Le CAC 40 rassuré par le succès de Lisbonne

 |   |  346  mots
Rassuré par la réussite du placement obligataire portugais, le marché parisien a signé unehausse de 2,15 % à 3.945,07 points ce mercredi.Après l'émission réussie de la Grèce hier, les investisseurs ont applaudi la réussite du placement de l'emprunt obligataire portugais. Le bon déroulement de cette adjudication portugaise, tant redoutée il y a encore deux jours, a rassuré alors que l'Espagne et l'Italie frapperont à leur tour à la porte du marché obligataire aujourd'hui. La nouvelle s'est aussitôt traduite positivement dans les cours des principales Bourses concernées. À Lisbonne, l'indice PSI a terminé la journée sur une hausse de 2,46 % tandis que le Ftse MIB a bondi de 3,82 %. La palme de la plus forte hausse revient à l'Espagne où l'Ibex 35 s'est embrasé de 5,42 %. À Paris, le contexte a été favorable aux valeurs financières, et la note de JP Morgan, dans laquelle l'intermédiaire indique préférer les établissements bancaires européens à leurs homologues américains, a nourri l'enthousiasme des investisseurs pour le secteur. Axa s'est adjugé 5,36 %, BNP Paribas 4,85 %, Crédit Agricolegricole 5,81 %, Natixis 4,41 % et Société Généralecute; Générale 7,08 %. Également en forte progression, Saint Gobain (+4,50 %) a bénéficié de la hausse de la recommandation d'Oddo Securities. EADS (+ 2,12 %) a profité d'un contrat record d'Airbus. La compagnie indienne à bas coûts IndiGo s'est engagée à acheter 180 Airbus A320. Air Liquide( + 2,14 %) a annoncé de nouveaux investissements d'un montant de 40 millions d'euros dans l'ouest de l'Inde. Le groupe compte bien tirer profit du développement économique de ce pays dont le PIB a progressé d'environ 8,5 % en 2010. À l'inverse, Lafarge a reculé de 1,33 %. Crédit Suisse passée d' « acheter » à « neutre » sur le titre. Michelin a chuté de 0,74 % après la dégradation de sa recommandation par HSBC de « neutre » à « alléger ». Hors CAC, Illiad a reculé de 2,03 %. Xavier Niel, fondateur du groupe qui contrôle Free, a cédé 700.000 actions au prix unitaire de 77 euros, soit une décote de 3,30 % par rapport au cours de clôture de mardi. J. N.La palme de la plus forte hausse revient à l'Espagne où l'Ibex 35 s'est embrasé de 5,42 %.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :