Ecologie, démocratie, solidarité : "le groupe s'appuiera sur la science" (Cédric Villani)

 |   |  696  mots
(Crédits : DR)
INTERVIEW. Le député de l'Essonne est depuis ce 19 mai vice-président du groupe Ecologie, démocratie, solidarité de l'Assemblée nationale. Pour La Tribune, Cédric Villani en précise les propositions en matière de transition écologique.

LA TRIBUNE -  Pourquoi ce groupe Ecologie, démocratie, solidarité à l'Assemblée nationale au lendemain du déconfinement ?

CEDRIC VILLANI -  Après le confinement lié au Covid-19, c'est le moment de relancer les choses sur des bases vertueuses et de veiller à ce que les enjeux soient au plus haut niveau. L'écologie, la démocratie, la solidarité sont trois enjeux prioritaires de cette période qui devront être pris au plus haut niveau.

C'étaient des sujets que nous avions poussé lors de nos élections respectives en 2017, mais il faut désormais faire mieux. Il ne s'agit pas d'être dans l'opposition, nous sommes prêts à travailler constructivement avec la majorité comme avec les groupes.

Pourquoi maintenant, 3 ans après votre élection à l'Assemblée nationale ? Qui dit, pour reprendre vos mots sur France Inter, que vous serez...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/05/2020 à 12:21 :
Un parti qui se base sur la science (laquelle ?) pour prendre des décisions au lieu de faire du clientélisme et d'agir en fonction des sondages n'a aucun avenir.

Albert Einstein, ou Groucho Marx, ou peut-être Nabilla, je ne sais plus.
a écrit le 22/05/2020 à 18:07 :
il ne veut pas retourner faire des maths?
a écrit le 22/05/2020 à 13:16 :
Leur point commun est de porter une idéologie (très) à gauche ce qui est bien loin d'une démarche scientifique où l'idéologie n'a pas sa place.
Et certains membres sont de réels repoussoirs, Cédric Villani pourrait être mieux entouré.
a écrit le 21/05/2020 à 12:01 :
Qu'est-ce que la science ?... les sciences Sociales, les sciences Politiques, les sciences Économiques ?... et celle des programmes de politique Économique du Conseil National de la Résistance qui unifièrent toutes les banques privées en une seule caisse de gestion collective de tous les Corps de Métiers : celle de la Résistance ! ?
a écrit le 21/05/2020 à 11:37 :
Vu la gestion de la crise , même en retournant leurs vestes ils auront du mal à enlever l'étiquette . On attend que la justice prenne tout sa place dans la gestion de cette pandémie, où il y eu beaucoup de mensonges des omissions et beaucoup de non dit entre le gouvernement et la conseil scientifique et c'est à la justice de faire la lumière et non aux petits arrangements de commissions d'enquêtes comme l'on a vu par le passé .
Réponse de le 23/05/2020 à 18:08 :
La justice peut éventuellement avoir son mot à dire sur des points de détail mais les mensonges par omission, l'incompétence, le mépris des institutions, ne sont pas condamnables par le code pénal. Tout ce que vous dénoncez, a juste titre, doit faire l'objet d'une sanction politique.

Les commissions d'enquêtes sont là pour éclairer les choses et la sanction politique ne peut venir que des urnes.

Il y a trois volets qui méritent à mon sens une investigation poussée par des commissions d’enquêtes.

1°) volet médical; prise en compte de la pandémie. Problèmes des approvisionnements (masques, tests, lits...), du manque de personnel, liaison avec le secteur privé et les libéraux. Chloroquine; fiasco de Discovery

2°) volet économique; conséquences économiques du choix du confinement du territoire complet. Choix du déconfinement en dentelles. Dette, déficit. gestion du surendettement.

3°) volet politique; réduction des liberté publiques et privées, gestion des élections, éviction des parlements, répression policière, dysfonctionnements graves de la Justice (absente pendant 2 mois).
a écrit le 21/05/2020 à 9:05 :
Pendant ce temps :

