Altran taille dans ses effectifs

Début janvier, le PDG d'Altran, Yves de Chaisemartin, jugeait encore le taux de consultants en attente de mission ? en intercontrat ? « parfaitement raisonnable ». Le discours a nettement évolué depuis, reflétant la forte détérioration de l'activité d'Altran en début d'année. Le chiffre d'affaires du groupe de conseil en technologies a reculé au premier trimestre de 8,2 % à périmètre et change constants, à 371,4 millions d'euros, un niveau sensiblement inférieur aux attentes du marché. Altran a en particulier été pénalisé par la contraction de son activité de conseil en stratégie et par celle du conseil en R&D pour ses clients du secteur de l'automobile. Altran, qui avait continué à recruter au dernier trimestre 2008, a enclenché en 2009 une rapide réduction de ses effectifs. Altran s'est déjà séparé de 492 salariés, ramenant son effectif global à 18.030 personnes, en interrompant notamment un certain nombre de périodes d'essai. L'étape suivante ne devrait pas être moins draconienne. Altran a indiqué, hier, avoir débuté des consultations afin de mettre en place « des mesures d'ajustement des effectifs à la réalité du march頻.intensifier les effortsLors d'une conférence téléphonique, Yves de Chaisemartin a précisé qu'Altran pourrait recourir à des mesures de chômage partiel, comme l'ont déjà fait Alten ou Assystem, et/ou à un plan de départs volontaires. « J'espère que nous ne serons pas obligés d'aller au-del࠻, a-t-il précisé. Le groupe compte également intensifier ses efforts sur ses coûts indirects, qui représentaient 23,8 % du chiffre d'affaires fin 2008, un niveau assez élevé pour le secteur, plutôt situé aux alentours de 20 %. O. H.492 C'est le nombre de salariés dont le groupe s'est déjà séparé.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.