La polémique sur les causes du réchauffement repart de plus belle

Le prochain rapport du GIEC (groupement d'experts environnemental sur l'évolution du climat) doit sortir par volets successifs à compter de septembre 2013. Un blogueur américain qui en a divulgué des fuites sur Internet, affirme que ses conclusions relativisent l'impact de l'action humaine et soulignent celui du rayonnement solaire. De nombreux experts contredisent cette «interprétation» du rapport.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le nom d'Alec Rawls ne vous dit probablement rien. Ce blogueur américain est l'un des 800 relecteurs acceptés par le GIEC (Groupe d'experts environnemental sur l'évolution du climat) pour les travaux préparatoires de son prochain rapport, dont la publication doit commencer en septembre 2013.

Selon le quatrième et dernier opus du GIEC, paru en 2007, «la majeure partie du réchauffement de la seconde moitié du XXe siècle est très vraisemblablement due au surplus d'effet de serre et donc aux activités humaines». D'après Alec Rawls, qui a fait fuiter une version provisoire du prochain rapport, ces conclusions y seraient remises en cause.

Le soleil plus déterminant que prévu, mais pas plus que l'activité humaine

Selon lui, le rôle du rayonnement solaire serait en effet plus important que l'activité humaine. En réalité, le passage qu'il cite indique bien que le rôle de l'activité solaire serait plus important que ce qu'on estimait précédemment. Mais, comme cela a été souligné par plusieurs experts depuis jeudi dernier, date à laquelle le texte a été mis en ligne, il ne remet pas pour autant en cause le rôle de l'activité humaine.

En revanche, sur certains points précis, ce nouveau rapport tire des conclusions légèrement différentes de celles contenues dans le précédent.

Des étés sans glace dans l'Arctuique dès 2100... ou 2050

Sur les sécheresses, par exemple, les experts notent une diminution récente de leur durée et leur intensité; sur les cyclones, ils réaffirment leurs prévisions d'événements plus intenses en moyenne mais admettent la faiblesse des modèles qu'ils avaient précédemment établis sur le long terme.
La circulation des océans, et notamment le Gulf Stream, ne devrait pas s'interrompre dans les siècles à venir, comme le risque en avait été évoqué précédemment.

En revanche, concernant les glaces de l'Arctique (qui n'ont jamais été plus limitées qu'en septembre dernier) et le niveau de la mer, ce nouveau rapport est encore plus pessimiste que le précédent. Ses experts s'attendent en effet à des étés sans glace dans l'Arctique à partir de 2100, une date que d'autres scientifiques fixent plutôt à 2050 !
En incluant l'effet de la fonte des glaces, les prévisions d'élévation du niveau de la mer sont plus élevées que dans le dernier rapport.

Quant à la pollution de l'air, qui ralentit le réchauffement en limitant le rayonnement du soleil, son effet serait plus faible que prévu.

De 2 à 5°C de plus d'ici la fin du siècle

Conclusion, en termes de prévision d'évolution des températures, l'incertitude demeure, mais selon les scénarios, la hausse s'établit entre 2°C et 5°C d'ici à 2100, et de 0,4 à 1°C d'ici à 2035.
Et il se confirme que le phénomène est déjà entamé, puisque les trois dernières décennies ont été les plus chaudes des 800 dernières années...

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 46
à écrit le 07/01/2013 à 18:11
Signaler
ce que vous écrivez sur ce site set réellement juste

à écrit le 28/12/2012 à 23:25
Signaler
Mouai pendant ce temps on a encore le chauffage je te fait remarquer

à écrit le 19/12/2012 à 12:19
Signaler
bonjour, j?ai lu que la température avait cessé d?augmenter il y a 16 ans..., info provenant du Met office, j?ai rêvé?

le 20/12/2012 à 20:19
Signaler
Vous avez mal lu, c'est une arguties climatosceptique répétée à volonté qui n'a aucun fondement.

le 20/12/2012 à 21:00
Signaler
@ Neige d'Hiver : je confirme la réponse de Kevin. Pour les détails cliquer sur les réponses 9 et 52 entre autres. Les climatosceptiques (pas les vrais mais ceux qui font du lobbying un peu basique) on juste fait varier une échelle entre 2 périodes m...

