Eolien offshore : Siemens règne en maître sur les mers européennes

 |   |  355  mots
Copyright Reuters
Le fabricant allemand Siemens et son partenaire l'énergéticien danois Dong Energy ont annoncé jeudi un contrat géant portant sur la fourniture de 300 turbines du nouveau modèle (6 MW). Ce contrat renforce la position de leader de Siemens dans l'éolien marin en Europe et rend de plus en plus probable une prochaine implantation industrielle au Royaume-Uni.

C'est un contrat qui compte triple. Estimé à environ 2,7 milliards d'euros, il permet à Siemens d'imposer sa nouvelle éolienne offshore de 6 MW à entraînement direct et constitue une excellente nouvelle dans une activité où l'industriel allemand a récemment connu quelques déboires, notamment en raison de pénalités de retard qu'il a dû verser en Allemagne. Siemens et Dong (par ailleurs partenaire de EDF et Alstom dans le cadre de l'appel d'offres français) ont annoncé jeudi un contrat portant sur 300 machines, d'une puissance totale de 1.800 MW, soit la consommation de 2 millions de foyers environ.

Ce nouveau modèle d'éolienne de 6 MW se substitue au modèle historique de 3,6 MW que Siemens a déjà installé en grandes quantités en mer Baltique et mer du Nord. Leader de l'éolien offshore européen, il s'est encore placé en première position lors des six premiers mois de 2012, avec 108 machines sur les 132 installées. Dotée de pales d'une taille record de 75 mètres, cette nouvelle machine permet à l'allemand de faire jeu égal avec les machines annoncées par les fabricants français Areva et Alstom.

18 GW d'éolien offshore attendus en 2020 au Royaume-Uni

Ce contrat, dont la valeur est estimée à 2,7 milliards d'euros, s'inscrit dans le "Round 3", c'est-à-dire le troisième lot d'appels d'offres lancé par le Crown Estate, qui gère le patrimoine foncier de la Couronne. Le Royaume-Uni, de loin le pays le plus actif dans l'éolien offshore en Europe, vise 18 GW d'énergie éolienne au large de ses côtes à l'horizon 2020 (soit 18 % de la demande intérieure d'électricité) et 32 GW d'ici à 2050.

Probable implantation industrielle en Angleterre

Siemens fournit déjà des machines à Dong pour plusieurs parcs, tant dans les eaux britanniques qu'en Allemagne et au Danemark. Mais, les turbines se transportant difficilement, cette annonce relance les spéculations sur une prochaine implantation industrielle de Siemens. L'industriel allemand, qui a d'ores et déjà obtenu l'approbation des autorités locales, était dans l'attente de commandes justifiant l'investissement de 210 millions de livres (268,12 millions d'euros) prévu à Hull (nord-est de l'Angleterre au bord de la Humber, estuaire de deux fleuves).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/08/2012 à 11:46 :
Siemens est de très loin plus compétent en éolien que Alstom et Areva !
*********************************************************************************
Siemens a l/expérience qui fait défaut a Alstom et Areva en éolien off-shore !
**************************************************************************************
Les équipements Siemens installés donnent entière satisfaction !
*************************************************************************

a écrit le 23/07/2012 à 9:43 :
et pendant ce temps là, en France, l'Etat continue a empêcher le développement des EnR, en premier lieu le solaire et l'éolien ! L'ancine gouvernement n'a fait que prendre de stupides décisions. On attend celels du nouveau !.... mais l'attente est déjà longue, on continue à se faire doubler .....
Réponse de le 25/07/2012 à 13:43 :
la plus stupide des décisions c'est bien de faire de l'éolien industriel en France ..de l'hydrolien , du solaire , de la géothermie , de l'isolation d'accord ...mais ces stupides éoliennes qui prennent comme source force le fluide le plus léger ...et quand il y en a ...ça c'est vraiment idiot ...le plus mauvais rendement espace utilisé / kwh produit .
un véritable gaspillage et saccage écologique
Réponse de le 26/07/2012 à 12:34 :
p polio ne tient pas compte les cout de maintenance extraodinairement élevés de l'hydolien pour le comparer à l'éolien avant de déclarer que l'éolien donne un mauvais rendement.
Les hydroliennes necessite des interventions en mer avec des navires, des équipages, des couts astronimiques de maintenances due à l'erosion des composants, le nétoyages (algues coquillages, sable, etc.....). Bref, les déclarations qui ne sont pas argumentées ne valent pas grand' chose.
a écrit le 21/07/2012 à 11:33 :
En plus de l'éolien offshore, l'hydrolien commence a intéresser de plus en plus de monde car produisant encore plus d'énergie. D'ici quelques années certains se mordront les doigts de ne pas avoir pris le train de l'histoire en marche alors qu'il en était encore temps.
a écrit le 21/07/2012 à 11:14 :

eh voila encore GRILLE §§**
a écrit le 20/07/2012 à 20:40 :
La crise conduisant progressivement les pays européens à remettre en cause les niveaux des subventions à l'éolien et compte tenu du coût de production de l'électricité très élevé de sa version offshore, les projets annoncés seront, par la force des choses, revus à la baisse ou supprimés au cours des prochains mois. En Allemagne, les projets en cours sont d'ores et déjà bloqués par l'absence de financement des liaisons électriques nécessaires. Il n'en reste pas moins que ce secteur pourrait constituer un marché de niche à l'export intéressant dans les BRICS, qui elles disposent des ressources financières nécessaires. Encore faudrait-il, ce qui semble très improbable, que les Chinois ne se posent pas en concurrents.
a écrit le 20/07/2012 à 19:47 :
L"eolien se semble pas avoir d'avenir au pays des cerveaux lents
a écrit le 20/07/2012 à 19:24 :
Et pendant que les Allemands recoltent les fruits de leur transition energetique initieee il y a 10 ans, nous nous arccrochons a une energie nuke depassee et pleine de dangers pour les generations futures.

Le proverbe suivant n'a jamais ete aussi vrai : la France a toujours une guerre de retard.
Réponse de le 21/08/2012 à 11:52 :
effectivement,la France a toujours une guerre de retard !
****************************************************************
Les allemands en ont l/expérience qui nous fait défaut !
***************************************************************+la volonté !
**************

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :