FRANCHISSEMENTS DE SEUIL

14 mn

Avis AMF 208C0256 5/2 complété par 208C0281 8/2/08 Cofigeo (Eurolist). - Patrick Bindschedler a directement et indirectement franchi en hausse le seuil de 10 % du capital et détient 10,05 % du capital et 6,90 % des DDV, par suite d'une acquisition d'actions sur le marché. " Les titres sont détenus par Patrick Bindschedler et plusieurs sociétés contrôlées par Patrick Bindschedler (Gustave Maire SC, Participex SC, Massilly Holding SA).Ces actionnaires ont l'intention de poursuivre leurs achats de titres dans les douze mois à venir et n'envisagent pas d'acquérir le contrôle de Cofigeo.Ils ne prévoient pas de demander de poste de membres du directoire ni de membre du conseil de surveillance. Patrick Bindschedler est déjà membre du conseil de surveillance de Cofigeo.Monsieur Bindschedler et les sociétés ci-dessus n'agissent pas de concert avec d'autres actionnaires de Cofigeo. "Avis AMF 208C0280 8/2/08 Du Pareil au Même (Eurolist). - JP Morgan Asset Management (UK) Ltd, agissant pour le compte de clients sous mandat, a déclaré avoir franchi en baisse les seuils de 5 % du capital et des DDV, à 4,96 %, par suite d'une cession d'actions.Avis AMF 208C0277 8/2/08 Geodis (Eurolist). - Amber Master Fund (Cayman) SPC a franchi en baisse le seuil de 5 % du capital et détient 4,94 % du capital et 3,94 % des DDV, par suite d'une cession d'actions sur le marché.Avis AMF 208C0276 8/2/08 Technip (Eurolist). - La société Causeway Capital Management LLC a franchi en hausse le seuil de 5 % des DDV et détient 5,26 % du capital et 5,02 % des DDV, par suite d'une acquisition d'actions sur le marché.Avis AMF 208C0275 7/2/08 Duc (Eurolist). - CECAB (Centrale Coopérative Agricole Bretonne) a franchi en baisse le seuil de 15 % des DDV et détient 17,38 % du capital et 10,79 % des DDV, par suite d'une modification du nombre total de DDV.Avis AMF 208C0274 7/2/08 Guyenne et Gascogne (Eurolist). - Arnhold and S. Bleichroeder Advisers, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la gestion, a franchi en hausse le seuil de 5 % des DDV et détient 6,41 % du capital et 5,27 % des DDV, par suite d'une acquisition d'actions.Avis AMF 208C0272 6/2/08 Korian (Eurolist). - Morgan Stanley a franchi indirectement en baisse les seuils de 5 % du capital et des DDV, à 4,82 %, par suite d'une cession d'actions.Avis AMF 208C0260 6/2/08 Saft Groupe SA (Eurolist). - Fortis Investment Management France (filiale de gestion d'actifs du groupe Fortis Bank), agissant pour le compte d'OPCVM dont elle assure la gestion, a franchi en baisse les seuils de 5 % du capital et des DDV, à 4,98 %, par suite d'une cession d'actions sur le marché.Avis AMF 208C0259 6/2/08 Solving International (Eurolist). - Le concert formé entre la société Raspor Holding & Finanz AG (contrôlée par la société de droit suisse Orconsult), Jean Veillon et Patrick Liddell a franchi en hausse le seuil de 20 % des DDV et détient 21,69 % du capital et 20,13 % des DDV.Ce franchissement de seuil résulte de la souscription par Raspor Holding & Finanz AG à l'augmentation de capital de la société.Avis AMF 208C0257 5/2/08 Bains de Mer de Monaco (Eurolist). - Richelieu Finance Gestion Privée, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la gestion, a franchi en baisse, le 31/1/08, les seuils de 5 % du capital et des DDV, à 4,76%, par suite d'une cession d'actions sur le marché.Avis AMF 208C0255 5/2/08 Cegid Group (Eurolist). - Richelieu Finance Gestion Privée, agissant pour le compte de fonds communs de placement dont elle assure la gestion, a franchi en baisse, le 31/1/08, le seuil de 5 % des DDV et détient 5,39 % du capital et 4,95 % des DDV, par suite d'une cession d'actions sur le marché.Avis AMF 