à écrit le 19/12/2012 à 0:56
Signaler
Les climatosceptiques ne pensent pas que c'est le soleil la cause du réchauffement en cours mais bien le C02 : Berkeley Earth Surface Temperature montre que la température terrestre a augmenté de 1,4°C au cours des 250 dernières années dont 0,8°C pen...

à écrit le 19/12/2012 à 0:41
Signaler
On lit tellement d'inepties non argumentées des pseudo-climatosceptiques (les lobbyistes), les vrais étant de moins en moins nombreux, que des réponses scientifiques à chaque point s'imposent : http://www.skepticalscience.com/argument.php

à écrit le 18/12/2012 à 18:06
Signaler
Le problème avec l'effet de serre du CO2, c'est qu'il était déjà SATURÉ, c'est-à-dire que le CO2 était déjà au maximum de son efficacité, AVANT que l'homme n'intervienne ! A 0.3% de concentration, il était déjà TOTALEMENT opaque aux radiations qui l...

le 19/12/2012 à 0:32
Signaler
Génial, tous les chercheurs qui travaillent sur le sujet depuis plus de 40 ans n'y ont pas pensé, vous êtes tout simplement génial Yves ! ;o)

à écrit le 18/12/2012 à 16:55
Signaler
Chut, chut .... il faut qu'ils continuent à y croire et continuent à payer les impôts, les taxes et prochainement les taxes écologiques .... chut ....

le 19/12/2012 à 0:35
Signaler
Ah la bonne vieille théorie du complot ! Arhénius avait inventé tout çà au siècle dernier pour prélever plein d'impôts et taxes, quel malin ! Comme si on avait besoin de tout cela pour prélever des impôts pfffff !

à écrit le 18/12/2012 à 16:45
Signaler
Je ne sais trop ce que raconte le GIEC et la polémique est lancée sur réchauffement ou pas réchauffement en fonction ou pas de l'activité humaine. Ce que je sais, c'est qu'il y a quelques années, j'ai eu l'occasion d'assister à une présentation objec...

à écrit le 18/12/2012 à 16:22
Signaler
J'ai toujours du mal à comprendre la tripoté de commentaires anti-réchauffement et/ou conspirationistes. C'est pourtant simple : 1) le CO2 et le méthane (+CFC et qques autres) sont des gaz à effet de serre, pas de doutes là-dessus (et il y a aussi la...

le 18/12/2012 à 16:47
Signaler
Je souscris pleinement au contenu de votre commentaire. Les dérives polémiques et politiques ne doivent pas occulter les faits et les éléments scientifiquement objectifs.

le 18/12/2012 à 17:03
Signaler
@ K : sauf que 90 % des émissions de CO2 proviennent de l'évaporation terrestre, seuls 10 % sont anthropiques, et ce seraient ces 10 % qui font varier le climat ? soyons sérieux... Sur vos observations, c'est faux, il y a stabilité des températures ...

le 18/12/2012 à 17:05
Signaler
@K je ne nie pas le réchauffement mais je m'interroge sur ses conséquences et force est de constater que les modèles sont contradictoires. ce que je dénonce surtout c'est la culpabilisation du citoyen lambda que l'on stigmatise parce qu'il laisse la ...

le 18/12/2012 à 17:07
Signaler
la concomitance de faits ne permet pas'(scientifiquement)de les correler.Cf polemeique avec cl allegre

le 18/12/2012 à 17:08
Signaler
Vous faites une confusion (habituelle) entre corrélation et causalité, alors que ce sont deux phénomènes différents. Pour essayer de vous expliquer, vous connaissez l'histoire de la vieille dame dans l'avion ? Elle fait appeler le pilote par une hôte...

le 18/12/2012 à 18:03
Signaler
@K, le problème avec l'effet de serre du CO2, c'est qu'il était déjà SATURÉ, c'est-à-dire qu'il était déjà maximum AVANT que l'homme n'intervienne ! A 0.3% de concentration, il était déjà TOTALEMENT opaque aux radiations qu'il est capable d'absorber...

