Christian Paschetta, un patron en première ligne

PDG depuis 2000 de la Générale de Manutention Portuaire (GMP), l'un des deux principaux manutentionnaires du Havre, il préside depuis 2006 le syndicat patronal de la manutention portuaire. Cette fonction le place en première ligne de la réforme des ports autonomes. Lors de la mise en exploitation de Port 2000 au Havre, il avait mouillé sa chemise pour mettre en place, dans son entreprise, une solution alternative au " transfert " des personnels de l'outillage portuaire vers le privé : le prêt de personnel. Ce patron, qui a fait l'essentiel de sa carrière dans le public (ministère de l'Équipement, Port Autonome de Marseille, etc.), est convaincu que " la France n'a pas les ports qu'elle mérite ".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.