Des avions russes se posent à quelques dizaines de kilomètres des côtes américaines

Et si le tourisme russe reprenait du poil de la bête dans les Caraïbes. Après le Venezuela, la compagnie russe Nordwind Airlines s'est à nouveau envolée vers Cuba avec des vacanciers à bord. En dépit de la guerre en Ukraine et des difficultés opérationnelles des compagnies russes, les concitoyens de Vladimir Poutine n'ont pas renoncé à prendre le soleil.
Les aéroports cubains accueillent à nouveau des vols russes.
Les aéroports cubains accueillent à nouveau des vols russes. (Crédits : Alexandre Meneghini)

Étouffée par les sanctions occidentales depuis sept mois, suite au déclenchement de la guerre en Ukraine, l'aviation commerciale russe se permet tout de même quelques traversées intercontinentales. Et même de passer à quelques encablures des côtes américaines. Mercredi, un Boeing 777-300ER de la compagnie Nordwind Airlines s'est posé à Cuba sur l'aéroport de Varadero, destination touristique au nord de l'île à 200 km de la Floride, avant de repartir quelques heures plus tard en direction de la Russie. La nouvelle est venue de l'agence officielle cubaine Prensa Latina, relayée par l'AFP. Celle-ci a précisé que les passagers ont été pris en charge par l'agence de tourisme cubaine Cubatur, « dans le cadre d'un voyage qui marque la reprise des vols touristiques de la capitale russe » vers Cuba.

Parti de l'aéroport de Moscou-Cheremetievo, il a consciencieusement évité l'espace aérien européen qui lui est fermé en contournant la Scandinavie par le Nord. Avant de dépasser l'Islande, il a plongé vers le Sud, restant à bonne distance des côtes américaines, si ce n'est à son arrivée dans l'espace aérien cubain. A la clef, un vol de 13 heures et plus de 9.500 km selon les données du site de suivi de vol www.flightradar24.com.

Quasiment aux mêmes horaires, avec même quelques minutes d'avance, un 777-200ER de la même compagnie se posait à Cayo Coco, petite île au Nord de Cuba, en empruntant une route similaire. Déjà quelques jours avant, le 2 octobre, un 777-200ER de Nordwind s'était déjà envolé pour Porlamar, au Venezuela. Une autre destination touristique.

Lire aussiLa Russie vole plus de 400 Airbus et Boeing : un casse à 10 milliards de dollars!

Les pièces risquent de manquer

Au-delà de la nécessité de trouver de nouvelles routes pour éviter les espaces aériens qui lui sont interdits, le principal défi pour la compagnie russe - comme pour ses consœurs - est d'arriver à trouver les pièces et équipements nécessaires pour entretenir sa flotte, composée essentiellement d'Airbus et de Boeing. Selon les sites de suivi de vol, l'un des cinq Boeing 777 en flotte ne semble plus voler actuellement. C'est aussi le cas des trois Airbus A330 de Nordwind Airlines. Il est possible qu'il y ait des cas de cannibalisation (un avion est démonté pour récupérer des pièces pour le reste de la flotte), comme Reuters l'a rapporté en août à propos d'Aeroflot.

Enregistrés aux Bermudes avant la guerre, la majorité de ces appareils étaient loués à des compagnies de leasing occidentales, notamment irlandaises, ou moyen-orientales. Ils ont donc été confisqués et sont désormais immatriculés en Russie (illégalement au vu des règles internationales). Outre les interdictions de survol américaine et européenne, ces avions ne peuvent donc que rejoindre des pays proches du régime russe, sous peine de se voir immobilisés par les autorités locales en vue d'une restitution à leurs propriétaires. Ils peuvent aussi être cloués au sol pour raison de sécurité, leur suivi de navigabilité n'étant plus conforme aux normes internationales.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 33
à écrit le 10/10/2022 à 9:26
Signaler
Votre titre: "Des avions russes se posent à quelques dizaines de kilomètres des côtes américaines".(???) Pourquoi ne pas préciser immédiatement dans le titre de votre article qu'il ne s'agit que d'avions "civils"? Mais pour vous c'est sans doute mie...

à écrit le 09/10/2022 à 19:34
Signaler
C'est bien dommage. Cuba était tellement plus tranquille sans les ruskoffs...

le 10/10/2022 à 9:47
Signaler
Et surtout sans les yankhees !

à écrit le 09/10/2022 à 19:31
Signaler
C'est bien dommage. Cuba était tellement plus tranquille sans les ruskoffs...

le 10/10/2022 à 13:23
Signaler
rassurez-vous : tant que les franchouillards n'y débarquent pas en masse, l'île sera heureusement préservée de bien des maux.

à écrit le 09/10/2022 à 18:20
Signaler
Je crois que tous les avions russes devraient être interdits d'atterrir partout...

le 10/10/2022 à 1:42
Signaler
Chacun le croit a sa façon..

le 10/10/2022 à 9:49
Signaler
Pourquoi ? Ceux des massacreurs d'irakiens libyens syriens palestiniens ne sont pas interdits

à écrit le 09/10/2022 à 18:19
Signaler
Je crois que tous les avions russes devraient être interdits d'atterrir partout...