Olivier Dussopt aurait-il accepté des cadeaux en échange de la conclusion d'un contrat ? Mediapart révèle ce mercredi 20 mai que le secrétaire d'État chargé de la Fonction publique s'est vu offrir en janvier 2017 deux tableaux réalisés par le peintre Gérard Garouste. Des cadeaux reçus de l'un des dirigeants de la Saur en Ardèche, alors qu'un contrat avec ce gestionnaire de l'eau était en négociation. Selon Mediapart, il a reçu ces deux lithographies alors qu'il était maire d'Annonay, en Ardèche, et sur le point de conclure un accord avec l'entreprise de gestion de l'eau pour sa commune.
a écrit le 20/05/2020 à 18:34 :
La dite "science" a perdu son humanite il y a longtemps et est devenu aussi dogmatique que l'Eglise qu'elle a remplace. Par ex fusion froide: Martin Fleischmann etait le numero 2 ou 3 dans le monde en electrochimie quand il a annonce fusion froide en 1989: ca a convaincu? Non - il a vecu des attaques vicieuses et une campagne orchestree de decredibilisation. John Bockris a ensuite valide la fusion froide. Il etait electrochimiste Numero Un dans le monde - ca a convaincu? Non ses "collegues" lui a ostracise et le nombre de ses etudiants a diminue fortement. Les pouvoirs caches ont impose "leur science" sur le monde - le dogme de la 2eme Loi de la Thermodynamique et toute preuve au contraire dont il y en a dizaines maintenant est vicieusement supprime. Pourquoi devrions nous croire que vous allez etre honnete avec "Science" Monsieur? Les mathematiciens sont les pires, ils pensent que determinisme regle tout meme que Chaos Theory nous a montre depuis Poincare que rien n'est deterministique ou previsible dans les experiences scientifiques - l'effet papillon bien entendu.
Réponse de le 22/05/2020 à 10:57 :
@Napoleon: je vous rejoins. appliquer un modèle figé à une nature humaine versatile et imprévisible est une utopie.
a écrit le 20/05/2020 à 16:35 :
D'autres "frondeurs" s'en vont, tant mieux: cela devient plus. De toute façon, le gouvernement n'a pas besoin de la majorité absolue pour faire passer les lois et il faut 289 voix pour faire passer une motion de censure. Il y a donc beaucoup de marge.
Cordialement
a écrit le 20/05/2020 à 15:02 :
J'espère qu'elle sera infuse...
a écrit le 20/05/2020 à 13:59 :
Je préfère quelqu'un qui à du bon sens et les pied sur terre plutôt qu'une personne qui veut tout mettre en équation et qui plane.
a écrit le 20/05/2020 à 13:34 :
Les mathématiques sont une forme de "Science" très particulière : elles sont logiques mais pas forcément réalistes. Il suffit de fixer des posutlats, même aberrants comme ceux de l'écologie, pour développer un délire parfaitement logique.
Apparemment, c'est ce qui plait à Mr Villani.
On avait les nombres imaginaires, les nombres transcendants, les géométries non euclidiennes et les dimensions incomplètes, alors pourquoi pas un mathématicien maqué avec des éco-logistes ? Espérons simplement qu'il deviendront un peu plus droles.
Réponse de le 21/05/2020 à 19:38 :
en quoi la prise de conscience que nous sommes vivants sur une planète aux dimensions et ressources finies et la volonté de ne pas détruire notre biotope serait elle aberrante ? après vous le déluge parce que vous le valez bien comme le dit le slogan ?
Réponse de le 23/05/2020 à 14:54 :
Les sciences sont abstraites, c'est dans leur essence.
Ce n'est pas pour autant que ce sont des délires.

Ce qui caractérise la science, c'est une démarche basée non seulement sur la logique mais aussi sur la différenciation entre l'observation et l'interprétation.
Il y a aussi quelques garde-fous trop négligés qui font partie du "package".

A savoir qu'une théorie reste réfutable à tout moment, à condition que la réfutation soit étayée d'arguments.
Ensuite une théorie n'est validée que si elle rend compte des phénomènes observées.
Et pour terminer la théorie doit être vérifiable par l'expérience et donner des résultats invariables selon les laboratoires.

Bref, c'est un démarche contraignante, qui enseigne l'humilité.

Qu'un parti politique se revendique de la démarche scientifique, ça nous changerait agréablement des "bêtes" médiatiques sans colonne vertébrale dont les convictions varient en fonction de la position de la queue de la vache.

