L'exécutif reprend l'offensive sur la réforme locale

3 mn

Après le flottement, la contre-offensive. L'Élysée et Matignon ont donc décidé, après deux semaines d'atermoiement, de reprendre la main sur le dossier de la réforme territoriale. Mercredi, François Fillon réunira la Conférence nationale des exécutifs qui rassemble les représentants des élus locaux. Le Premier ministre, à qui l'Élysée a « repass頻 le dossier de la réforme territoriale après le dépôt du rapport Balladur, va engager la concertation promise par le chef de l'État avant le dépôt d'un projet de loi-cadre cet été pour une discussion parlementaire à l'automne.Quatre jours plus tard, le 29 mars, Nicolas Sarkozy montera à son tour au front, cette fois sur le dossier de la région parisienne. Le président de la République va saisir l'occasion de l'inauguration, au palais de Chaillot à Paris, de l'exposition des dix projets d'architectes consacrés à la capitale du XXIe siècle ? une commande de l'Élysée pour faire connaître ses vues sur l'avenir de l'Île-de-France. Après avoir annoncé, lors de la remise du rapport Balladur, que le dossier parisien serait traité à part du reste de la réforme territoriale, le président devrait à cette occasion détailler les projets préparés depuis des mois par Christian Blanc, l'énigmatique secrétaire d'État à l'Aménagement de la région capitale. Ceux-ci devraient s'articuler autour de la construction d'une rocade ferroviaire souterraine à l'ouest de la région, désservant en particulier le futur pôle technologique et universitaire de Saclay, ainsi que sur le développement de nouveaux pôles d'activités au nord-est de Paris. Christian Blanc devrait également se voir confier, par le président, la mission de réfléchir à la « gouvernance » de l'Île-de-France après que ce dernier a repoussé l'idée d'un Grand Paris regroupant la capitale et la « petite couronne » proposé par Édouard Balladur.La concertation ainsi lancée, l'exécutif ne sera pas tirée d'affaire pour autant. Bien au contraire. Le débat organisé hier après midi au Sénat sur l'organisation et l'évolution des collectivités territoriales en présence de Michèle Alliot-Marie, la ministre de l'Intérieur, a démontré que les grands élus n'étaient pas prêts à abandonner leurs prérogatives et leurs compétences. Le gouvernement a d'ailleurs décidé de jouer la prudence puisque la concertation débutera par le sujet le plus consensuel : le développement des intercommunalités, qui fait l'objet d'un certain consensus à gauche comme à droite. Comme le gouvernement, l'UMP va également se mobiliser pour convaincre ses élus locaux d'accepter des évolutions territoriales. Hier soir, le bureau politique du mouvement ? en présence d'Édouard Balladur ? était justement consacré à ce thème.Tournée des élusÀ la demande de Xavier Bertrand, le secrétaire général de l'UMP, Dominique Perben, l'ancien garde des Sceaux, qui a fait partie de la mission Balladur, va entamer dès aujourd'hui dans le Doubs une tournée des élus UMP qui durera jusqu'en mai. n

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.