le 19/12/2012 à 0:47
Signaler
Super Abitbol le coup de "l'atmosphère qui se dissipe avec l'altitude" et l'absence de "boule de verre autour de la terre". Bientôt l'oxygène va arriver sur la lune avec votre théorie de dissipation ! Vous avez pris des cours de science auprès de Ber...

le 19/12/2012 à 9:37
Signaler
Des critiques en forme. John Galt et "90 % des émissions de CO2 proviennent de l'évaporation terrestre" : on émet du CO2 et, étonnamment, le taux dans l'atmosphère monte ... L'argument ne tient pas la route. Abitbol "l'humain n'a pas à se limiter" : ...

le 19/12/2012 à 11:15
Signaler
@ K : en quoi le fait que je cite ne tient pas la route ??? l'évaporation est responsable de 90 % des émissions de co2 sur Terre, c'est un fait ??? Pour le reste de votre prose, on retrouve les arguments typiques des malthusiens nihilistes qui ne com...

le 20/12/2012 à 20:36
Signaler
John Galt votre argument ne tient pas la route car depuis 1850 le changement relatif de rapport isotopique de carbone naturel et anthropique est de 0.15%. Cela peut sembler modeste, mais c'est beaucoup plus grand que la variabilite naturelle. Exemple...

à écrit le 18/12/2012 à 15:40
Signaler
le rechauffement , oui en ce moment il y en en france , nos politiciens réflechissent tellement pour nous inventer des impots qu'ils contribuent au rechauffement de la planete

à écrit le 18/12/2012 à 15:07
Signaler
La vérité, c'est que leurs modélisations se contredisent (finalement, on garde le Gulf Stream mais on perd l'océan Glacial en 2101, le 3 juillet...) et se trompent dans leurs prévisions. DONC ils ne comprennent pas vraiment ce qui se passe mais refus...

le 18/12/2012 à 16:26
Signaler
Facile de dire "j'attends le modèle parfait" dans son salon ... : il est absolument certain que tu ne l'auras jamais (une prévision en climatologie est comme une prévision en sismologie : on a des indices, on sait que des zones sont à risques, mais o...

le 19/12/2012 à 2:11
Signaler
On a dépassé le cap des seules modélisations puisque de nombreuses disciplines scientifiques sont concernées en plus des climatologues et les prévisions de montée des océans antérieures sont désormais vérifiées concrètement avec leur impacts partout ...

le 23/12/2012 à 2:08
Signaler
Je met mon roti dans le four à thermostat 7, il est cuit correctement. je le met à thermostat 8 et il ressort tout cramé. Ce serait les 10% de gaz en plus brûlés dans le four qui ont tout fait cramé? Soyons sérieux, ce n'est pas possible, c'est parce...

à écrit le 18/12/2012 à 15:06
Signaler
Et que dire quand a l'évolution de l'emploi du charbon qui va bientôt passer devant le pétrole sachant qu'a puissance égale sa combution dégage plus de CO2 que vont faire nos verts face a la Chine.C'est bien la politique qui dénature tous les débats ...

le 19/12/2012 à 1:48
Signaler
Il faudrait quand même intégrer que toutes les technologies évoluent et le charbon si l'on lui adosse la cryogénie et le captage de C02 par des microalgues ou autres en lui couplant la cogénération, son bilan devient pas mauvais du tout puisque l'on ...

à écrit le 18/12/2012 à 14:02
Signaler
et on trouve aussi que les prévisions antérieures se sont plantées sur l'évolution des températures (qui stagnent depuis 16 ans) sur la hausse du méthane et l'impact du réchauffement sur les évènements extrêmes. De même aucune signature anthropique d...

le 18/12/2012 à 14:35
Signaler
Vous avez raison et on en revient à Al Gore et son fonds Generation Investment Management LLP, qui ont fait un énorme lobbying aurpès de l'ONU pour crier au loup et nous encourager (pour ne pas dire forcer) à dépenser des sommes hallucinantes dans de...

le 19/12/2012 à 1:18
Signaler
Sauf que que c'est vous qui décrétez unilatéralement que les températures de l'atmosphère et des océans n'augmentent plus depuis 16 ans ce qui a été maintes fois contredit donc il faudrait vous mettre à jour. Idem sur la montée des océans et leur ten...

le 19/12/2012 à 11:17
Signaler
@ Kevin : C'est le giec qui a reconnu lui même que les températures ne montent plus depuis 16 ans, mais sans en faire la pub ...

le 20/12/2012 à 20:40
Signaler
On ne voit pas quand le Giec a pu reconnaître cela car les records de hausses de températures de l'atmosphère et des océans sont régulièrement battus, 2005, 2008, 2010 etc et que le Giec a révisé ses prévisions à horizon plus lointain à la hausse y c...

à écrit le 18/12/2012 à 14:00
Signaler
Pour relativiser un peu: Au treisieme siècle on mangeait des fraises à noel à Strasbourg... Cette info provient des archives de la construction de la cathédrale. Par ailleurs l'ancien directeur du GIEC a du demissionner pour..... falsification de don...

le 19/12/2012 à 1:11
Signaler
Il y a aussi de la neige qui tombe parfois en Arabie Saoudite, vous confondez la météo à un instant t et un endroit et les grandes tendances climatiques. Par ailleurs quel directeur du Giec aurait démissionné pour avoir fasilfié des données ? Aucune ...

à écrit le 18/12/2012 à 13:32
Signaler
les 3 dernières décennies ont été les plus chaudes de ces 800 dernières années ... quand on sait qu'on a commencé les mesures à partir de la fin du 19ième, cela laisse réveur... Surtout si on met en perspective l'optimum médieval, qui s'est terminé v...

le 18/12/2012 à 14:51
Signaler
pour une fois je ne vous contredirai pas sur le fonds tout à fait d'accord avec vous. Comme je l'avais lu dans un article il était indiqué que l'écologie était une forme extrême du conservatisme l'homme ayant la vanité de croire qu'il avait une prise...

le 18/12/2012 à 15:47
Signaler
@GABUZO : Et plus spécifiquement sur la France, les écolos sont d'anciens marxistes reconvertis, pétris de contradictions (écolo mais productivistes ??). Bref, tout ceci débouche sur une pensée nihiliste (cad qui trouve que l'homme est néfaste à la T...

le 19/12/2012 à 1:38
Signaler
Les écolos ont eu parfaitement raison depuis Cousteau, Dumond, Bombard etc si vous avez encore un soupçon d'objectivité et ne se sont en rien trompés sur les problèmes environnementaux et de ressources auxquels nous sommes confrontés, vous semblez un...

le 19/12/2012 à 11:19
Signaler
@ Wasp : le problème, c'est le non respect des droits de propriété qui mène à la sur exploitation des ressources naturelles. étudiez la tragédie des communs. Je peux vous donner de nombreux sites de climato sceptiques autrement plus scientifiques que...

le 20/12/2012 à 20:54
Signaler
Si vous prenez le Giec pour un organe scientifique en tant que tel c'est que vous n'avez pas encore bien compris le fonctionnement global du système : c'est un "organisme intergouvernemental" qui n?a pas pour mandat d?entreprendre des travaux de rech...

à écrit le 18/12/2012 à 13:32
Signaler
La trop fameuse lutte contre le réchauffement climatique a pris une tournure bien trop politique pour que ce soit honnête. Les politiciens ont sauté sur l'occasion pour créer de nouvelles lois et, bien évidemment, de nouvelles taxes qui finissent dan...

le 18/12/2012 à 15:10
Signaler
Des politiciens... et des financiers du marché des quotas CO2, une énorme fumisterie des eurocrates.

le 19/12/2012 à 2:03
Signaler
Si le marché du C02 était une "fumisterie" des eurocrates, pourquoi les chinois et plusieurs pays asiatiques développent des marchés du C02, de même que plusieurs Etats américains entre autres ? Et pourquoi de nombreux pays veulent participer à ce ma...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.