Mais faire de la politique c'est aussi "pêtrir de l'humain", et ca n'est pas réductible à la science. Ceux qui ont voulu "scientiser" la politique via la génétique (de Hitler à Lyssenko), ou la pseudo science "économique" ont été des catastrophes à la fois pour la science et pour la politique.
a écrit le 20/05/2020 à 10:56 :
soirée théatrale de comédiens sans public
a écrit le 20/05/2020 à 9:55 :
le nom rappelle le ' ministere a l'egalite vraie' de hollande
(a ne pas confondre avec l'egalite fausse qui est ultraneoliberale ultramedef patronale)
bon, je crois que c'etait pour offrir un poste de ministre a rossignol, alors fallait trouver un ministere avec un nom et un titre, alors ca va
a écrit le 20/05/2020 à 9:13 :
La pensée unique voudrait que les Députés ont été élus grace au président ;

c'est faux, c'est un abus de la pensée unique ;

Le président a été élu grâce aux forces vives sur le terrain ... qui ont mené sa campagne et organisé les meeting, les affichages, les réunions locales, etc ...

a l'évidence c'est le président qui est redevable envers les députés élus et leurs soutiens locaux ;

Bravo à ce nouveau groupe parlementaire,

Honte aux députés Agir et Modem de n'être que des godillots bonimenteurs qui ont laissé le gouvernement Philippe et Castaner fait cogner les crs et les milices policières sur les personnels de la santé et sur les pompiers, toute la chaîne de santé publique, à coup de LBD, de matraques, de gaz lacrymogènes de canons à eau etc ...

le gouvernement philippe devrait etre traduit devant une coure martiale et se voir condamner aux plus lourdes peines de prison et de privation de leurs biens pour traitrise envers la nation
Réponse de le 23/05/2020 à 14:55 :
.... traduit devant une coure martiale et se voir condamner aux plus lourdes peines de prison et de privation de leurs biens pour traitrise envers la nation ...

Ou comment replacer la pensée unique, par une autre. :-))
a écrit le 20/05/2020 à 8:46 :
Comme tous ces dissident il bénéficie de l'impunité, mais ce sont des traites envers l'engagement de leurs électeurs. Ils devraient être accusé de faut et usages de faut,
de prévarication de leurs émoluments, et être immédiatement démissionnés.
C'EST UN SCANDALE POLITIQUE, a l'assemblée c'est le droit des électeurs et non celui des élus tout révoltés qu'ils soient. Remboursés
Réponse de le 20/05/2020 à 13:17 :
d'autres devraient etre censurés pour plus de 5 fautes de français et d'orthographe .
a écrit le 20/05/2020 à 8:14 :
la déconfiture de la rem est la cause de l'autoritarisme du 1er ministre
lui qui devais être éjecté au moment des gilets jaune
et ainsi de permettre plus de dialogue social
résultat une reforme des retraite un fiasco
la crise covid i dem ou mensonges succède promesses non tenu
pour après tripoter les donnes pour encore muselé les Français
exp après recherche sur le site de 'l'état la tranche d'Age la moins touché
mise a part les enfants est celle des 65 ans a 74ans
alors que le premier ministre s'apprêtez a les confiné
et qu'il a recule sous la pression de ségrégation et d'apartheid
plus on attend pour le dégager plus la cata sera grande
il sera incapable de reconstruire la France 1 sa vision mondialisme
2 incapables de dialogue social
a écrit le 20/05/2020 à 7:05 :
quand on voit ce que les français pensent de la science , on leur souhaite bonne chance dans leur entreprise écolo scientifique .......
Réponse de le 21/05/2020 à 12:39 :
@ Vercaud.
Il ne s'agit pas des francais dans le cas present mais des parisiens.
Tant pis pour eux s'ils adherent aux balivernes.
Ceci pose, je rejoins votre point de vue, les francais et les sciences.....
a écrit le 19/05/2020 à 23:13 :
La campagne pour les élections de 2022 vient de commencer. Des députés se défilent dans un sous groupe au nom fumeux Ecologie,Démocratie,Solidarité! Quel vent, il aurait pu s'appeler Sauve qui peut, Objectif 2022!
a écrit le 19/05/2020 à 19:46 :
La Science est corrompue par les lobbys industriels qui contreprouvent scientifiquement pour éviter les procès et la déroute.

L'Eglise aussi vit un moment difficile mais elle, que la Science a cherché à démolir lorsqu'on a allumé les Lumières, a un avantage: elle a un Chef qui sait où il va !
a écrit le 19/05/2020 à 18:15 :
C'est bel et bien en s'appuyant sur cette même science que l'agro-industrie, et donc la fin du monde qui l'accompagne, a été créée. Le troisième Reich adorait prouver scientifiquement ses délires les plus tordus également.

Donc plutôt que s'appuyer sur la science, se fonder sur la quête de la science,bien plus sûre, offrant bien plus de perspectives que la science en elle même qui n'est qu'un outil comme tout les autres, dépendant des gens qui l'ont entre les mains.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :