En pleine reprise, les émissions de CO2 ont baissé en Chine au troisième trimestre

Avec la levée des restrictions et le redémarrage de la machine économique chinoise, les émissions de dioxyde de carbone avaient rebondi à des niveaux supérieurs à 2019. Aussi, contre toute attente, le pays vient de connaître une baisse de 0,5% sur un an, selon une étude finlandaise du Centre for Research on Energy and Clean Air.

3 mn

Dans le même temps, la Chine a accru sa production de charbon, battant des records d'extraction quotidienne début novembre à plus de 12 millions de tonnes.
Dans le même temps, la Chine a accru sa production de charbon, battant des records d'extraction quotidienne début novembre à plus de 12 millions de tonnes. (Crédits : Reuters)

Pour la première fois depuis la relance économique post-Covid en Chine entamée au deuxième semestre 2020, les émissions de CO2 ont reculé au troisième trimestre, selon une étude du Centre for Research on Energy and Clean Air (CREA). Deux facteurs principaux viennent expliquer cette baisse selon le Centre. D'abord, les autorités chinoises ont pris des mesures pour limiter la spéculation et l'endettement dans l'immobilier, entraînant une forte chute du nombre de chantiers de construction, soit autant d'activités émettrices de carbone en moins. Ensuite, les pénuries de charbon ont entraîné des rationnements d'électricité dans tout le pays, contribuant aussi à la baisse des émissions.

Résultat, le pays a connu une baisse de 0,5% sur un an des émissions liées aux combustibles fossiles et au ciment au troisième trimestre, selon cet organisme de recherche spécialisé dans la pollution de l'air et basé en Finlande.

Mais cette tendance à la baisse peut-elle durer ? Depuis le début du quatrième trimestre, face aux pénuries d'électricité, la Chine a accru sa production de charbon, battant des records d'extraction quotidienne début novembre à plus de 12 millions de tonnes. "Si le gouvernement chinois prend de nouvelles mesures de relance économique, les émissions pourraient rebondir une nouvelle fois", note l'étude.

Le géant asiatique est en valeur absolue le pays qui émet le plus de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique. En 2019, la Chine a largué plus de CO2 dans l'atmosphère (27%) que l'ensemble des pays développés - distançant les Etats-Unis (11%), l'Inde (6,6%) et l'Union européenne (6,4%), notait l'Agence internationale de l'énergie (AIE). Il est toutefois loin derrière en émissions par habitant.

Alors que la Chine tient depuis longtemps une position ambiguë, avérée lors de la dernière COP26 de Glasgow, elle s'est engagée à atteindre son pic d'émissions carbonées en 2030, avant de parvenir en 2060 à la "neutralité carbone" (c'est-à-dire produire autant de gaz carbonique que d'en absorber).

Lire aussi 10 mnClimat : le grand paradoxe de la Chine ?

Les émissions contenues sur l'immobilier

Les mesures chinoises contre le secteur immobilier constituent d'ailleurs "un changement systémique majeur" qui "pourrait signifier que les émissions chinoises de CO2 atteindront un pic au niveau actuel ou presque", souligne Lauri Myllyvirta auprès de l'AFP.

"Ce serait une issue bien meilleure que l'augmentation des émissions jusqu'à la fin de cette décennie" en 2030, comme ce qui est prévu actuellement par la Chine, note-t-il.

Aussi, la Chine investit massivement dans les énergies renouvelables et le nucléaire, mais l'essentiel de sa production d'électricité est encore assurée par les énergies fossiles comme le charbon.

Les émissions chinoises de CO2 avaient fortement chuté début 2020 avec la pandémie, en raison des confinements et quarantaines. Elles avaient ensuite rebondi à des niveaux supérieurs à 2019, au fil de la levée des restrictions.

(Avec AFP)

Lire aussi 7 mnCinq choses à savoir sur la pénurie d'électricité en Chine

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 29/11/2021 à 11:48
Signaler
Conseil de lecture : ne manquez pas de lire "Terres rares" de Jean Tuan chez C.L.C. Editions. Un néo-polar épicurien et érudit qui dévoile certaines menaces que la Chine fait peser sur le monde. Lecture édifiante et distrayante ! Disponible en libr...

à écrit le 29/11/2021 à 8:46
Signaler
D'un côté des pays aux dirigeants politiques bavards impénitents qui font des tonnes de promesses écologiques pour au final ne rien faire et de l'autre la Chine montrée du doigt, la méchante dictature qui veut le mal des gentils occidentaux, qui poll...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.