Mohamed Morsi retenu par l'armée

 |   |  252  mots
Le premier président égyptien démocratiquement élu, Mohamed Morsi, a été renversé par l\'armée mercredi soir. Il est actuellement retenu au ministère de la Défense. Plusieurs membres de son équipe sont également détenus dans un bâtiment militaire.Mercredi 3 juillet, l\'armée a suspendu la constitution. Le président du Conseil constitutionnel, Adly Mansour; a été nommé président par intérim en attendant l\'organisation de prochaines élections, dont la date n\'a pas encore été définie. Un coup d\'Etat qui suscite l\'inquiétude des Etats-Unis et de l\'Union européenne.Paris réclame la \"paix civile\"Barack Obama s\'est dit \"profondément inquiet\", appelant à l\'élection rapide d\'un nouveau gouvernement civil. Le secrétaire général de l\'ONU, Ban Ki-moon, a jugé \"préoccupante\" l\'intervention de l\'armée. Paris a \"pris acte\" de la tenue de futures élections. Le gouvernement français a  appelé les militaires à maintenir \"la paix civile\". De son côté, le roi Abdallah d\'Arabie saoudite a été le premier dirigeant étranger à féliciter Adly Mansour.Dès l\'annonce de son éviction, le chef d\'Etat déchu des Frères Musulmans, s\'est redéclaré \"président élu d\'Egypte\" dans une vidéo, faisant craindre de nouvelles violences à l\'issue d\'une année de présidence marquée par des crises meurtrières.>> En Egypte, la vraie bombe à retardement c\'est l\'économie  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :