La Banque d'Angleterre maintient le statu quo monétaire

Conformément aux attentes unanimes des économistes interrogés par les agences d'information financière, la Banque d'Angleterre a laissé son taux directeur inchangé, à 4,75 %, pour le neuvième mois consécutif. Dès mercredi, le rapport sur l'inflation indiquera les scénarios d'évolution des prix considérés par la banque centrale de Londres, tandis que les minutes qui seront publiées le 18 mai permettront de savoir si le comité de politique monétaire a accordé davantage d'importance aux signes d'essoufflement de l'économie britannique. Nul doute que les chiffres diffusés hier devraient faire pencher la balance en faveur d'un statu quo prolongé du loyer de l'argent britannique, malgré les tentations de nouveau durcissement qui chatouillaient deux des sages de l'institut d'émission le mois dernier, avant que ne soit connu le nouveau ralentissement du rythme de hausse des prix immobiliers en avril.Récession industrielle. Il se confirme qu'Albion est menacée de récession industrielle. La production industrielle s'est contractée de 1,2 % en mars, tombant au plus bas depuis juin 2002, tandis que la seule production manufacturière chutait de 1,6 % sur le mois, des chiffres beaucoup plus négatifs qu'anticipé.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.