Philippe Lasne : "pas de rupture entre le discours de la marque et ce qu'elle apporte aux consommateurs"

 |   |  353  mots
Il y a dix ans, LG n'existait pas. Elle figure aujourd'hui dans le carré magique des marques à succès. Interview de Philippe Lasne, directeur de la communication de LG Electronics.

Comment avez-vous construit cette montée en puissance ?

En misant d'abord sur les innovations technologiques destinées à simplifier l'usage des produits par les consommateurs. Ensuite, nous avons toujours cherché à concilier technologie et design car, à l'exception d'Apple, cet aspect était peu pris en compte par les marques. Enfin, notre approche des marchés repose sur un principe simple : être à la fois sur le haut de gamme et l'accessibilité. C'est ce que nous avons fait, par exemple, lorsque nous avons lancé nos premiers téléphones tactiles. Ce choix influence bien sûr nos actions marketing. Nous sommes présents dans les grands médias qui parlent au plus grand nombre et, parallèlement, nous menons des actions plus ciblées, plus marquantes pour toucher les jeunes et les influenceurs.

Comme la plupart des marques grand public, LG ne dispose pas d'un réseau de distribution qui lui est propre. Comment faites-vous vivre l'expérience de marque à vos publics ?

Nous souhaitons être présents sur tous les points de contact. L'inauguration du LG WCafé, installé dans le cinéma MK2 Bibliothèque, à Paris, est une réponse, tout comme notre présence sur la blogosphère. Chaque événement, chaque création de contenu est une façon de rester en connexion au-delà de l'acte d'achat. Nous n'avons pas la culture du « oneshot » [« un coup » : action unique, sans lendemain, Ndlr]. Lorsqu'on lance un projet, comme le blog, c'est avec une vision à long terme.

Quels sont les points que vous devez encore travailler ?

Très clairement, le service. C'est ce qui fait la différence entre les marques. On ne peut plus raconter une belle histoire si, derrière, il n'y a pas de preuves de notre engagement. Nous travaillons donc avec nos partenaires distributeurs sur l'avant-vente comme sur le service après-vente. Un exemple : nous avons tourné, pour le site d'un de nos revendeurs, des petites vidéos qui explicitent les spécificités de nos produits. Nous sommes convaincus qu'il ne peut y avoir de rupture ou de décalage entre le discours de la marque et ce qu'elle apporte réellement aux consommateurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :