L'Iran menace de couper la route de l'or noir

 |   |  179  mots
Le guide suprême, Ali Khamenei, a affirmé hier que l'Iran ne renoncerait pas à son droit au nucléaire, malgré les sanctions imposées par l'ONU, alors qu'un important commandant militaire a menacé de couper la route du pétrole en cas de pressions supplémentaires contre Téhéran. Le guide iranien a mis en garde les gouvernements arabes contre le " piège " tendu par " les Etats-Unis qui veulent créer avec la Grande-Bretagne et quelques pays arabes un front contre la République islamique d'Iran ".Pour sa part, le commandant Majid Mir-Ahmadi, numéro deux du corps du bassidj (milice islamique), a affirmé que la domination de l'Iran sur le détroit d'Ormuz rend son pays si puissant qu' "il contrôle dans sa poigne de fer la sécurité énergétique du monde ". " Nous pouvons par conséquent exercer une pression sur les économies européenne et américaine identique à la pression qu'ils exerceront sur nous ", a-t-il déclaré en menaçantaussi les pays du Golfe, dont le pétrole transite par le détroit d'Ormuz.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :