Mittal devant la SEC pour défendre son OPA sur Arcelor

Mittal Steel, le numéro un mondial de l'acier, a commencé à dévoiler les grandes lignes de l'offre d'achat qu'il compte soumettre aux actionnaires de Arcelor. Des précisions apparues dans un formulaire de deux cents pages enregistré jeudi dernier auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) - le gendarme de la Bourse américain - dans lequel l'aciériste décrit les modalités de l'OPA-OPE de 19,9 milliards d'euros lancée sur le groupe franco-hispano-luxembourgeois basé au grand-duché. Les titres des deux groupes sont en effet échangés à New York : les actions ordinaires de Mittal y sont cotées, tandis que des certificats de dépôts ADS, reflétant les actions d' Arcelor, s'y traitent de gré à gré. Le groupe contrôlé par Lakshmi Mittal confirme proposer un cocktail de quatre de ses actions ordinaires de classe A assorties d'une soulte en numéraire de 35,25 euros, pour chaque paquet de cinq actions (ou ADS) Arcelor. Les obligations convertibles Oceane de ce dernier seront de leur côté rachetées, également par paquet de cinq, contre quatre actions Mittal et 40 euros en cash.À la place de ce "mix" de titres et de numéraire, les détenteurs d'actions Arcelor préférant retirer leur mise pourront simplement demander 28,21 euros. À l'inverse, ceux plaçant toute leur confiance dans l'homme d'affaires indien établi à Londres pourront quant à eux recevoir uniquement seize actions Mittal pour chacun paquet de quinze de leurs titres, soit... une en bonus.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.