La Convention citoyenne veut un référendum pour inscrire le climat dans la Constitution

 |   |  355  mots
(Crédits : DR)
La Convention citoyenne pour le climat souhaite également soumettre à un référendum la création du crime d'écocide. En revanche, les 150 citoyens tirés au sort ont rejeté l'idée d'utiliser le référendum pour d'autres mesures spécifiques, comme la rénovation thermique obligatoire des bâtiments, la limitation de la publicité ou encore des mécanismes visant à réduire la place de la voiture individuelle. Ils en appellent au courage politique.

La Convention citoyenne pour le climat a voté, ce dimanche 21 juin, en faveur d'un référendum visant à introduire la lutte contre le changement climatique dans la Constitution et à créer un crime d'écocide.

En revanche, elle a rejeté l'idée d'utiliser le référendum pour d'autres mesures spécifiques. "Constitution, écocide, OK pour un référendum. Pour le reste, que le pouvoir prenne ses responsabilités," a lancé un des participants, résumant les arguments avancés par la plupart des intervenants.

Courage politique

"La trajectoire, les Français vont la donner en se prononçant sur la Constitution, pour le reste des mesures il faut du courage politique", a renchérit un autre des 150 citoyens tirés au sort pour proposer des mesures destinées à "réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40% dans un esprit de justice sociale".

Les participants avaient adopté à une large majorité le principe de demander par référendum l'introduction dans le préambule et l'article 1 de la Constitution les notions de protection de l'environnement, de la biodiversité et "la lutte contre le dérèglement climatique".

L'idée d'un référendum à questions multiples balayée

Ils étaient ensuite appelés à voter pour savoir s'il souhaitaient voir proposer au référendum 10 séries de mesures sur des sujets allant de la rénovation thermique obligatoire des bâtiments à la limitation de la publicité ou des mesures pour réduire la place de la voiture individuelle. Ils ont rejeté à de fortes majorités l'idée de soumettre à référendum chacune de ces mesures, à l'exception de l'introduction dans le droit français d'un crime d'écocide, qui a déjà été rejeté au Parlement.

Les membres de la CCC semblent ainsi prendre à contre pied le président Emmanuel Macron, qui avait voulu la tenue de la CCC après la crise des gilets jaunes, née d'une taxe carbone sur les carburants. Le chef de l'Etat avait en effet indiqué cette semaine à des éditorialistes qu'il souhaitait si possible organiser un référendum à questions multiples sur quelques-unes des propositions de la Convention.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/06/2020 à 20:43 :
Pour qu'une question modifiant la constitution fasse l'objet d'un référendum national, il faut qu'elle soit agrée dans les mêmes termes par le sénat, l'assemblée nationale et évidemment que le conseil constitutionnel la valide.

Il se trouve que la question de créer un délit d'écocide a déjà été soulevée au sénat par le groupe EELV. Les sénateurs de droite, majoritaires, n'ont même pas voulu en parler.

C'est pas demain la veille que la droite française fera de la peine à ses soutiens financiers.
a écrit le 22/06/2020 à 18:26 :
suite de l'indicateur Bonheur national Brut.
Qu’est-ce que ça mesure ?
Au-delà de son appellation un peu "bisounours", le Bonheur national brut est un indicateur très sérieux. Il résulte d’un calcul qui repose sur quatre critères : "croissance et développement économique", "conservation et promotion de la culture", "sauvegarde de l’environnement et utilisation durable des ressources" et "bonne gouvernance responsable". Concrètement, il s’agit donc d’associer la croissance traditionnelle à des notions de durabilité et de collectivité, là où le PIB ne prend en compte que la production de valeur des entreprises d’un pays
a écrit le 22/06/2020 à 18:20 :
150 pèlerins faisant chauffer leur cerveau pour accoucher de vielles règles dictatoriales dont certaines sont à inscrire dans la constitution. Mon Dieu que la France tombe bien bas.
Pourquoi ces pèlerins n'ont pas mieux activé leur cerveau pour décrire et mettre en place un indicateur comme l'a fait le Bhoutan qui parle du Bonheur National en remplacement du Produit intérieur Brut, alors oui on peut envisager de le mettre dans la constitution.
Cela serait au moins innovant mais c'est trop demandé peur-être !
a écrit le 22/06/2020 à 18:08 :
"et à créer un crime d'écocide".


Comme l'accord commercial entre l'Union européenne et le Vietnam ?
a écrit le 22/06/2020 à 16:20 :
Ecocide = tuer ou détruire la maison commune. Tant qu'il y aura des hommes il y aura une maison commune, qu'ils le veuillent ou non. Il n'existe pas de maison commune objective, ni possibilité de droit relatif.
a écrit le 22/06/2020 à 16:17 :
"la création du crime d'écocide" ça, ça réduit ipso facto le CO2 dégagé chaque année par les produits pétroliers fossile (voire aussi le méthane de l'élevage) ?? Ou c'est "en plus", hors sujet de réflexion ? A moins que ça ne le complète ? Crime d'écocide (avec pénalités, condamnations sévères ?) ça réduit le CO2 ? Fermer une centrale nucléaire = écocide à cause du presque 0 CO2 dont on se passera ?
Vivre pollue, de façon non réversible si on est "moderne", CroMagnon ne polluait pas tant que le fer n'avait pas été découvert, là ça a commencé. Exploiter les ressources sous terre (voire dessus quand mine aérienne, genre Kiruna (S)), ça pollue de façon irréversible.
a écrit le 22/06/2020 à 15:20 :
Cette concertation citoyenne à pris l'air d'une juridiction POPULISTE! Il faut absolument un référendum, sachant déjà que 84% des français sont contre l'abaissement de la vitesse sur autoroute à 110 km/heure.
Réponse de le 22/06/2020 à 16:21 :
90 serait pas mal comme ça on serait à égalité. :-) 90 partout (sauf en ville bien sûr !).
Je crois qu'ils n'ont fait que réfléchir, pas calculer les bénéfices (c'est dommage, ça fait combien de CO2 épargné ? Y a des chiffres folkloriques soit inventés soit hors contexte, ça nuit à la crédibilité), pour réduire de 20% ma consommation je dois rouler à 70 au lieu de 120 (Allemagne quand je monte en Suède), 4,4L -> 3,6L. Passer de 130 à 110 ne peut faire économiser 20% du CO2 dégagé par les véhicules (quel tonnage réel ?).
a écrit le 22/06/2020 à 11:37 :
elle veut !!!!!! de quel droit !!!!ELLE ne represente personne
a écrit le 22/06/2020 à 10:34 :
Ils veulent tous laisser leur marque dans la Constitution et tant que possible diminuer les contre-pouvoirs pour qu'une minorité de personne puisse conserver "l'autorité".
a écrit le 22/06/2020 à 7:20 :
C'est le moment de se poser la question: à quoi sert une Constitution; des pays vivent-ils très bien sans Constitution? Evidement pas la France, qui en est à la cinquième pour la République….
a écrit le 22/06/2020 à 6:55 :
C'est bien sympa tout ça et je voterais pour mais je trouve celà complètement insuffisant et souvent complètement naif.

Si vous mettez la vitesse à 110 sur les autoroutes, vous perdez du temps donc de l'argent pour les entreprises, pareil pour les 80 par ailleurs... Et les constructeurs vont adapter la motorisation des véhicules, sans baisser les prix bien évidement, étant donné qu'il n'y a aucune contrainte, le consomateur va y perdre. Il faut revoir la copie.

La rénovation des logements concerne les propriétaires pauvres et les plus riches avant tout. Pour les pauvres, ça va limiter l'accession à la propriété qui est déjà déplorable en france. Ils proposent des trucs la dessus mais pas de chiffres donc obsolète.

Artificialisation des sol, là, il faut encadrer les prix, sinon ba moins de terrain, c'est moins d'offre donc des prix qui monte donc les pauvres qui morflent encore et toujours. Insuffisant voir dangereux...

Bon on va s'arrêter là, en faite, je ne sais pas si ça va valoir le coup en CO2 du déplacement que je vais produire en allant voter étant donner que c''est complètement insuffisant.

Autant arrêter tout de suite de parler d'écologie, personne ne fait rien et la pollution continue d'augmenter.
a écrit le 22/06/2020 à 3:34 :
Comme d'habitude on se trompe de sujet. C'est la Constitution qu'il faut reformer, dans sa globalite en commencant par retirer tous les pouvoirs de ce president omnipotent.
On prefere rajouter une couche, et d'interdire si possible. Pays de neuneu.....
a écrit le 21/06/2020 à 23:35 :
"Pour le reste, que le pouvoir prenne ses responsabilités"

Eh bien non cher Monsieur. 150 personnes choisies parmi 250000 noms tirés au sort (petite précision qui en dit long) et coordonné/dirigé par Terra Nova (think tank socialo bobo écolo) ne représente aucunement les citoyens et ce qu'ils veulent. Je vous récuse tous. Vous ne nous représentez pas. Nous ne vous avons pas élus. Toutes vos propositions doivent donc être soumises en bloc au référendum. Toutes. Sinon c'est la plus grosse manipulation anti démocratique depuis le traité de Lisbonne ratifié par le Parlement alors que le peuple avait coté contre à 55%
Réponse de le 22/06/2020 à 0:12 :
En renvoyant le gouvernement à prendre ses décisions avec l'éclairage du rapport final de la CCC, mais sans en rendre le CCC responsable, les membres de la commission ne font qu'aller dans votre sens.

De toutes manière leur avis n'est que consultatif, il n'y a que le gouvernement qui puisse en faire un referendum, et du point de vue constitutionnel, un vote à choix multiple n'est pas sûr de passer la validation du CC.
a écrit le 21/06/2020 à 18:49 :
Très bonne idée qui ne sera pas retenue

75% des français vont voter contre et les sondages suffiront à faire reculer Macron

J’ai cru comprendre qu’on avait quelques soucis de déficits et de crises économiques
On pourrait peut-être déjà s’occuper de ceux qui sont aux chômages et des montagnes de dettes
L’Europe est obligé de faire tourner la planche à billets tellement on fait de déficit ce ne durera pas éternellement
a écrit le 21/06/2020 à 17:56 :
Rien à foutre des 150 élucubrations de ces 150 braves inconnus mis sur le devant de la scène par un Macron en perdition , élu grâce aux pressions d'une justice de gauche antidémocratique Tout référendum sera instantanément mis à la corbeille . L'écologie c'est très simple : il y a trop de population ; comment la faire diminuer sans violence tout en maintenant les peuples dans leur milieu naturel ? C'est une vraie bonne question à soumettre à l'ONU .
a écrit le 21/06/2020 à 15:46 :
Un référendum d’homme pour l Ecologie-est pour les immigrés trop d immigrés en France ils nous coute très chers ils dégrade la France 🇫🇷
a écrit le 21/06/2020 à 14:19 :
Un référendum sur l'écocide ? Pourquoi pas, ça nous permettra d'exprimer notre avis sur le sujet. A moins que le résultat du référendum ne soit pas pris en compte, comme pour le référendum sur l'Europe, en 2005 ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :