Des Peugeot taillées sur mesure pour les Sud-Américains

 |   |  398  mots
Voitures mondiales ? Non, merci. Place, au contraire, à la personnalisation. PSA a compris qu'il ne pouvait plus vendre les mêmes voitures aux Sud-Américains et aux européens. Suivant les traces de Volkswagen, le constructeur livre ainsi ce mois-ci ses premières Peugeot 408 en Amérique du Sud. Il s'agit d'une berline dérivée de la compacte 308, mais avec un coffre séparé, rallongée et (bien) redessinée pour servir de grande routière. Malgré des apparences distinctes, la moitié des pièces sont toutefois communes avec la 308. Lancée il y a un an en Chine, où elle est produite à Wuhan, sa « fabrication a démarré fin 2010 à Palomar (près de Buenos Aires). Nous en assemblons 140 par jour aujourd'hui, avec un taux d'intégration Mercosur élevé, de 65-70 %, et nous avons des capacités pour 35.000 par an », nous explique Nicolas Armentano, directeur industriel de PSA en Argentine. Le site de Palomar, qui emploie 3.500 personnes, « tourne en deux équipes plus les samedis ». Forts investissementsInvestissement pour la 408 argentine : plus de 100 millions d'euros. Peugeot compte en « vendre 21 à 22.000 cette année en Amérique latine, en plus des 60-80.000 prévues en Chine », indique Jean-Philippe Imparato, directeur des opérations internationales de Peugeot. Cette année, PSA se porte bien en Amérique latine, puisque sa « pénétration a atteint les 6 % au premier trimestre, contre 5,3 % un an plus tôt et 2 % en 2000. Nos volumes ont progressé de 24 % sur trois mois et nous visons 350.000 immatriculations sur l'année (281.000 en 2010) », assure Carlos Gomes, directeur général de PSA en Amérique latine. Le groupe espère même « atteindre enfin l'équilibre opérationnel pour ses activités en 2011 ». Après de lourds déficits au Brésil, il prévoit « 500.000 ventes et une part de marché de plus de 7 % en 2015 ». Il s'apprête d'ailleurs à accroître son potentiel dans le pays. Le groupe est porté par son plan d'investissements locaux de 700 millions d'euros en 2010 et 2013 avec « six nouveaux modèles produits sur place entre 2012 et 2014 » et un marché en pleine croissance. Le marché argentin devrait battre un record cette année à 790.000 unités (+ 24 %). Même chose au Brésil, où il pourrait dépasser les 3,5 millions d'unités (3,3 millions en 2010). Toutefois, si PSA est historiquement très présent en Argentine (13 % de pénétration), il reste loin au Brésil des grands acteurs Volkswagen, Fiat et GM.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :