Résultats en hausse pour Suez en 2019

 |   |  389  mots
(Crédits : Charles Platiau)
Le numéro deux mondial de la gestion de l'eau et des déchets estime à ce stade à 30 à 40 millions d'euros l'impact du coronavirus en Chine.

Suez, numéro deux mondial de la gestion de l'eau et des déchets, a vu ses résultats progresser nettement en 2019, affichant de nouveau des objectifs de croissance pour 2020, première année d'application de son nouveau plan stratégique.

Son bénéfice net pour 2019 est en hausse de 5% à 352 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires en progression de 3,9% à 18,02 milliards d'euros (+3,3% à changes constants) supérieur au consensus d'analystes publié par FactSet.

Le groupe, qui vise +5 à 6% de marge opérationnelle (Ebit) pour 2020, estime à ce stade à 30 à 40 millions d'euros l'impact du coronavirus en Chine au premier trimestre, "avec hypothèse d'un retour progressif à la normale au cours du 2e trimestre".

"Covid-19 pour l'instant a essentiellement impacté nos activités en Chine, avec un ralentissement fort de l'activité sur le premier trimestre", a commenté le directeur général Bertrand Camus lors d'une conférence téléphonique. La Chine représente 7 à 8% de l'activité du groupe.

Mais "nous avons rouvert nos bureaux à Hong Kong et en Chine continentale, nous rouvrons nos six incinérateurs de déchets dangereux qui avaient été impactés", a-t-il décrit, évoquant l'expérience acquise lors de l'épidémie de H1N1.

"Nous continuons à surveiller la situation (...) En Europe, la situation est assez récente, pour l'instant les plans de continuité d'activité ont été actualisés pour être prêts: cela consiste à être équipés, avoir les masques, se poser la question des fournisseurs, avoir accès aux produits essentiels, pour assurer la continuité du service pendant l'épidémie", a-t-il ajouté.

En attendant, pour 2019, "tous les objectifs fixés sont atteints ou dépassés", a-t-il souligné.

"Grâce à nos succès commerciaux, la croissance organique de notre chiffre d'affaires est supérieure à nos attentes. Notre profitabilité (...) s'explique par des évolutions tarifaires positives sur certains marchés et par les efforts en matière de performance opérationnelle", a-t-il ajouté.

Le groupe, qui a renouvelé depuis le printemps sa direction, a annoncé en octobre un plan stratégique à horizon 2030 visant à conquérir des marchés et à accroître sa rentabilité via un plan de cessions/acquisitions.

Suez met en avant l'obtention de contrats importants tels que la gestion des déchets du Grand Manchester ou la construction d'une usine de recyclage de plastiques à Bangkok, et l'essor des métiers liés aux solutions numériques.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/02/2020 à 9:44 :
Merci d'arrêter donc l'explosion des tarifs de l'abonnement d'eau hein...

Tu m'étonnes que leurs résultats soient en hausse !

Toujours sur le dos des mêmes... -_-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :