Convention climat : le Medef regrette certaines mesures "extrêmes"

L'organisation patronale a salué le travail effectué par les 150 citoyens de la Convention climat mais s'inquiète aussi des nouvelles contraintes qui pourraient peser sur les entreprises en difficulté. Emmanuel Macron doit recevoir cette assemblée le 29 juin prochain pour donner une suite à ces propositions.

2 mn

(Crédits : CHARLES PLATIAU)

Le Medef a salué dimanche soir le "sérieux" du travail fourni par la Convention citoyenne pour le climat, mais juge que certaines propositions sont "extrêmes" et déplore le manque de chiffrage des mesures dévoilées.

"Nous étions assez dubitatifs au début. Le boulot a été fait sérieusement, nous avons été agréablement surpris par le sérieux du travail mené", a commenté à l'AFP Patrick Martin, président délégué de l'organisation patronale.

Lire aussi : La Convention citoyenne veut un référendum pour inscrire le climat dans la Constitution

Il évoque "des bases de discussion" et attend de voir "quand on rentrera dans le détail": "il n'y a pas de chiffrage", a notamment déploré M. Martin, ajoutant que, "à un moment ou à un autre, ces propositions auront un coût".

"Au cas par cas, certaines propositions sont extrêmes", a-t-il estimé, évoquant l'interdiction de certains vols intérieurs, "surtout quand on connaît la situation d'Air France" et le fait que certains territoires sont enclavés.

Patrick Martin a également exprimé sa satisfaction concernant le retrait de la proposition de réduire le temps de travail à 28 heures par semaine: "c'était un chiffon rouge, un suicide économique et social, il a été évacué".

Lire aussi : La Convention citoyenne pour le climat rejette les 28 heures, approuve l'écocide

La Convention citoyenne pour le climat a demandé l'introduction de la lutte contre le réchauffement climatique dans la Constitution, ainsi que la création d'un crime "d'écocide" par référendum, renvoyant l'exécutif et le Parlement à leurs "responsabilités" pour l'application des autres mesures, certaines radicales, adoptées après neuf mois de travaux.

Le chef de l'Etat recevra les 150 citoyens de la Convention le 29 juin.

Parmi les propositions figurent la réduction de la vitesse sur l'autoroute de 130 à 110km/h, un encadrement fort de la publicité, avec interdiction des panneaux dans l'espace public extérieur et de la pub pour des produits à fort bilan carbone - comme les gros véhicules type SUV -, ou encore de lourdes taxes sur l'alimentation ultra-transformée et l'interdiction des semences OGM.

Lire aussi : « La Convention citoyenne pour le climat est déjà un succès » (Thierry Pech)

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 13
à écrit le 23/06/2020 à 15:25
Signaler
Superbe ! 150 zozos qui possèdent la science infuse ont été capables en deux coups de cuiller à pot de pondre 149 propositions géniales alors que leur Chef Suprême manque tellement d'inspiration et de vision qu'il doit demander à trois présidents d...

à écrit le 23/06/2020 à 7:37
Signaler
La mesure la plus vicieuse proposée est la modification de la constitution. Elle risque en plus d'être retenue pour marquer un quinquennat très mal embarqué. Elle ne suscitera même que peu d'opposition en soignant un peu la rédaction du texte. A par...

à écrit le 23/06/2020 à 0:12
Signaler
Rocard voulait que l'on travaille 4 jours car il fallait 1 personne pour 5ieme jour. Aubry a dit 35 heures, on a grignoté sans faire 1 emploi, on on n'a pas pu grignoter ça a été la bérézina (hôpital...) Aujourd'hui 28 heures, l'expérience n'a pas...

à écrit le 22/06/2020 à 20:57
Signaler
Enfin un peu d'audace qui émerge de ce monde sclérosé. Dommage que la réduction du temps de travail ait été retirée. Cela nous aurait donner du temps pour pouvoir prendre plus de temps et s'occuper des siens, jardiner, voyager à vélo, tricoter, cuisi...

le 23/06/2020 à 11:19
Signaler
Et tout ça, au frais du contribuable !!! Monde de Bisounours et de fainéants !!! Pendant ce temps là, les usa et la Chine nous boufferont....

le 23/06/2020 à 16:52
Signaler
Oui, vous aurez le temps de faire tout cela… dans la misère et le sous-développement ! Vous pourrez aussi aider l’écologie en ne vous chauffant plus l’hiver par exemple : de toute façon vous n’en aurez plus les moyens. De même pour les transports : l...

à écrit le 22/06/2020 à 17:58
Signaler
L'hystérie des ayatollahs de l'écologie continue ! Ce qu'il faut comprendre, c'est que ces personnes, en réalité, nourrissent une haine féroce contre tout ce qui continue notre société. A partir de là, tout s'explique. il faut mettre tout le monde au...

à écrit le 22/06/2020 à 15:18
Signaler
Cette concertation citoyenne à pris l'air d'une juridiction POPULISTE! Il faut absolument un référendum, sachant déjà que 84% des français sont contre l'abaissement de la vitesse sur autoroute à 110 km/heure.

à écrit le 22/06/2020 à 14:08
Signaler
Le patronat est trop sympa avec ce tissu d'aneries... Cela ne leur ressemble pas !

le 22/06/2020 à 18:11
Signaler
Si il peut faire des économies de clim dans les immeubles, il va pas se gêner.

à écrit le 22/06/2020 à 13:55
Signaler
On ne le dira jamais assez, la Convention citoyenne pour le climat est une absurdité et ce d’autant plus que ce genre de dispositif risque d’être utilisé pour d’autres sujets que le climat. Jusqu'à présent le Président décidait en menant une politiqu...

à écrit le 22/06/2020 à 10:07
Signaler
On attend que notre medef déplore la mesure extrême de voler les richesses du monde pour les entasser dans les paradis fiscaux, ensuite ils seront plus audibles plutôt que leurs messes infâmes et incessantes.

à écrit le 22/06/2020 à 8:53
Signaler
"déplore le manque de chiffrage des mesures dévoilées" espérons qu'ils les ont calculés, les chiffres pour les 150 mesures, c'est pour ça qu'ils ont réfléchi, réduire le CO2 national ! Et le méthane ils y ont réfléchi aussi ? Ce que les vaches émette...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.