts cela dure depuis 40 ans.
Réponse de le 31/12/2014 à 18:06 :
...mais 40 ans qu'ils s'empiffrent......!faut pas l'oublier!!
a écrit le 31/12/2014 à 17:10 :
Comme d habitude, beaucoup d agitations pour aucun résultat. Cela résume la façon de gouverner de cette bande de Charlot. Allez, je prends le Paris que cela se terminera par une nouvelle taxe sur le diesel pour faire plaisir à leurs copains écolos !!!
Réponse de le 31/12/2014 à 17:21 :
Les sociétés autoroutières sont les mêmes qui dépendent aussi des commandes de l’État pour les grands travaux.
Nous verrons fin janvier ce que le gouvernement a obtenu.
Réponse de le 31/12/2014 à 17:52 :
ferait bien de demander a villepin les contre parties de la privatisation des autoroutes en 2005 et pas au prix fixé et je vous parie qu il y a aussi des charlots dans ce cas ! votre commentaire devrait être un peu plus nuancé !
a écrit le 31/12/2014 à 17:04 :
Les autoroutes devaient devenir gratuites une fois amorties (20ans) Menteurs et voleurs sont des mots qui vont très bien ensemble.
Réponse de le 31/12/2014 à 17:14 :
Ces concessions ont été cédées par de Villepin/Chirac pour 14,8 milliards alors que, selon Dominique Bussereau le ministre des transports d'alors, elles valaient plus de 20 milliards !
Aujourd'hui elles doivent valoir dans les 25 milliards d'euros.
a écrit le 31/12/2014 à 17:02 :
Et voilà encore une façon d'enterrer quelque chose !! une nouvelle commission !! moi j'en conclus que le premier ministre ne connaît rien au dossier. Il serait crédible s'il avait créé cette commission en lui demandant de rendre ses conclusions avant la fin de l'année afin d'être en mesure de prendre une décision avant le 31/12. Finalement cet arriviste ne fait pas mieux qu'Ayrault ou Hollande; ce sont les rois de l'immobilisme. Avec Macron en gestionnaire à la manque (il suffit de voir sa déclaration de patrimoine pour comprendre qu'il est tout sauf un gestionnaire), nous voilà parés pour une année 2015 qui sera marquée par l'immobilisme donc.
a écrit le 31/12/2014 à 16:56 :
Rien qu'à voir sa mine, IL EST RASSURANT , cet homme !!!! il nous "promis" ENCORE... !!! soi disant, 3 années de "larmes"...alors..... !!! on est pas arrivé! on ne sera JAMAIS ARRIVE , avec de tels individus !
Réponse de le 01/01/2015 à 2:04 :
si la France est a l'image de votre prose et ponctuation, effectivement, cela na va pas être simple...
Réponse de le 02/01/2015 à 12:11 :
C'est pas faux mais soyons indulgent.
a écrit le 31/12/2014 à 16:55 :
Les décisions, c'est Bruxelles qui les "soufflent" sinon c'est des "coups de règle sur les doigts"!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :