Vivre avec moins de 10 euros par jour ? Chiche, monsieur le ministre du Travail britannique !

 |   |  507  mots
Outre-Manche, l\'heure est aux \"challenges\"... d\'austérité! Une pétition a en effet été lancée au Royaume-Uni pour mettre au défi le ministre du Travail, Iain Duncan Smith, de vivre avec un peu plus de 60 euros par semaine, rapporte The Telegraph. \"Cette pétition appelle Iain Duncan Smith (...) à prouver qu\'il est capable, comme il l\'a affirmé, de vivre avec 7,57 livres par jour, soit 53 livres (environ 62 euros) par semaine\", indique le texte, invitant le ministre conservateur à tenter cette expérience \"pendant au moins un an\". \"Cela représenterait une réduction de 97% de son revenu actuel qui est de 1.581,02 livres (soit environ 1.862 euros) par semaine ou 225 livres (soit 265 euros) par jour après impôt\", ajoute le texte. Plus de 400.000 personnes avaient signé mercredi matin cet appel sur www.change.org. \"Si je le devais, je le ferais\"A l\'origine de ce challenge, une intervention du ministre britannique, lundi, sur les ondes de la radio BBC. Celui-ci était interrogé au sujet d\'une réforme gouvernementale du système d\'aides sociales. Le ministre des Finances George Osborne a en effet présenté mardi une réforme des prestations sociales, jugeant le système actuel \"cassé\". La refonte prévoit entre autres de réduire le montant de l\'aide au logement allouée pour les maisons ayant une chambre inoccupée, et de plafonner la hausse de certaines aides en-dessous du taux d\'inflation.Le journaliste rebondissait alors sur le témoignage d\'un vendeur ambulant. Celui-ci avait expliqué qu\'il avait gagné environ 2.700 livres (soit  3.196 euros) l\'an passé, soit près de 50 livres par semaine. Au total, en tenant compte d\'un emprunt qu\'il a dû souscrire suite à la réduction de son aide pour le logement, et malgré des crédits d\'impôt, une fois ses factures payées, il disait qu\'il lui restait la somme de 53 livres par semaine pour vivre. Interrogé afin de savoir s\'il pourrait, comme lui, se contenter de la même somme pour vivre, Iain Duncan Smith avait répondu : \"Si je le devais, je le ferais.\" Les Britanniques ont donc décidé de le prendre au mot.\"Vivre avec le minimum\" varie en fonction de l\'âge du chômeurIain Duncan Smith n\'a toutefois pas pris cette pétition au sérieux. Dans un journal local, le ministre a qualifié la pétition de \"farce détournant l\'attention des réformes du système social, qui sont bien plus importantes\". \"J\'ai été au chômage deux fois dans ma vie\", a-t-il assuré au Wanstead and Woodford Guardian. \"Je sais ce que c\'est que de vivre avec le minimum.\"Reste que \"le minimum\" dépend de l\'âge du chômeur. Comme le relève The Telegraph, l\'allocation chômage correspond en effet à 56,25 livres (environ 66 euros) par semaine pour les jeunes âgés entre 16 et 24 ans. Mais elle est de 71 livres (près de 84 euros) pour les adultes plus âgés.  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :