Le dollar réussit au Nikkei

Le marché japonais était en prise directe sur Wall Street hier et ce, dès l'ouverture d'une séance qui s'est achevée sur une hausse de 1,1 %, à 11.158,7 yens.Le renforcement du billet vert - de presque 4 % depuis le début du mois - face au yen rassure car il améliore en temps réel la compétitivité des industriels nippons. Ceux qui réalisent plus de la moitié de leurs ventes outre-mer, tels Matsushita (+ 2,6 % à 1.649 yens) ou Nissan (+ 1,1 % à 1.072 yens), ont été les plus prompts à réagir.Mitsubishi Motors ne peut malheureusement en dire autant. Le constructeur automobile a dévoilé hier un nouveau trimestre de pertes - ses ventes sont inférieures de un quart à celles de l'an dernier - mais, la crise n'étant pas nouvelle, ses actions sont restées stables à 133 yens.L'effet dollar qui soufflait sur Kabuto-Chô était amplifié par la sixième séance de hausse consécutive affichée vendredi par le Nasdaq - en une semaine, le marché new-yorkais dédié aux sociétés high-tech a repris 3,5 %. Cette avancée indique le plus grand optimisme des gérants américains pour les valeurs technologiques... ainsi qu'un goût plus prononcé pour le risque et donc pour les marchés étrangers. Non point que Tokyo batte uniquement au rythme de New York : en hausse de 1,4 % à 299.000 yens, Mizuho a ainsi soutenu toute seule le marché en fin de séance. Les comptes annuels publiés par la première banque du pays et les perspectives tracées ne sont certes pas enthousiasmantes. Mais les investisseurs ne célèbrent qu'une chose : le retour à la "normalité" d'un secteur bancaire nippon longtemps en pleine déroute.Pierre-Alexandre Sallie

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.