Air France : les syndicats annoncent de nouvelles grèves en mai

 |   |  519  mots
(Crédits : GONZALO FUENTES)
Dans un tract, l'intersyndicale a indiqué qu'elle annoncerait le 26 avril de nouvelles grèves pour début mai.

Il y aura bien d'autres grèves à Air France. Après 9 jours de débrayages depuis février qui ont déjà coûté 220 millions d'euros à la compagnie et deux autres prévus la semaine prochaine, l'intersyndicale a indiqué, dans un tract diffusé ce mercredi, qu'elle annoncerait le 26 avril prochain les jours de grève prévus début mai. De facto, et sans surprise, les syndicats n'iront pas signer la proposition d'accord de la direction, soumise à signature jusqu'à vendredi midi.

Pour rappel, cette proposition prévoit une hausse de salaires de 2% en 2018 et de 5% entre 2019 et 2021 (hors avancement automatique liée à l'ancienneté, augmentations individuelles....). Insuffisant pour les syndicats qui demande une hausse de 5,1% (hors GVT...) pour la seule année 2018.

« La direction a refusé la dernière proposition d'accord de l'intersyndicale qui aurait permis une sortie de conflit. Notre action commence à porter ses fruits. Il faut persévérer », explique le tract des syndicats

Grèves les 23 et 24 avril

Interrogé mercredi par La Tribune sur la possibilité de nouvelles grèves en mai, Franck Terne, le directeur général d'Air France, avait jugé que cette hypothèse serait « irresponsable ». Pour lui, améliorer sa proposition n'est pas « raisonnable ».

Alors que les grévistes ne représentent que 10% des salariés, le niveau de mobilisation des journées du 23 et 24 avril sera intéressant à suivre pour la suite du mouvement. Une chute de la mobilisation des pilotes (autour de 30% depuis le début du conflit) pourrait conforter la direction dans sa volonté de ne plus bouger en pariant sur un épuisement de la grève. Et par conséquent affaiblir la position de la direction du syndicat. A l'inverse évidemment, une forte mobilisation renforcerait la position du  SNPL de durcir le mouvement.

Le nombre de jours de grèves de 1998 et 2014 dépassés

Les grèves de la semaine prochaine porteront à 11 nombre de jours de grève depuis le début du mouvement.  La "performance" des pilotes en 1998, à quelques jours de la Coupe du Monde organisée en France, serait dépassée. Emmené par Jean-Charles Corbet, le président du SNPL Air France de l'époque, très apprécié par beaucoup de membres de l'équipe actuelle du bureau du syndicat (certains faisaient partie de son équipe il y a vingt ans), les pilotes avaient mis fin à leur conflit au bout de 10 jours.

Avec 11 jours, l'intersyndicale aujourd'hui portée par le SNPL et son président, Philippe Evain, ne serait plus qu'à trois petits jours du niveau de jours de grève réalisé en septembre 2014 quand le SNPL, dirigé par le pourtant modéré Jean-Louis Barber, avait ferraillé pendant 14 jours consécutifs avec le Pdg d'Air France-KLM de l'époque, Alexandre de Juniac, et celui d'Air France, Frédéric Gagey, aujourd'hui directeur financier d'Air France-KLM. Ce conflit avait été désastreux. Par son coût, 425 millions d'euros, mais aussi par l'arrêt d'une dynamique positive qui avait vu Air France, au fond du trou trois ans plus tôt, se redresser grâce au plan "Transform". La compagnie en porte encore les stigmates.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/04/2018 à 12:03 :
Parfait tout ça ! Même trajectoire qu'Alitalia... Dans 18 à 30 mois, ce sera une bataille de propositions de reprises entre Wizzair et Ryannair, avec 50% du personnel balancé à la clef. Peut-être réaliseront-ils alors à quel point ils étaient gâtés et que scier la branche sur laquelle on est assis n'est jamais une idée judicieuse...
a écrit le 20/04/2018 à 10:39 :
La vérité est que dans leur très grande majorité les pilotes sont fatigués d'un syndicat dont je peux vous dire qu'ils n'approuvent plus les positions extrémistes et tristement égocentriques. Une consultation leur serait fatale.
a écrit le 20/04/2018 à 8:25 :
Encore une fois, ce n'est pas grave. Il y a bien d'autres compagnie aériennes qui proposent leurs services et qui le font en plus avec amabilité... Ne donnons pas à ces grèvistes plus d'importance qu'ils n'en ont. Bien sur, la compagnie Air France, elle, récoltera ce qu'elle aura été incapable d'empêcher, et elle finira par disparaître et laisser la place à celles qui veulent travailler. Pourquoi pas ?
a écrit le 20/04/2018 à 7:49 :
Il y a un problème à AIRFRANCE, et aussi à la SNCF, et bientôt EDF après ALSTOM et d'autres entreprises. Ou est le problème? Il est pour moi lié à la relation entre le cout du travail et le prix de l'énergie. Il faut appliquer la note n°6 du CAE. Qu'en pensez vous?
a écrit le 20/04/2018 à 0:14 :
Air France ne peut être une entreprise d'avenir, même alliée avec d'autres compagnies, car certains syndicats de l'entreprise n'ont pas la notion d'appartenir à une entreprise, ils sont restés à l'époque où Air France ne se souciait pas d'être compétitive.
Normalement elle va tout droit dans le mur et on demandera l'Etat de la renflouer c'est-à-dire au contribuable.
Il y a la SNCF, cela suffit déjà bien
a écrit le 19/04/2018 à 18:11 :
Je trouve dommage qu'une compagnie qui se veut l'égale de Sinagpore, Emirates, JAL ou Qatar se tire ainsi depuis des années dans les deux pieds. Je voyage un peu, deux ou trois AR longs courriers par an et je ne prends jamais AF-KLM sauf rares exceptions. Le confort en éco est comparable aux autres compagnies sauf JAL qui propose le SKYWIDER avec des sièges avec plus espace SANS supplément . La nourriture est ni moins bonne ni meilleure et j'avoue avoir un faible pour JAL ou EMIRATES voire ANA. Petit déjeuners copieux, repas de bonne qualité et boissons à volonté. la coupe de Champagne offerte en économie sur AF ne suffit pas ou plus à garder ses clients. Les compagnies de Skyteam se sont toutes alignées sur AF-KLM vers les USA avec des prix sans bagages au prix d'avant avec bagages....c'est vrai qu'ils vont gagner des clients ....Payer plus de 800 € pour aller aux USA en été SANS bagages, c'est du compétitif! Avec les grèves à répétition, je préfère voyager sur d'autres compagnies . Dans quelques jours je pars en Corée et japon et ce sera sur Air China ( 2 valises de 23 kilos) et Asiana....AC c'est très bien.... Asiana c'est TOP. Alors AF-KLM? Bof....proposer moins pour plus cher? Non merci.
a écrit le 19/04/2018 à 18:06 :
woohooo
pas de problèmes, je n´utilise plus air france depuis 15 ans...

messieurs des syndicats ne cédez pas: demandez 500% d´augmentation et un bonus de 10 millions d´euros par employés....
comme cela dans un mois, on n´entend plus parler de vous: on ferme la lumière, la clé sous la porte et asta la vista baby...
a écrit le 19/04/2018 à 17:54 :
Un aperçu de la moralité des 2 modèles du bureau actuel du SNPL.
https://www.lemonde.fr/societe/article/2010/06/30/faillite-d-air-lib-jean-charles-corbet-definitivement-condamne-a-18-mois-ferme_1381201_3224.html
a écrit le 19/04/2018 à 16:39 :
Ils vont bien finir par couler Air France et se sera tant mieux pour les clients qui verront alors se développer de nouvelles compagnies sur les créneaux laissés libres.
Réponse de le 20/04/2018 à 3:47 :
Mais non. Si la balance devient negative, l'Etat contribuera a renflouer, tout cela sans l'avis des contribuables.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :