Edmond de Rothschild restructure ses activités

 |  | 273 mots
Lecture 1 min.
ociété de gestionLa restructuration de certaines activités de gestion d'actifs de La Compagnie Financière Edmond de Rothschild Banque (LCFR) est en phase d'être finalisée. Comme annoncé dans nos colonnes (lire « La Tribune » du 12 février, page 21), elle concerne le rapprochement de Edmond de Rothschild Financial Services (EDRFS) et Edmond de Rothschild Multi Management (EDRMM). À l'époque, Michel Cicurel, président du directoire de LCFR, « se félicitait » de ce rapprochement qu'il « souhaitait depuis quelques années ». Ce dernier estimant que EDRFS et EDRMM ont de bonnes raisons de regrouper leurs expertises.Concrètement, c'est EDRFS qui absorbe EDRMM. Pour preuve, Guillaume Poli, actuel président du directoire de EDRFS, piloterait la nouvelle entité qui s'appellerait Edmond de Rothschild Investment Managers, selon nos informations. Il serait secondé par Nicolas Dubourg, président du directoire de RFS Investment Managers, et Olivier Neau, président du directoire de EDRMM. Le déménagement, il y a quelques semaines, des équipes de multigestion dans les locaux de EDRFS, rue Montalivet, va aussi dans ce sens. La nouvelle structure affiche une dizaine de milliards d'euros d'encours, apportés principalement par EDRFS.une page se tourneAvec cette réorganisation, LCFR tourne une page de son histoire puisque Pierre Palasi, fondateur de la gestion dans le groupe, n'a plus de fonction directement liée à la gestion.Au final, LCFR disposerait de deux sociétés de gestion avec Edmond de Rothschild Asset Management, dirigée par Philippe Couvrecelle. La pérennité de ce modèle devra être démontrée. Sinon, la prochaine étape pourrait bien être le rapprochement de ces deux structures. Thierry Serrouy

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :