Air France poursuit le développement à marche forcée de Transavia : les premiers Airbus A320 NEO arrivent l'an prochain

Prioritaire dans la stratégie d'Air France-KLM, le développement de Transavia France se poursuit avec toujours plus d'avions. L'objectif d'un doublement de la flotte en cinq ans, maintenu même au plus fort de la crise, se concrétise à grands pas. Tout particulièrement avec l'arrivée des premiers Airbus commandés l'an dernier.
L'Airbus A320 NEO va arriver dans la flotte de Transavia France l'an prochain.
L'Airbus A320 NEO va arriver dans la flotte de Transavia France l'an prochain. (Crédits : Air France-KLM)

Transavia France ne réduit pas la cadence. Alors que s'ouvre le salon dédié au tourisme IFTM Top Resa à Paris, la compagnie à bas coût du groupe Air France vient de présenter son nouvel objectif pour le développement de sa flotte. Elle vise désormais 71 avions l'été prochain, dont ses premiers Airbus A320 NEO. Elle maintient ainsi le rythme d'une dizaine d'appareils en plus chaque année, qui doit conduire au doublement de la flotte entre 2020 et 2025.

Transavia France exploite actuellement 61 Boeing 737-800, contre 50 l'an dernier et 40 en 2020. Son plan de croissance, dévoilé par La Tribune fin 2020, prévoit d'atteindre une flotte de 80 avions d'ici à l'été 2025. C'est donc le double d'avant la crise, mais aussi près de deux fois plus que la flotte de sa compagnie sœur Transavia Holland. Et, au vu du rythme actuel, cette barre pourrait être atteinte rapidement.

Le premier A320 NEO réceptionné mi-2023

Cela dépendra du rythme de livraison des A320 NEO, dont le carnet de commandes déborde pour les prochaines années. Commandés fin 2021, ils doivent arriver à partir de mi-2023. Le groupe Air France-KLM s'est ainsi engagé sur 100 A320 NEO et A321 NEO fermes, et 60 options pour remplacer les 150 Boeing 737 de KLM, Transavia Holland et Transavia France. La répartition entre les compagnies n'a pas été dévoilée.

Dans le cas de Transavia France, les premiers A320 NEO devraient d'abord compléter la flotte de 737-800 pour atteindre les 80 appareils, avant que les suivants ne viennent se substituer aux Boeing. Son développement apparaît comme prioritaire dans le cadre du plan stratégique d'Air France-KLM et elle pourrait donc être privilégiée pour la réception des premiers avions. D'autant que la quasi-majorité de ses pilotes viennent d'Air France et connaissent donc la famille A320 d'Airbus.

À l'inverse, les deux compagnies néerlandaises apparaissent limitées dans leurs perspectives de croissance, notamment par les contraintes de créneaux à l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol. Elles devraient donc se contenter de remplacer leur flotte dans des proportions équivalentes, soit une cinquantaine d'appareils pour KLM et une quarantaine pour Transavia Holland. Elles devraient en revanche être prioritaire pour les A321 NEO, afin de compenser cette limitation. Cela laisserait environ 70 A320 NEO pour Transavia France.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.