à écrit le 09/10/2022 à 13:50
Signaler
Oups, le français ! " La majorité des avions étaient..." ! Chercher l'erreur !!!!

le 11/10/2022 à 14:21
Signaler
était et pas étaient lol

à écrit le 09/10/2022 à 9:28
Signaler
Quoiqu'il en coûte, les riches ont toujours accès à ce qui leur fait plaisir, ceci au détriment du reste de la population russe qui n'a pas les moyens de s'évader du gouffre créé par Poutine.

à écrit le 09/10/2022 à 6:25
Signaler
Comment les Russes Hommes peuvent partir en vacances s'ils sont mobilisés? Ça ne doit être que des retraités j'imagine...

le 09/10/2022 à 13:49
Signaler
Les Russes n'ont été que partiellement mobilisés. Le chiffre avancé est de 300.000 personnes, alors que la Russie peut en mobiliser facilement des millions. Par contre, Zelensky, marionnette des américains, a pris son peuple en orage, en a fait de la...

à écrit le 09/10/2022 à 6:06
Signaler
Il faudrait appliquer scrupuleusement les sanctions internationales contre ce meurtrier de masse et sa bande de criminels.

le 09/10/2022 à 9:21
Signaler
Des avions américains se posent à quelques km des cotes Russes en Alaska. Je crois savoir que les américains sont autant des meurtriers de masse quand ils ont exterminés les amérindiens. Ou quand ils ont atomisé des villes japonaises habités par des ...

le 09/10/2022 à 13:50
Signaler
vous parlez sans doute de la taupe des usa, zelensky, qui a pris son peuple en otage et l'a transformé délibérément en chair à canon ? On ose le supposer !

à écrit le 09/10/2022 à 5:53
Signaler
Moi je n'y crois pas au vol, autrement a leur arrivée à destination ils auraient été récupéré, alors, qu'ils ont loué à là Russie, peut ont été vendus par ces lieux de vacances pour attirer le monde et refaire partir le commerce, c'est pour celas qu'...

le 09/10/2022 à 8:30
Signaler
Les avions ont atterri à Cuba donc chez les copains des Russes.

à écrit le 09/10/2022 à 5:03
Signaler
Concernant les avions volé , les américains ont saisi 350 milliards aux Russes , peut-être que les russes considère les avoir payé

à écrit le 08/10/2022 à 11:41
Signaler
Personne peut croire aux accidentaux. Le diable encarne. Le monde est pour la Russie.

à écrit le 08/10/2022 à 5:37
Signaler
L’article omet de parler des destinations touristiques russes vers la Turquie, Égypte, Tunisie, Serbie, Israël, Brésil…. De plus, que la Russie a la capacité de produire certaines composantes et qui est aussi fournie par la Chine, Inde et même le Jap...

le 09/10/2022 à 0:20
Signaler
Ce qui est étonnant ce sont vos remarques vraies sans doute auxquelles on est plus habitué... Dire le contraire de la propagande ou rompre avec le péché d'ommission est encourageant. Bravo et merci.

à écrit le 07/10/2022 à 22:00
Signaler
N'oubliez pas de dire aussi que l'espace aérien Russe est aussi interdit aux pays inamicaux

à écrit le 07/10/2022 à 17:21
Signaler
Voila un belle exemple de côté ridicule et stérile, avec des sanctions à la biden-der leyen qui sont censées empêcher la guerre. On voit le résultat exemplaire d'inefficacité. Avec les cas de Cuba, Corée, Iran ou Venezuela ... les auteurs de ces stu...

le 07/10/2022 à 19:36
Signaler
Ce Friedrich a parfaitement raison. Et de plus on s'étonne de l'absence de sanctions pour les guerres d'Irak et l'invasion yankee de l'Afghanistan... Mais là aussi on voit le résultat.

à écrit le 07/10/2022 à 11:11
Signaler
C'est quelle partie de la société qui va prendre le soleil ? Des gens haut placés ($$$$) ? Les richesses semblent mal 'redistribuées' mais la Russie c'est tellement vaste (9 ou 10 fuseaux horaires) et varié en populations qu'on ne peut tout synthétis...

le 07/10/2022 à 12:00
Signaler
L’erreur c’est justement de considérer la Russie comme un grand Pays : sa création de richesses est équivalente à celle de l’Espagne et sa population est à peu près deux fois celle de la France sur un territoire qui est trente fois celui de la France...

à écrit le 07/10/2022 à 9:37
Signaler
Mais non voyons vous devez vous tromper ! Dans mes médias télévisés ils nous affirment, certes depuis le début du conflit, que Poutine est acculé, à bout et que son peuple le déteste et veut le mettre dehors ne le supportant plus. Ils vont pas partir...

le 07/10/2022 à 11:17
Signaler
Sans rire, vous pensez que c'est le petit peuple qui part en vacances aux antipodes ?

le 07/10/2022 à 11:31
Signaler
La loi de Brandolini s'énonce de la façon suivante : "La quantité d'énergie nécessaire pour réfuter du baratin est beaucoup plus importante que celle qui a permis de le créer".

le 07/10/2022 à 11:40
Signaler
C'est sûr qu'avec 2 avions à Varadero et un avion au Venezuela, on est sur du tourisme de masse... Encore un brillant succès de Vladimir.

le 07/10/2022 à 18:40
Signaler
He Georges en France c est le petit peuple qui prends des vacances au caraibes .. ben voyons Ont en reparle vu l evolution du pouvoir d achat .. pour votre info le rouble n a pas degringoler comme l euro par rappport au dollars . Donc le pouvoi...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.