208C0247 complété par 254 5/2/08 CeGeREAL (Eurolist). - La société de groupe d'assurance mutuelle Covéa a déclaré avoir franchi indirectement en hausse, le 11/1/08, les seuils de 10 % du capital et des DDV, à 10,92 %, par suite d'une acquisition d'actions sur le marché. Le déclarant a par ailleurs précisé détenir indirectement, au 30 janvier, 11,59 % du capital et des DDV. La SGAM Covéa, agissant pour le compte des sociétés GMF Vie, MAAF Vie et MAAF Assurances, atteste dans le cadre des dispositions de l'article L. 233-7 VII du code de commerce et pour les douze mois à venir que : " - ces trois sociétés appartenant au groupe Covéa agissent seules ; - elles envisagent de poursuivre leurs achats ; - elles n'envisagent pas d'acquérir le contrôle de la société ; - elles ne demanderont pas leur nomination ou celle d'une ou plusieurs personnes comme administrateur, membre du directoire ou du conseil de surveillance. "Avis AMF 208C0246, 208C0250 et 208C0251 5/2/08 Bac Majestic (Eurolist). - Millimages, contrôlée par M. Roch Lener, a franchi en baisse, le 29/1/08, le seuil de 25 % du capital et détient 24,80 % du capital et 32,29 % des DDV, par suite d'une cession d'actions sur le marché.De son côté, Michel Ohayon a déclaré avoir franchi en hausse, le 30/1, par suite d'une acquisition d'actions sur le marché, le seuil de 5 % du capital et détenir 5,21 % du capital et 4,22 % des DDV.En outre, par suite de l'apport en nature par Jean et Anne-Laure Labadie d'un bloc d'actions à JLD Filmdistribution, société civile qu'ils détiennent à 100 % :- Jean Labadie a franchi individuellement en baisse, le 31/1, les seuils de 10 % des DDV et 5 % du capital et des DDV et ne détient plus aucune action ;- JLD Filmdistribution a franchi en hausse les seuils de 5 % du capital et des DDV et détient désormais 8,17 % du capital et 6,63 % des DDV.Avis AMF 208C0249 5/2/08 Sofibus (Eurolist). - La société de droit néerlandais Freblo NV a franchi en baisse le seuil de 5 % du capital et ne détient plus aucune action.Ce franchissement de seuil résulte de la distribution aux associés de Freblo N.V. de leur part de numéraire et d'actions Sofibus attribués par Financière Hottinguer à Freblo NV, avant la dissolution de cette dernière.Avis AMF 208C0248 5/2/08 Bull (Eurolist). - La société Richelieu Finance Gestion Privée, agissant pour le compte de fonds communs de placement dont elle assure la gestion, a franchi en baisse, le 20/12/07, les seuils de 5 % du capital et des DDV, à 4,90 %, par suite d'une cession d'actions sur le marché, et en détient 4,27 % au 30/1.Avis AMF 208C0243 4/2/08 Metabolic Explorer (Eurolist). - La société de droit néerlandais Global Opportunities (GO) Capital Asset Management BV (contrôlée par GO Capital NV), agissant pour le compte du fonds Global Opportunities Fund dont elle assure la gestion, a franchi en baisse le seuil de 5 % du capital et détient 4,22 % du capital et 2,70 % des DDV, par suite d'une cession d'actions.Avis AMF 208C0241 4/2/08 Belvédère (Eurolist). - Le groupe familial Rouvroy (comprenant M. et Mme Jacques Rouvroy et leurs enfants) a franchi en hausse, directement et indirectement par l'intermédiaire de la société civile Financière du Vignoble et de la société Vermots qu'il contrôle, le seuil de 10 % du capital et détient 13,51 % du capital et 18,05 % des DDV.Ce franchissement de seuil résulte de la prise de contrôle majoritaire de la société Vermots, détentrice de titres Belvédère, par suite de la souscription par la famille Rouvroy d'une augmentation de capital par apport en nature de titres.Le groupe familial a déclaré détenir en outre 97.561 BSAR 1 pouvant donner accès à 107.317 actions Belvédère et 192.030 BSAR 2 pouvant donner accès à autant d'actions. "Jacques Rouvroy envisage de renforcer sa participation au capital de la société Belvédère de l'ordre de 1,5 à 3 %. Les déclarants agissent à titre individuel et n'envisagent pas d'acquérir le contrôle de la société. Jacques Rouvroy est déjà administrateur et président directeur général et n'envisage pas la nomination d'une autre personne pour le compte du groupe familial Rouvroy. "Avis AMF 208C0237 1er/2/08 Solving International (Eurolist). - La société civile Aptimum, contrôlée par son gérant Yves Quellec, a franchi en baisse le seuil de 5 % du capital et détient 4,55 % du capital et 3,80 % des DDV, par suite d'une augmentation de capital de la société.Avis AMF 208C0225 31/1complété par 208C0233 1er/2/08 Accor (Eurolist). - Les sociétés à responsabilité limitée de droit luxembourgeois ColTime, Lifetime Holdings et Eurazeo Real Estate Lux ont déclaré avoir franchi de concert en hausse, le 28/1, les seuils de 5 % et 10 % du capital et des DDV et détenir 11,19 % du capital et 10,03 % des DDV. " Préalablement à l'opération décrite ci-dessous : - Eurazeo Real Estate Lux SARL, contrôlée par Eurazeo SA, détenait 13 % du capital de ColLife, société qui détient 90 % du capital de ColTime ; et - ColTime détenait quant à elle, de concert avec Lifetime Holdings, 24.079.091 actions Accor, représentant 10,5 % du capital et 9,4 % des DDV d'Accor. ColTime et Eurazeo ont conclu le 27/1/08 une convention en vertu de laquelle :- Eurazeo Real Estate Lux SARL (" Eurazeo ") va reprendre en direct une participation dans Accor correspondant à une partie de celle qu'elle détenait déjà indirectement au travers de ColTime. A l'issue de cette opération et compte tenu des actions déjà détenues, Eurazeo détiendra 1.640.000 actions Accor, soit 0,7 % du capital d'Accor.- ColTime et Eurazeo agissent de concert. Aux termes de cette convention, ColTime et Eurazeo s'engagent notamment à se concerter avant toute assemblée générale et Eurazeo s'engage à ne pas céder les actions Accor qui lui ont été cédées par ColTime pendant une période de 8 mois.Compte tenu des termes du concert entre ColTime et Lifetime Holdings déclaré le 18 octobre 2007, Eurazeo et Lifetime Holdings ont reconnu être également de concert.ColTime, Eurazeo et Lifetime Holdings renvoient à la déclaration faite par ColTime le 10 juillet 2007 (D&I 207C1421 du 11 juillet 2007) et à la déclaration faite par ColTime et Lifetime Holdings le 26 octobre 2007 (D&I 207C2366 du 26 octobre 2007) et rappellent qu'en tant qu'investisseurs, et dans le cadre de la gestion de leurs participations, elles se réservent le droit, en fonction des conditions et des opportunités de marché, d'accroître leur participation, sans exclure de céder tout ou partie de leur participation au capital ; elles n'envisagent pas de prendre le contrôle d'Accor. Elles n'ont pas l'intention de demander un nombre supplémentaire de représentants au conseil d'administration d'Accor. "(ColTime Sàrl est contrôlée par la Sàrl de droit luxembourgeois ColLife, elle-même contrôlée par les fonds d'investissement Colony Investors VI, LP et Colyzeo Investors, LP, gérés par la société d'investissement Colony Capital, LLC. Lifetime Holdings est contrôlée par les sociétés TPG-Axon Partners, LP et TPG-Axon Partners (Offshore), Ltd, elles-mêmes gérées par TPG-Axon Capital Management, LP, une société d'investissement indirectement contrôlée par M. Dinakar Singh).Avis AMF 208C0232 31/1/08 Les Nouveaux Constructeurs (Eurolist). - Schroders Plc a franchi en baisse le seuil de 5 % du capital et détient 4,84 % du capital et 2,99 % des DDV, par suite d'une cession d'actions.Avis AMF 208C0223 complété par 230 31/1/08 Linedata Services (Eurolist). - M. Anvaraly Jiva a franchi individuellement en hausse, le 23/1, par suite d'une acquisition d'actions hors marché, les seuils de 20 % du capital et 25 % des DDV et détient désormais 22,38 % du capital, 28,28 % des DDV en AGO et 25,92 % des DDV en AGE. Il est précisé que le concert composé d'Anvaraly Jiva, certains dirigeants et cadres de Linedata Services, la société Foncière Financière et de Participations - FFP et les FCPI CA-AM Innovation 4, Science et Innovation et Science et Innovation 2, n'a franchi aucun seuil et détient 43,58 % du capital, 57,57 % des DDV en AGO et 55,21 % des DDV en AGE.L'accroissement de la participation du concert de plus de 2 % du capital et des DDV de la société a fait l'objet d'une décision de dérogation à l'obligation de déposer un projet d'offre publique (cf. avis 208C0048 du 9/1/08).Anvaraly Jiva précise :"- qu'il agit de concert avec certains dirigeants et cadres de Linedata Services, FFP et les FCPI CA-AM Innovation 4 (géré par Crédit Agricole Asset Management Capital Investors), Science et Innovation et Science et Innovation 2 (ces deux FCPI étant gérés par CDC Innovation) ; les membres de ce concert détenaient avant l'acquisition, et détiennent à ce jour, plus de 50 % des DDV de Linedata Services ;- qu'il envisage, en fonction des conditions et des opportunités de marché, de poursuivre ses achats, sans exclure la possibilité de procéder à des cessions, dans le respect du pacte d'actionnaires du 20/6/07 et de la réglementation boursière ;- qu'il n'envisage pas de prendre seul le contrôle de Linedata Services, le concert auquel il appartient détenant déjà plus de 50 % des DDV de Linedata Services, étant précisé que des évolutions au sein de ce concert sont possibles au cours des douze prochains mois conduisant à la sortie d'un ou plusieurs membres existants ou à l'entrée de nouveaux membres, voire à un renforcement de la participation détenue par ce concert, dans le respect du pacte d'actionnaires du 20/6/07 et de la réglementation boursière ;- qu'étant déjà président du directoire, il n'envisage pas de demander la nomination de nouveaux membres au conseil de surveillance ou au directoire de Linedata Services. "Avis AMF 208C0229 31/1/08 Paris Orléans (Eurolist). - AGF Vie, contrôlée par Allianz Holding France (groupe Allianz), a franchi les seuils de 5 % du capital et des DDV :- en baisse, le 25/1/08, par suite de l'augmentation du nombre d'actions, à 4,62 % ;- en hausse, le 29/1, par suite d'une acquisition d'actions, à 5,003 %.Avis AMF 208C0224 complété par 228 31/1/08 Bic (Eurolist). - Silchester International Investors Limited, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la gestion sous mandat, a franchi en hausse le seuil de 10 % des DDV et détient 13,55 % du capital et 13,27 % des DDV, par suite de l'acquisition de DDV double."Silchester International Investors Limited (Silchester) agit comme société de gestion pour le compte de plusieurs clients fonds d'investissement collectif non réglementés (chacun un client). En agissant pour ses clients, Silchester a un pouvoir discrétionnaire d'investissement et est autorisés à exercer le droit de vote pour leur compte.Silchester déclare qu'elle agit seule et non de concert avec d'autres.Silchester a acquis des actions de la société Bic pour le compte de ses clients dans un but d'investissement "passif" et non pour prendre le contrôle de la société.Dans les douze mois à venir Silchester envisage d'accroître le montant global de cette participation par des achats supplémentaires d'actions en fonction d'un certain nombre de critères dont le prix de l'action de la société Bic, le taux de change du marché, la situation financière de la société Bic, la valeur relative de la société Bic par rapport à d'autres investissements potentiels que Silchester pourrait faire pour le compte de ses clients et les fonds disponibles. Nonobstant ce qui précède Silchester pourra choisir, à sa seule discrétion, de réduire la participation de ses clients dans la société Bic au cours des douze mois à venir par des ventes d'actions de la société Bic en fonction des mêmes critères mentionnés ci-avant. Dans les douze mois à venir, Silchester n'envisage pas de prendre le contrôle de la société Bic ni de demander la nomination d'administrateurs".Avis AMF 208C022731/1/08 Exel Industries (Eurolist). - Financière de l'Echiquier, agissant pour le compte d'OPCVM dont elle assure la gestion et de clients sous mandat de gestion, a franchi en baisse le seuil de 5 % des DDV et détient 8,30 % du capital et 4,75 % des DDV, par suite d'une cession d'actions sur le marché.Avis AMF 208C022231/1/08 Delfingen Industry (Eurolist). - Bernard Streit a franchi en baisse, le 9/10/07, les seuils des 2/3 à 10 % du capital et des DDV et détient directement 5,003 % du capital et 6,41 % des DDV.En outre, Gérald Streit a indirectement franchi en hausse les seuils de 5 % aux 2/3 du capital et des DDV et détient directement et indirectement par l'intermédiaire de Delfingen Group 74,15 % du capital et 80,19 % des DDV. Ces franchissements de seuils résultent de la donation-partage d'actions Delfingen Group, par M. et Mme Bernard Streit, au profit de leurs enfants, David et Gérald Streit, au terme de laquelle Gérald Streit contrôle Delfingen Group SA.Il est précisé que Delfingen Group n'a franchi aucun seuil et détient directement 74,15 % du capital et 80,19 % des DDV.Gérald Streit déclare notamment agir de concert avec Delfingen Group SA, Bernard, Françoise et David Streit ; ces trois derniers étant signataires avec lui d'un pacte d'actionnaires portant sur les actions Delfingen Industry dont l'objet est de constituer un bloc majoritaire.Il détient indirectement le contrôle de Delfingen Industry, par l'intermédiaire de Delfingen Group SA, et envisage de maintenir ce contrôle pour les douze prochains mois. Il envisage de poursuivre ses achats, directement ou par l'intermédiaire de Delfingen Group SA, sans exclure la possibilité de procéder à des cessions ainsi que toute opération portant sur les actions de la société ou des instruments financiers donnant accès au capital de la société. Le franchissement en hausse des seuils du tiers du capital et des DDV de Delfingen Industry par Gérald Streit, a fait l'objet d'une décision de dérogation à l'obligation de déposer un projet d'offre publique (cf. avis 208C0177 du 25/1/08).Avis AMF 208C0214 et 208C0219 30/1/08 Foncière des 6ème et 7ème arrondissements de Paris (Eurolist). - La société Paris Hôtels Roissy Vaugirard, PHRV (dont le capital est détenu principalement par trois actionnaires : 31 % par le groupe AGF, 31 % par le groupe GMF et 30 % par Cofitem-Cofimur) a franchi en hausse, directement et indirectement par l'intermédiaire de la société Groupement Européen de l'Immobilier (GEI) et la Société d'Exploitation de l'Hôtel du Parc de Bougival (SEHPB) qu'elle contrôle, les seuils de 20 % du capital et des DDV, à 20,44 %, par suite d'une acquisition d'actions hors marché.PHRV indique qu'elle est une société holding qui détient des participations dans les secteurs immobilier et hôtelier et précise :" - qu'elle agit seule ;- qu'elle envisage de poursuivre ses achats, en fonction des conditions de marché ;- qu'elle n'envisage pas d'acquérir le contrôle de la société ;- qu'étant déjà administrateur de la société, elle n'envisage pas de demander de nouvelle nomination au conseil d'administration. "

14 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.