Confortée, l'équipe de Bercy reste majoritairement en place

 |   |  335  mots
Les principaux responsables de la politique économique française ont été confortés dans leur mission hier soir, par le remaniement annoncé par le secrétaire général de l'Élysée. Christine Lagarde, ministre de l'Économie et des Finances, repart ainsi pour un nouvel exercice. Après des débuts difficiles au lendemain de l'élection de Nicolas Sarkozy, cette quinquagénaire à l'expérience internationale remarquable a réussi à améliorer ses relations avec le président. Elle avait été en cela secondée par son directeur de cabinet, Stéphane Richard, un proche de Nicolas Sarkozy, qui quitte ses fonctions prochainement pour rejoindre France Télécome;lécom.Éric Woerth, de son côté, aurait volontiers changé de responsabilités. Il est vrai que la tenue des comptes publics à l'heure d'une grave récession n'est ni de tout repos, ni particulièrement facile. Également en charge de la fonction publique, il ne sera plus secondé par André Santini, qui quitte le gouvernement. Prochaine étape pour le ministre du Budget, la préparation du grand emprunt annoncé par le président à Versailles avant-hier.Hervé Novelli, promoteur du nouveau statut de l'auto-entrepreneur, conserve le portefeuille des PME et du Tourisme, et se voit attribuer en outre la Consommation. Anne-Marie Idrac conserve également ses responsabilités, le Commerce extérieur. Laurent Wauquiez, le jeune secrétaire d'État à l'Emploi, est également maintenu.En revanche, Luc Chatel, qui avait en charge l'Industrie et la Consommation, sera désormais à la tête de l'Éducation nationale. Il est remplacé, s'agissant de l'Industrie, par Christian Estrosi, compagnon politique du président de longue date, qui obtient le rang de ministre auprès de Christine Lagarde.Chaise musicaleEnfin, Brice Hortefeux, qui n'avait jamais marqué d'intérêt pour sa fonction de ministre du Travail, quitte la Rue de Grenelle pour la Place Beauvau, à l'Intérieur. Il est remplacé au Travail et Relations sociales par Xavier Darcos, qui était jusqu'ici à l'Éducation sociale. I.B. et F.L.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :