Idée reçue (1/5) Sur le long terme, la croissance allemande dépasse celle de la France

 |   |  809  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La Tribune poursuit ses séries d'été. Cette semaine: les idées reçues de 2013, en économie. Chapitre I : l'Allemagne a toujours eu des performance supérieures à celle de la France en matière de croissance !

En France, il n'y a pas de croissance, alors que l'Allemagne fait beaucoup mieux en la matière. Incontestable s'agissant des années récentes, ce constat a tout l'air de correspondre à une réalité déjà ancienne. C'est apparemment évident, l'Allemagne a toujours mené en tête la course à la croissance. Sur le moyen-long terme, nos voisins seraient bien sûr gagnants. Est-ce si vrai? La  réalité statistique confirme-t-elle cette idée bien établie ? Pas vraiment.

Depuis l'année 2000, le PIB de l'Allemagne a augmenté de 14,3% (en volume, bien sûr), selon les données officielles d'Eurostat. Quant au PIB français, il a crû de... 14,1%. Cette quasi égalité, contre-intuitive, tient tout simplement à la situation allemande du début des années 2000, marquée par une croissance zéro, alors que la France enregistrait des hausses certes modérées, mais bien réelles, de sa richesse nationale. D'aucuns affirment que l'économie allemande ne fait aujourd'hui que rattraper son retard accumulé au début des années 2000.

Encore plus favorable à la France sur le long terme

Si l'on s'inscrit dans une perspective de plus long terme, la réalité statistique devient encore plus favorable à la France. Depuis...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/08/2013 à 10:05 :
On ferait bien de choisir un autre intervalle de temps, par exemple les annees ou le SPD-Grune (PS-Verts) nétaient pas au pouvoir et comparer alors! Que ce soit en Allemagne, que ce soit en France, les politique "socialistes" (en ce y compris Chirac et Sarko) conduisent a un ralentissement economique, car augmentation des taxes et prelevement generant decouragement des createurs de richesse et gaspillages des fonctionnaires.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :